Max Ernst à Seillans - André Masson - DKP - André Breton

Publié le par bmasson-blogpolitique

 

A Seillans de 1964 à 1976

"J'ai vu, de mes yeux, reculer les apparences des choses, et j'en ai éprouvé une joie calme* et féroce."

1936, Max Ernst

*

"Restons calme, tout va bien."

Tag 

Arles

 

En 1964, Max Ernst et son épouse Dorothéa Tanning vécurent ici avant de construire la Mas Saint-Roch.

Il y perfectionna sa technique du frottage et de la lithographie. Il y prépara ses dernières grandes expositions.

Il reçut dans ses deux propriétés de Seillans monsieur Georges Pompidou, président de la République, sa femme ainsi que des amis et des visiteurs de marque tels Michel Debré, Jacques Prévert*…

 

*

Jacques Prévert

Arthur Rimbaud à Charleville-Mézières

 

 

"Quelle connerie la guerre"

Jacques Prévert

 

Les surréalistes

Tristan Tzara, Paul Eluard, André Breton*, Hans Arp, Salvador Dali, Yves Tanguy, Max Ernst, René Crevel, Man Ray.

A Paris, vers 1930

 

*

"Je vous souhaite d'être follement aimée" 
André Breton
L'Amour fou
1937.
 
--------------

Mes dessins

Seillans

Max Ernst

1891 – 1976

Max Ernst étudie la philosophie et l’histoire à l’université de Bonn, puis participe au mouvement Dada. Ses premiers collages en 1919 jouent sur la multiplicité des sens, l’ambiguïté et la contradiction. Sa méthode de collage est clairement influencée par la méthode rimbaldienne. Ses oeuvres sont présentées à Paris en 1921 lors d’une exposition organisée par André Breton. Il pose les bases esthétiques du futur groupe surréaliste. Il expose au MOMA de New-York en 1936. Après la Seconde Guerre mondiale, il s’exile aux Etats-Unis.

Son Hommage à Rimbaud est une image énigmatique. S’agit-il d’un cyclone, d’un escalier, d’un oeil, d’une simple vision ?

 

 

Max Ernst 

Hommage à Rimbaud

Lithographie, vers 1960 

Arthur Rimbaud à Charleville-Mézières         

 

 

 

Max Ernst

1891, Brühl (Allemagne) – 1976, Paris

Monument aux oiseaux

1927

Huile sur toile

Musée Cantini

Marseille

 

En 1919, Max Ernst découvre les peintures métaphysiques de Giorgio de Chirico dans la revue italienne Valori Plastici et réalise ses premiers collages. Feuilletant le catalogue d’un fournisseur d’articles scolaires, il fait l’expérience de visions à caractère hallucinatoire qui vont déterminer l’orientation onirique de son art. Après avoir exposé ses collages à la librairie parisienne Au Sans Pareil au mois de mai 1921 à l’initiative des poètes de la revue Littérature dirigée par André Breton, Ernst gagne Pris clandestinement en 1922, où il mène une existence difficile malgré le soutien de Paul Eluard. Il participe en 1925 à La Révolution Surréaliste et élabore au mois d’août de la même année ses premiers frottages, dont l’idée lui vient en contemplant la texture d’un parquet usé. Le thème de l’oiseau est récurrent dans son œuvre (en 1922 et 1923) et particulièrement en 1927.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Huismes.

Maison de Max Ernst et de Dorothea Tanning

"Le Pin Perdu".

----------------

Un autre surréaliste:

André Masson, né le 4 janvier 1896 à Balagny-sur-Thérain, et mort le 28 octobre 1987 à Paris, est un peintre, graveur, illustrateur et décorateur de théâtre français qui participa au mouvement surréaliste durant les années 1920 et qui en conserva l'esprit jusque 1945. De façon plus marginale, il a également pratiqué la sculpture.

 

 

André Masson 

1961 

Une saison en enfer 

Lithographie 

Charleville

 

André Masson

1896, Balagny-sur-Thérain – 1987, Paris

Antille

1943

Huile, sable et tempera sur toile

Musée Cantini

Marseille

 

Réfugié à Marseille entre novembre 1940 et mars 1941, André Masson participe aux nombreuses activités collectives initiées par André Breton, parmi lesquelles la réalisation du fameux Jeu de Marseille (réinterprétation du tarot dans l’esprit surréaliste). Quittant la France le 31 mars 1941, il fait escale en Martinique pendant trois semaines, débarque à New York le 29 mai puis s’installe en octobre à New Preston, dans le voisinage d’Alexandre Calder*, où il fréquente, outre Breton exilé comme lui, Arshile Gorky, Marc Chagall et Georges Duthuit. Son œuvre, ainsi que les conférences qu’il donne dans diverses universités, exercent une influence immédiate sur les jeunes peintres américains, et particulièrement sur Jackson Pollock.

Inspiré par la luxuriance des paysages de la Martinique, Antille est l’un des chefs-d’œuvre de « la période américaine » de Masson. Suscité par le rêve d’un corps de femme noire, ce tableau est encore marqué par la puissance tellurique des toiles peintes en 1942. La figure féminine, occupant la majeure partie de l’espace de la toile, semble se transformer en efflorescences lumineuses et en évocations hallucinées de formes organiques.

 

 

*

Alexandre Calder

Sculpteur et peintre américain

Philadelphie, 1898 – New York, 1976

 

Il a séjourné à Varengeville-sur-Mer, en Normandie auprès de son compatriote Paul Nelson (Chicago, 1895 – Marseille, 1979) et du peintre français Georges Braque (Argenteuil, 1882 – Paris, 1963).

 

Horizontal

1974

Acier peint.

 

L’œuvre est composée dune partie fixe et d’une partie mobile qui met les couleurs en mouvement dans l’espace. C’est l’une des dernières créations monumentales de l’artiste.

 

Rouen

 

------------------

André Masson

1896, Balagny-sur-Thérain – 1987, Paris

Le Terrier

1946

Huile et tempera sur toile

Musée Cantini

Marseille

 

De retour des Etats-Unis en octobre 1945, André Masson passe trois semaines à Paris puis s’installe près de Poitiers, à la Sablonnerie. C’est là qu’il peint Le Terrier, probablement inspiré par la lecture de l’œuvre du même nom de Kafka. Ce labyrinthe clos, n’autorisant aucune évasion, traduit l’angoisse ressentie pendant les années de guerre.

L’artiste commenta ainsi son tableau : « C’est une caverne sans limites discernables où vit un être tenant à la fois de l’insecte et de l’homme, écoutant aux parois, inquiet, traqué ; et pour la première fois des astres apparaissent dans ce monde souterrain. Ils sont insituables. Cette terre devenue entièrement souterraine laisse-t-elle apercevoir, par des gouffres et des couloirs, des soleils et des orants, des étoiles inquiétantes…ou bien ces astres tournent-ils autour de cette terre réduite à ce terrier ? Impossible d’en décider. »

Cette œuvre importante peut encore être apparentée à la série des paysages telluriques conçus aux Etats-Unis, dans lesquels Masson s’emploie à manifester les forces terrestres et cosmiques qui traversent et irradient le monde physique.

 

 

André Masson à Nîmes

André Masson

1896, Balagny-sur-Thérain – 1987, Paris

L’âme de Napoléon

1967

Huile sur toile

 

Dans les années 1960, il associe les potentialités de l’écriture à celles de la peinture. Dans ce tableau, il développe un univers volontiers baroque qui s’appuie sur un dessin nerveux qui délimite les formes avec une extrême rigueur. La composition présente un aspect de vitrail.

 

Musée Cantini

Marseille

 

 

André Masson

Nymphe et satyre

Encre sur papier

1962

MUMA

Le Havre

--------------------------------------

André Masson

1896, Balagny-sur-Thérain – 1987, Paris

Hora de todos

1937

Huile sur toile

Troyes

Musée des Beaux Arts

Cette oeuvre dénonce la Guerre d'Espagne. 

-------

André Masson 

L'Idole 

1948 

Lisbonne 

Musée art moderne

------------

P 177 – Max Ernst - Conflit de génération :

 

Il en veut aux vieux, aux prétendus sages qui les ont envoyés pour rien au casse-pipe (= première guerre mondiale, NDLR). Il se fiche éperdument de la rive gauche du Rhin.

 

Dominique Bona

Gala

La muse redoutable

Flammarion, 1995

 

---------------------

 

07 21
En Allemagne, une offre électorale pléthorique à l’approche des élections législatives.

Le Parti du jardin comme le Parti du hip-hop figurent parmi les 53 formations qui pourront participer au scrutin du 26 septembre. Plus de trente organisations, dont le Parti communiste, ont été recalées par la commission électorale pour non-respect de son règlement.

 

 

Le DKP ne sera pas exclu des législatives allemandes.

Décision de la Cour Constitutionnelle.

---------------

 Man Ray 

Max Ernst 

Dorothea Tanning 

Juliet Man Ray

1930

-----------------

Man Ray.

Composition.

1940-45

--------

 

Publié dans art pictural

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article