La languE françaisE

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le dictionnaire Le Robert refuse de faire le lien entre frotteurs et agression sexuelle.
(…) Au cœur des débats : le mot "frotteur", décrit comme une "personne, souvent homme, qui recherche les contacts érotiques à la faveur de la promiscuité des transports en commun".
 (…) le Robert passe en effet sous silence la principale caractéristique des frotteurs : leurs gestes ne sont pas consentis.

Mots rajoutés

Lire aussi:

NDLR : L’article est ambigu: il ne développe pas la prise en charge de ces personnes dans l‘article.

 

Misérables «frotteurs».

 

L’entrée du mot dans le dictionnaire est  peut-être l’occasion de reconsidérer ces individus, dont les pulsions dérangeantes pourraient être prises en charge.

(…) Maintenant que le mot «frotteur» fait son entrée fracassante dans les dictionnaires, il est possible que nous commencions à être plus sensibles à la tragédie de ces êtres.

UN CONCOURS D’ÉLOQUENCE
POUR DÉNONCER LE SEXISME PAR LE VERBE !

(…) En 2018, le concours revient avec 8 nouvelles candidates et un  jury renouvelé,
le dimanche 10 juin, à la Maison de la radio à Paris. 

Gouverner par euphémisme.
 (…) Les gouvernements précédents n'osaient pas nommer les pauvres, de peur de paraître condescendants ; ce gouvernement n'ose pas nommer les riches, qu'il rebaptise « premiers de cordée ».

-----------------------------------

 

CIRFF2018 : Espaces et enjeux des savoirs féministes : Réalités, luttes, utopies.

« CoMMUNIQUE

A propos de l'annulation d'un débat transversal, voici le communiqué du Comité scientifique du CIRFF2018 :

Le Comité scientifique (CS) du CIRFF2018 avait accepté, parmi de très nombreuses autres propositions de contribution au 8ème Congrès des Recherches Féministes dans la Francophonie (CIRFF2018), une proposition de débat « Café de l’IEC » (Institut Emilie du Châtelet) sur le thème « Conditions et formes d’un féminisme universaliste aujourd’hui ». A ce stade, cette proposition ne comportait pas de précisions concernant les personnes chargées par l’IEC d’introduire le débat.
Il s’est avéré par la suite que l’une de ces personnes, Mme Fatiha Boudjahlat, était l’auteure des propos suivants, tenus en février 2018 sur les réseaux sociaux : « Avis à tous les prédateurs comptabilisés par de Haas. Rokhaya Diallo est un corps à prendre » suivis de : « Promis pas d’appel au viol. Enfin sauf si R. Diallo vient nous dire que les femmes non voilées sont à la disposition des hommes ». Ces propos ont d’ailleurs motivé un rappel à la loi.
Le Comité scientifique (CS), réuni le 4 juillet 2018, a estimé que l’auteure de ces écrits n’avait pas sa place à la tribune d’un des débats transversaux du CIRFF2018. »

Les Brutes versus l'Académie Française | Les Brutes.

 

Les Brutes t'expliquent pourquoi le masculin l'emporte sur le féminin. Et pourquoi c'est de la merde.

--------------------------------------------

Sortie du livre d'Éliane Viennot "Le langage inclusif : pourquoi, comment" sur la masculinisation du français au cours des derniers siècles, et pour faciliter la tâche de celles et ceux qui veulent rendre notre langue plus égalitaire.

Le "matrimoine" déchaîne les passions sur Wikipédia.

Depuis début août, un débat fait rage pour savoir si la catégorie "Matrimoine" doit rester ou non sur Wikipedia. La Suissesse Natacha Rault du collectif des Sans pagEs revient sur ce débat et précise l'importance du mot.

 

(…) Pourtant, les biographies de femmes ne représentent que 17 % de la totalité des bios de la plateforme.

(…) Encore aujourd'hui, quand on va signer chez le notaire un acte d'héritage anticipé, on doit signer en tant que femme et mère des documents officiels qui nient 50% de la population en utilisant les termes de "patrimoine" ou "bon père de famille".

Le projet "les sans pagEs" est né du besoin de combler le fossé des genres sur Wikipedia : en 2016, le Wikipédia français comptait 538 883 biographies d'hommes, et 91 175 de femmes, soit 16,92%. Il s'inspire du projet Women in Red

Accord du participe passé : la Belgique ne réformera pas seule

"Avancer là-dessus devrait se faire dans un cadre international", a averti la porte-parole de la ministre de l'Education francophone.

(…) Ils ciblent en particulier l'accord du participe passé et souhaiteraient le voir devenir invariable en cas d'emploi avec l'auxiliaire avoir (ce qui donnerait par exemple "les crêpes que j'ai mangé"). Actuellement, le participé passé s'accorde avec le complément d'objet direct lorsque celui-ci est placé avant l'auxiliaire ("Les crêpes que j'ai mangées").

Le féminisme c'est quoi ? L'auteure Margaux Collet répond
 

En savoir plus sur :

Anglicisme de la langue italienne (lu dans la revue CGT sur l’Education, à propos d’un article sur l’enseignement de l’italien en France) :

L’anglais est utilisé pour taire les rapports de domination au sein de la société.

Traduction :

Jobs Act = réforme du travail

Welfare, Step child adoption= adoption de l’enfant du ou de la conjoint-e pour les couples homosexuels

Stalking = harcèlement sexuel

------------------------------

On n'est plus dans le français, mais, bon, ça va entrer dans notre vocabulaire....

La langue au chat : cinquante années de mots du sexe.

(…) Cette chronologie, souvent déroutante, dessine l'émergence de codes sexuels, autant que de maladies, de tendances gastronomiques ou de montée en force de la technologie.

 

Des femmes en littérature : 100 textes d'écrivaines à étudier en classe, Djamila Belhouchat, Céline Biziere, Michele Idels, Christine Villeneuve, Belin, 352 pp, 29 €

 

Lu sur Twitter :
« Eliane Viennot rappelle qu’en latin, « homo » veut dire humain et pas homme. Donc pour parler de l’évolution de l’espèce humaine, il faut en finir avec l’usage du mot « homme » qui est erroné. »

-------------------------------

Recours inédit contre une circulaire de Matignon qui proscrit l’écriture inclusive et le point médian.
Un collectif de juristes a décidé d’attaquer devant le conseil d’État ce lundi à 14 heures, une circulaire du Premier ministre de 2018 qui interdit l’écriture inclusive et le point médian pour tous les actes administratifs devant paraître au Journal Officiel.

 

L'Académie française se résout à la féminisation.

Les Immortels sont sur le point de féminiser les noms de métiers. Mais pourquoi cela a-t-il pris tant de temps?

(…) Il est conforme à l'évolution des moeurs et traduit à sa façon les conquêtes récentes du sexe dit faible.
(…) Le combat mené par les immortels s'explique aussi par leur profonde misogynie. 
"Klouker", "charge mentale", "divulgâcher"… Découvrez les mots qui font leur entrée dans le Petit Larousse illustré 2020.
(…) "Charge mentale", pour désigner le poids psychologique de la gestion des tâches domestiques.
(· Charge mentale Poids psychologique que fait peser (plus particulièrement sur les femmes) la gestion des tâches domestiques et éducatives, engendrant une fatigue physique et, surtout, psychique. )

 

 

Libération écarte le mot "entraîneuse" sous prétexte de connotations sexuelles.

Ce refus  pose débat.

------------------------------

 

Féminisation des noms: mise en pratique par le journal " le Parisien ".

------------------------------------------

Dans son 'Dictionnaire des idées reçues', Gustave Flaubert définissait ainsi l'orthographe : "Orthographe : Y croire comme aux mathématiques. N'est pas nécessaire quand on a du style."
Source « France Inter ».

Eliane Viennot, professeuse de littérature française de la Renaissance

Les mots pour maîtriser le langage social 

Les mots, c'est beau!

-----------------------------

P 167 :

Les mots.

Yvette adore les mots et en fait l’éloge. Elle peut « les amoindrir, les amplifier, les caresser, les mordre, les sortir, les rentrer, les envelopper, les dénuder, les allonger, les réduire. »

Yvette Guilbert

La chanson de ma vie

Mes mémoires

Editions Les Cahiers Rouges

Grasset – 1927

---------------------------------------------------

Annie Ernaux et l'orthographe.

Elle aime le mot "écrivaine".

------------------------------------------------

Centre Hubertine Auclert

Communication publique sans stéréotype de sexe.

10 recommandations.

----------------------------

Affiche

Le Havre

"Il est une étincelle contenue dans le mariage du texte et du papier."

 

---------------------------

Lire aussi:

L’expression « droits de l’homme » reste un symbole fort de la société patriarcale, elle invisibilise les femmes mais aussi leurs luttes et leurs droits. Il est temps pour la communauté francophone d’adopter une terminologie inclusive. 

NousToutes

 

La nouvelle municipalité écologiste de Lyon adopte l'écriture inclusive.

Plusieurs mouvements de gauche, les féministes, les milieux LGBT ont convaincu le maire d'utiliser l'écriture inclusive  qui participe à mettre à égalité les hommes et les femmes dans l'écriture.

 

---------------

 

Deux députés ex-LREM rejoignent le RN dans sa résistance contre l'écriture inclusive.

Joachim Son-Forget et Agnès Thill proposent avec Marine Le Pen une loi visant à interdire l'usage de l'écriture inclusive aux entités publiques ou privées recevant des subventions.

(…) Dans leur viseur : l'écriture inclusive, revendication de certains militants féministes. Ses pratiques typographiques modifient notamment la règle de grammaire selon laquelle le masculin l'emporte sur le féminin au pluriel. Elle se traduit par des graphies comme «les élu.e.s».

 

(…) «Dérives de l'égalitarisme».

Cette alliance avec le RN est assumée par Joachim Son-Forget. «Il n'y a pas de digue qui me sépare du Rassemblement National ou d'autres partis, du moment que les idées sont valables», explique le député au Figaro. Ce n'est pas la première fois qu'il soutient des initiatives lepénistes : il a cosigné des amendements du RN, lors du débat parlementaire sur l'ouverture de la PMA à toutes les femmes.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive.

Cultura, l’enseigne de grande distribution spécialisée dans les loisirs culturels, est au cœur d’une polémique sur les réseaux sociaux, selon des informations de Valeurs Actuelles. Le 2 août dernier, une internaute et visiblement cliente de Cultura, se plaignait d'avoir reçu un e-mail de l’entreprise en écriture inclusive. 

 

(…) L’écriture inclusive est de plus en plus utilisée par les entreprises et les politiques, nouveau symbole d’égalité femmes-hommes. 

 

Écriture inclusive : la crise de confiance de Wikipédia.

LES GRANDS DÉBATS DE WIKIPÉDIA (4/5) - L'encyclopédie la plus consultée au monde, collaborative et décentralisée, se construit dans le débat. Parfois dans le conflit. Récits.

L'écriture inclusive bat en brèche la règle de grammaire, jugée sexiste, selon laquelle "le masculin l'emporte sur le féminin". 

Une nouvelle fois, le gouvernement français prend position contre l'écriture inclusive. Ce dimanche, dans Le Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a souligné qu'elle était contre le développement de cette nouvelle manière d'aborder la grammaire française. 

(…) Portée par des cercles féministes, l'écriture inclusive est vivement critiquée tant par des membres du gouvernement que par l'Académie française, la qualifiant d'"aberration" et de "péril mortel" pour la langue française.

20 minutes:

UNE femme seule se transforme en UN adulte!

Le masculin l'emporte toujours sur le féminin...

Caroline de Haas.

---------------

Pages 340-341  - Audiard et la langue française :

Jalousé, il est calomnié par ses détracteurs. Michel Serrault s’insurge contre un journaliste qui veut le descendre en flèche.

« Audiard a fait comme tous les grands créateurs : il s’est servi de la réalité et l’a transfigurée pour en faire une vérité. »

« Audiard possédait le langage d’un poète populaire. »

« Il possédait le balancement des phrases ».

« Il confrontait ces mots de tous les jours à des termes inattendus, pour créer ses explosions verbales qui font le bonheur des oreilles ».

« La cadence, la concision, le « ramassé » d’une phrase d’Audiard (…) évoquent bien plus que le non-style du tout-venant ».

 

Michel Serrault

…vous avez dit Serrault ?

Edition Florent Massot – 2001

------------

Écriture inclusive : un premier bilan de la controverse.

(...) Quelques jalons historiques.

Il y a 30 ans, en France, un mouvement a conduit à la féminisation des noms de fonctions, de métiers, de titres et de grades. Très vite relayé par les instances politiques, il visait à « apporter une légitimation des fonctions sociales et des professions exercées par les femmes » (Décret du 29 février 1984).

(…) Nous choisissons ici de considérer l’écriture inclusive sans l’écriture non genrée, dite aussi neutre ou non binaire, qui poursuit un objectif d’inclusion bien sûr, mais également très spécifique : ne pas choisir entre le féminin et le masculin et ne pas catégoriser les personnes selon leur genre.

(…) Les règles qui ne font (presque) pas polémique :

- Utiliser des noms féminins pour désigner des femmes dans leur fonction, métier, titre ou grade

  • Utiliser l’expression « les femmes » dès qu’on désigne un groupe de femmes et réserver l’expression « la femme » (ou « la Femme ») pour renvoyer à un stéréotype

  • Utiliser « humain, humaine » plutôt que « homme » pour désigner une personne humaine, comme dans « les droits humains », « l’évolution humaine ».

  • Ne plus utiliser « Mademoiselle », qui crée une asymétrie, puisque « Mondamoiseau » est rarement utilisé.

  • Utiliser les noms propres des femmes comme on utilise ceux des hommes. 

(…) Les règles qui suscitent la polémique :

  • Utiliser le masculin pour désigner une personne dont on ne connaît pas le genre, comme dans une offre d’emploi : « recherche informaticien (H/F) ».

  • Utiliser le masculin pluriel pour désigner des groupes qui contiennent des femmes et des hommes, comme « les musiciens » pour désigner un groupe mixte.

  • Certaines personnes engagent aussi à ne pas utiliser de formes abrégées qui permettent de présenter les doublons à l’écrit : « les étudiant·es », « les pharmacien-nes ». 

  • Enfin, certains guides recommandent plus de souplesse dans la gestion des accords.

Police de caractères épicène
Un Genevois crée la première typo inclusive.

Étudiant à la HEAD, Tristan Bartolini a inventé plus de 40 caractères typographiques non genrés. Il vient de recevoir le Prix Art Humanité 2020 de la Croix-Rouge.

 

(…) Notre clavier est vieux jeu. Mais dans dix ans peut-être, tous les rédacteurs de la planète utiliseront «l’inclusif-ve» pour taper leur prose.

 

(…) « Je me suis dit que ce n’était pas qu’une affaire de linguistes, que l’on pouvait amener des solutions graphiques. »

(…) Tristan enlace donc le E et le A de Le et La; le P et le M de Père et Mère; voire le HO et FE de Homme et de Femme. Adieu barbants tirets, points et parenthèses.

Hélène Carrère d’Encausse dirige d’une main de fer l’Académie française. Elle a imposé "la" Covid sans consulter les Académiciens. La fronde gronde dans la vénérable institution où plusieurs voix réclament des changements radicaux.

 

France Culture

 

 

(…) Il y a un autre paradoxe : celle qui refuse aveuglément, et depuis si longtemps, la féminisation du langage, gardienne sectaire de tous les temples machistes, est aujourd’hui moquée pour avoir féminisé « la » Covid. Une double erreur – et une bataille de mots qu’elle est en train de perdre. 

(…) « C’est bien la première fois qu’elle se soucie de la féminisation du langage ! », s’étrangle un Académicien qui ne la porte pas dans son cœur. 

(…) « Je n’étais pas là pour la séance où la Covid a été discutée », me précise Jean-Christophe Rufin. Il n’est pas le seul. Il semble que très peu d’Académiciens ont été consultés sur ce mot. Et pour cause : il n’y a jamais eu de séance sur le sujet ; ils étaient tous confinés. 

(…) Elle oublie de dire que les « agrégés » sont justement des professeurs détachés par le ministère de l’Éducation nationale… 

(…) « Alain Rey, lui, pourfendait les puristes de la langue ; il a toute sa vie expliqué que la langue française était en réalité un créole, né du latin parlé, et définie dès ses origines par un métissage important entre le latin, le celte et le francique (langue germanique). On est loin de cette langue pure, de cette "pureté" décrite comme devant être "maintenue" dans les statuts de l'Académie française de 1635.

(…) Alors pour éviter que la compagnie perde son identité, Carrère d’Encausse la verrouille. Des Académiciens suggèrent, dans la lignée de l’élection de Barbara Cassin, qu’on élise des écrivains qui permettraient un changement symbolique de l’Institution.

(…) « Quand Hélène dit on vote, c’est qu’elle a choisi. Elle tient les votes. Elle fait la pluie et la pluie », résume un heureux élu.

(…) Faut-il une limite d’âge aux « Immortels » ?

(…) Des réformes en profondeur sont suggérées par plusieurs Académiciens qui briguent, sans le dire, la succession d’Hélène Carrère d’Encausse. 

(…) Beaucoup espèrent l’élection de Laferrière qui changerait l’image d’une institution vieillie et réactionnaire. « Ça provoquerait une aération », confirme joliment Rufin. 

(…) L’affaire de « la » Covid laissera des traces. La décision solitaire et mégalomane de « Madame le Secrétaire perpétuel » a été un révélateur du fossé qui s’est creusé entre l’Académie et le pays.

Philippe Favier 
Saint-Etienne, 1957
Je pèse mes maux
2020
Musée des Beaux-Arts 
Valence
 
Les maux se pèsent? Les mots, oui... Les maux sont subis jusqu'à ce qu'on supporte autre chose...
-----------------

Le Parisien se dote d'une charte de l'égalité. 

11 20

--

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article