Le tsar déchu - Les fonctionnaires - Misogynie - Pardon - Incels

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le tsar déchu

 

Je vais partager avec vous

Cette excellente nouvelle

Qui n’a rien d’accidentel-le-.

J’ai pris le temps de digérer,

Malaxer, décortiquer,

Evaluer, ingérer ces composés.

Chaque mot est pesé

Soupesé, pensé, estimé.

 

Il est misogyne,

C’est une toxine.

Il est anti fonctionnaire.

C’est un super autoritaire.

Aucun amour pour ses concitoyen-ne-s

Même s’il se dit social-chrétien.

Il a fait régner la terreur.

Il aime sur la face voir la peur.

«Ouh la ! Vous n’êtes pas content-e- ?

Vous prendrez la porte ci-devant.

Il y en a qui attendent votre place.

Vous ferez donc une volte-face. »

 

 S’il ne peut pas régler directement,

Un long conflit devenu embêtant,

Il fait intervenir ses potes,

Il n’est pas le seul despote.

Dans l’administration,

C’est leur vocation,

Il y en a une quantité,

De beaux blondinets,

Des véreux comme lui,

Des affreux géants yétis.

 

C’est l’arroseur arrosé.

« Oh, yeah ! Yeah ! Yeah ! »

Mais je ne lui dirai pas :

« Bienvenue au club des rejeté-e-s.

Vous savez ce que cela fait. »

Non, lui, c’est le bourreau.

Il n’est plus aimé, ce zozo.

Ah, la, la ! Quel manque de pot.

 

 

Il ne tombe que maintenant.

Ils l’ont toléré longtemps.

Il a tenu deux décennies

En manipulant l’hypocrisie.

Qui est celui l’a fait choir ?

S’il a fini par le vouloir,

Il use des mêmes procédés.

Faut-il aussi s’en méfier ?

Mais savourons le résultat.

Il l’a mis à bas. Brava !

 

J’ai lu l’article dans le journal.

La nouvelle n’est pas banale.

Je vais me repaître

Du déclin du maître.

Je vais m’en délecter,

Et surtout m’en rassasier

Jusqu’à la fin de mes jours.

Encore et toujours.

Je n’espérais pas ça.

Cela me met en joie.

 

C’est le troisième de ma liste à tomber.

C’est difficile de vivre sur la méchanceté.

Je ne pleurerai pas sur la toundra,

Ni sur leurs problèmes ici-bas.

Comme je l’ai dit au second tombé :

« Vous m‘avez fait une injustice,

Mais pour toi, ce n’est que justice. »

Pour eux, pas de pardon.

On me l’a demandé

Et je l’ai refusé.

 

Tant pis pour eux.

Suis-je triste ? Un peu …

Car tous ces crachoirs

Ne sont  pas beaux à voir.

 

Dans les villages, c’est sans visibilité,

Les conflits humains sont exacerbés,

Directs, frontaux.

Pas de cadeau !

 

Je n’ai donc pas eu à me venger.

La vie s’en charge avec vélocité.

C’est au-delà de mes espérances.

Ouf ! J’ai vraiment de la chance !

Je peux savourer la vision

De cette terrible évocation….

 

Ceux que je pensais indétrônables,

Qui se voyaient indéboulonnables,

Tombent les uns après les autres

Et ces résolutions ravigotent.

Ils ont sous-estimés la volonté

De ceux qu’ils voulaient museler.

Je sais par où ils vont passer

Et suis très contente que, pour moi,

C’est loin et presque oublié.

Allez, courage ! Vous ferez comme moi.

Et si vous ne voulez pas changer

Dans votre fange, vous resterez.

 

Mais à partir de maintenant

Je me demande qui sera le suivant.

 

Brigitte Masson.

 

Le mercredi 7 février, j'étais l'invité de BFM Business pour un débat autour du rapport de la Cour des comptes avec Christian Saint-Étienne, élu du parti Les Républicains. J'ai expliqué que l'essentiel de l'amélioration des finances publiques n'avait rien à voir avec les mesures d'Emmanuel Macron mais était dues à l'embellie économique, qui avait provoqué une hausse des recettes.

Vous avez remarqué le double langage sur les services publics?
Introduction à la table ronde Services publics aux États généraux du progrès social

La modernité du service public à la française est insupportable pour les marchés - Anicet Le Pors

Anicet Le Pors revient sur l'importance du statut de la fonction publique remis en cause par Emmanuel Macron. Vidéo réalisée à l'occasion des États généraux du progrès social (3 février 2018)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Maduro au sujet de Macron :

"Il est en train de détruire la France. Macron a été mis à la tête de la France pour faire office de tueur à gages, Macron est un tueur à gages de l'oligarchie financière chargé de détruire les droits sociaux du peuple français", a ajouté Nicolas Maduro.

Attaque de Toronto : qui sont les Incels, le groupe de célibataires auquel se réfère le suspect ?

Sur des forums, des internautes « involontairement célibataires », principalement des hommes, expriment leur haine des femmes.
Si les femmes ne s’engagent pas dans une relation avec eux, c’est uniquement, argumentent les Incels, parce qu’elles sont « diaboliques ». Les posts trouvés sur Internet les qualifient volontiers de « menteuses pathologiques », de « salopes (…) incapables d’aimer ». « [Elles] prennent plaisir à malmener, à moquer ou à humilier des hommes dès qu’elles le peuvent », résume un internaute.

À bas le masculinisme.

Adam Mongrain raconte comment il a navigué à travers les différentes nuances de la masculinité toxique.

 

(…) Le friendzone, si vous connaissez pas, est un terme utilisé pour décrire l’espace relationnel entre:

-Une personne A qui ressent du désir

-Une personne B qui ne lui rend pas.

(…) L’hypothèse est que leurs objets de désir les apprécient comme amis, mais pas assez pour les considérer comme des partenaires amoureux ou sexuels.

(…) Les hommes évaluent leurs propres succès en tant qu’hommes selon leur succès dans cette compétition. Un homme qui n’est pas en mesure de consommer l’objet de son désir n’en est pas un.

Le Havre : l’hôtel Mercure épinglé pour des stéréotypes sexistes placardés à l’entrée des toilettes.

(…) À l’intérieur du pictogramme géant représentant le sexe masculin avaient ainsi été insérés des termes censés décrire les hommes et leurs centres d’intérêt dans leur globalité : “Moto”, “Sexe”, “F1,”, “Potes”, ou encore “Sortir les poubelles”, “Gonzesses”, “Bar”, “Macho” et PDG”.

Du côté femmes, on pouvait entre autres lire “Drague”, “Migraine”, WASH”, “Prince charmant”, “Vaisselle”, “Shopping”, “Gosses”, “Ménage”, le tout à des tailles d’écriture différentes.

Femmes fonctionnaires.

(…) Une enquête collective révèle les ressorts organisationnels et les pratiques qui, en perpétuant des biais de genre, font perdurer l’idéal masculin du dirigeant dans un monde professionnel féminisé.

(…) Constater que les filles sont minoritaires dans la voie royale de l’ENA permet de s’intéresser aux liens entre le parcours et l’origine sociale et d’étudier les ressorts de l’ascension sociale.

(…) La gestion de la carrière suppose également une disponibilité extensive, la capacité de saisir les opportunités, d’être reconnu « cadre à potentiel », mais aussi de pouvoir compter sur le soutien de la hiérarchie pour les promotions.

 

Sexisme à l'école, silence dans les rangs.

Partout, dans les établissements scolaires, les filles sont victimes de violences sexistes. Dans un mutisme assourdissant.

(…) Mais aussi, parce que désormais le sexisme prend de nouvelles formes, des garçons qui refusent de s'asseoir à côté de leurs homologues féminines au collège Versailles de Marseille... 

La « crise » de la masculinité ou la revanche du mâle.

Symptômes de la crise de la masculinité – Les études de ce livre révèlent que les femmes n’en sont bien souvent pas du tout la cause et, surtout, que l’identité masculine conventionnelle est un facteur de risque, plutôt qu’une solution à promouvoir.

(…) Plus troublant sans doute, le discours de la crise de la masculinité laisse entendre que l’égalité est une valeur féminine, et qu’elle menace l’identité mâle.

LE MYTHE DE L’HOMME PROTECTEUR.

 

(…) En fait, ce filet de sécurité est plein de trous : il disparaît avec le divorce, après lequel environ 1 père sur 2 n’estime plus devoir protéger économiquement ses enfants—on sait qu’environ 40% des pensions alimentaires ne sont pas payées– et les femmes seules ne sont pas concernées ;

(…) Le seigneur « protégeait » les serfs qui travaillaient ses terres.

(…) Le proxénète « protège » la prostituée.

(…) Les hommes « bien », les hommes protecteurs à qui on peut faire confiance, (…) et les hommes prédateurs. ( ?)

(…) Il est souvent mentionné que maman et putain sont les deux faces complémentaires de la féminité en système patriarcal.

(…) L’esclave (= la femme) peut très bien vivre—en fait vit infiniment mieux—sans son maître.

(…) Ce sont surtout les femmes qui protègent les hommes, et non l’inverse.

(…) Les féministes savent que c’est dans l’intimité du couple que les femmes courent le plus de risques d’être violées, battues et tuées.

Le collectif stop masculinisme définit le masculinisme : une offensive parfois violente, hostile à l'émancipation des femmes" et "dirigée par des hommes souhaitant conserver leurs privilèges et leur position de pouvoir au sein de la société » .

(…) Leurs maux ont tous la même cause : les femmes.

 

--------------------------------------------------------
Comment les hommes peuvent-ils s'engager pour être féministes ?

Pour combattre les discriminations et avancer vers une société plus égalitaire, les hommes sont des alliés essentiels. Voici comment s'impliquer dans le féminisme quand on est un homme.

 

(…) Dans une réunion par exemple, ne vous réappropriez pas les idées ou les propos d'une de vos collègues, sans mentionner qu'ils viennent d'elle. Cela s'appelle du "bropropriating".

(…) La sexualité est souvent construite sur des stéréotypes et des idées reçues véhiculées par la pornographie. Pour vous en libérer, rien de mieux qu'une communication respectueuse et sans jugement avec votre ou vos partenaires.

 

Rhétoriques antiféministes : entre recherche et pratiques.

 

(…) En France, l’antiféminisme est représenté d’abord par des groupes comme SOS Papa ou le groupe anti-IVG Les Survivants, qui, bien que minoritaires, parviennent à occuper un espace médiatique certain.

 

(…) L’antiféminisme fonctionne comme un vecteur d’union sacrée de tout le spectre politique.

(…)  Distorsion des faits comme lorsqu’il est affirmé que l’égalité est atteinte.

(…) Simplification abusive (lorsque l’égalité est considérée comme une affaire privée et que le féminisme est vidé de son contenu politique et transformateur.)

(…) Victimisation (lorsque l’Histoire est réinterprétée pour faire des hommes les principales victimes des changements sociaux récents).

Arles

"Je n'attendrai pas que l'on me pardonne".

 

Moi, je dirais, "Je pardonne, si je veux."

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dépenses publiques : ce rapport que le gouvernement tente de garder secret.

(…) « Le ton du rapport était assez dur sur les fonctionnaires, c’est sans doute pour cela qu’ils n’ont pas voulu le sortir », confie un membre du comité.

«Les masculinistes enfument la réflexion sur l’égalité entre les sexes».

L’édition estivale de Pages de gauche consacre un dossier entier à l’égalité entre femmes et hommes. Dans une interview accordée à la revue, le Pr Francis Dupuis-Déri évoque les ravages du masculinisme.

(…) Avant la libéralisation du divorce, par exemple, on parle de l’épouse dominatrice et castratrice qui opprime son mari; aujourd’hui, c’est l’ex-conjointe qui aurait évincé le père et lui extorquerait une pension alimentaire.

 

(…) Les masculinistes français se réclament de l’«exceptionnalisme français» en matière d’«amour romantique» et de «jeu de séduction».

 

 

(…) Les réseaux d’extrême droite reprennent ce discours: il s’agit de feuilleter, à ce sujet, le manifeste d’Anders Breivik.

L’Obs : la couverture masculiniste qui ne passe pas (ou de trop).

Voici la couverture de « Comment être un homme ».

 

 

Un commentaire d’une femme,  féministe ? sur Twitter :

« L’essence même de la virilité » c’est de pouvoir agresser des femmes en toute impunité ? Quelle couverture pourrie. »

 

Dans l’article, une incitation à tirer sur les femmes qui « gueulent » un peu trop ?

 

 

Réponse de Raphaëlle Rémy-Leleu :

« La guerre des sexes a déjà lieu et elle est faite contre les femmes, des millions à subir chaque année les violences patriarcales. L’Obs menace, incitation à la haine, masculinisme puant qui vous fait même oublier la logique d'une phrase. Pas d'inquiétude, on s'en rappellera. »

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Varennes-sur-Seine : l’employé communal pointe son revolver sur deux femmes.

Deux femmes font remarquer un non-respect de cédez le passage à un employé de mairie en véhicule de fonction. Vexé d’être pris en tort, il poursuit les deux femmes avec un revolver et sans permis de port d'arme...

(…) Un revolver a été découvert lors de la perquisition à son domicile. Il n’a pas de permis de port d’arme. Il sera jugé par le tribunal de Fontainebleau le mois prochain.

Osez le féminisme :

Le féminisme, lutte pour la conquête des droits des femmes, l'émancipation de toutes et tous des carcans sexistes, est souvent accueilli avec violence et dénigrement.

 

"De l'amour du pardon"

Graph

Marseille

Pardonner aux misogynes qui n'aiment pas les femmes? Bof….

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Egalité dans la fonction publique : ces 3 chiffres qui illustrent les disparités hommes-femmes.

(…) Sur 122.140 postes dans les corps et emplois A+, 40% sont occupées par des femmes. 

(…) Les hommes gagnent 2733 euros contre 2338 euros pour les femmes à poste équivalent. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Deux beaux specimens de misogynes:

 

Page 40 :

Doumic* déconseillait la lecture des livres de d’Annunzio car « une femme qui lit un roman n’est déjà plus tout à fait une honnête femme. »

 

  • René Doumic, né le 6 mars 1860 à Paris 2ᵉ et mort le 2 décembre 1937 à Paris 7ᵉ, est un homme de lettres, journaliste et grand critique littéraire français.

 

Le marquis de Ségur, de l’Académie française, se lamentait : « Quand on parle littérature à une jeune femme, elle vous répond : turban. » (page 77)

Elisabeth de Gramont

Les Marronniers en fleurs – Mémoires, 2

Les Cahiers Rouges – Grasset – 2018 – Première édition en 1929

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le gouvernement met une fois de plus les collectivités au régime sec. Un très mauvais choix pour les populations, l'emploi et le développement local.

 

 

"Quand tout sera privé, on sera privé- e -s de tout. 

Défendons le Service Public!"

PCF

Val-de-Marne

Fête de l'Humanité 2018

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le bureau d'enregistrement en charge des .me a suspendu le forum masculiniste incels.me, pour violation répétée de leur politique anti-abus.

(…) Il s’est rapidement aperçu que les propos exprimés sur le forum s’opposaient à sa politique anti-abus, ce qui a mené à la suspension du site, le 15 octobre 2018.

(…) .me est le nom de domaine attribué au Monténégro depuis son indépendance en 2006, mais il a connu un succès international grâce à sa signification en anglais. 

(…) Même si la communauté ne disparaîtra pas aussi facilement, leur visibilité se réduit grandement.

 

QUI SONT LES INCELS, CES MISOGYNES DONT L'IDÉOLOGIE PROSPÈRE SUR LES RÉSEAUX ?

(…) Le masculinisme, un mâle français.

Si les tueries anti femmes de ces dernières années ont eu principalement lieu au Canada et aux Etats-Unis, l’idéologie misogyne qui les a inspirées ne se cantonne pas qu'à ces pays. 

 

(…) Eric Zemmour.

(…) Autre figure masculiniste, qui ne se revendique pas comme telle mais emploie la même rhétorique, Julien Rochedy, président du FNJ (Front National de la jeunesse) entre 2012 et 2014.

(…) Sur Facebook, on retrouve ainsi 500 membres dans le groupe MGTOW francophone, et 7 600 sur le groupe PUA Academy, qui sont plus importants encore outre-Atlantique.

(…) Elle ne viendra pas des géants de la Toile, alertés depuis des années par les organisations féministes mais qui ne mettent rien ou presque en place, que ça soit en termes de modération des contenus problématiques, de suspension des comptes ou de collaboration avec la justice

NDLR : encore Marie-Claire qui publie ces propos misogynes…
Yann Moix : "Je suis incapable d'aimer une femme de 50 ans", "je trouve ça trop vieux".
(…) Sur le réseau social, d'autres internautes ironisent sur "le point de vue de Yann Moix sur la date de péremption des femmes". Il "vient de faire place nette dans sa vie pour quelques temps. Les candidates ne vont pas se bousculer au portillon pour etre 'usées' par lui".
Margaux Collet :
« Les femmes sont insultées parce que femmes alors que les insultes contre les hommes ne reposent pas sur l'idée qu'être un homme est intrinsèquement négatif. Au contraire : un homme n'est jamais "trop homme" et les injures visent les hommes qui ne le sont pas assez. »
« Pourtant, le sexisme fait encore l'objet d'une grande tolérance sociale, souvent considéré comme une opinion ou un point de vue. Il n'est pas rare d'entendre un homme revendiquer d'être "misogyne". »
Définition du sexisme :

 

----------------------------------------------
Francis Dupuis-Déri «Les hommes sont en crise dès que les femmes avancent vers plus d’égalité et de liberté».

Quelle que soit l’époque, quel que soit le lieu, la règle semble immuable : dès que les femmes s’affranchissent un tant soit peu des rôles qui leur sont assignés, les hommes se déclarent perdus, déstabilisés, en danger…

(…) Le problème n’est donc pas la masculinité en crise, mais les femmes qui cherchent à s’émanciper…
Véronique Ovaldé :
'' Ma mère acceptait la domination masculine avec tranquillité, ce n'est plus le cas. Je ne dirai jamais à mes enfants ce qu'on m'a dit dans ma jeunesse !''
Source France Inter

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La réalisatrice Cécile Denjean s'attaque à l'insoutenable fardeau de la virilité.

(…) Dans l’injonction à être le mâle dominant, qu’y a-t-il d’inconfortable ?

(..) Le documentaire de Cécile Denjean La Virilité sera prochainement diffusé sur France 2. ​Parce qu'aujourd’hui, il y a des hommes qui se disent ouvertement féministes et que l'on ne fera pas bouger la cause des femmes sans les hommes.

(…) Le système de domination des hommes sur les femmes est cruel aussi pour les hommes, dont 90% sont dominés par d’autres hommes. 

« Certains affirment que la vraie masculinité trouve son origine dans l’âge des cavernes et même dans la chasse au mammouth. Tout cela est ridicule et n’a aucune base scientifique »
Francis Dupuis Déri
Francis Dupuis-Déri est un écrivain et professeur québécois. Depuis 2006, il enseigne au département de science politique et à l'Institut de recherches et d'études féministes de l'Université du Québec à Montréal.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Collectif droit des femmes

"Pas d'égalité dans la souffrance entre la victime et l'agresseur."

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Le moulin de Daudet à Fontvieille

Mai 2019

 

Fin 2011, le maire de Fontvieille lance une procédure d’expropriation sur le Moulin de Daudet qui appartient à la famille Bellon. S’ensuit une procédure judiciaire qui durera sept ans. Le moulin ferme entre 2012 et 2015. Un nouveau moulin est construit. En 2017, le maire renonce. Il perd son fauteuil d’élu. Gérard Garnier le remplace. Il doit relancer l’exploitation du site qui a perdu en 20 ans 95 000 visiteurs (de 100 000 visiteurs à 5 000 visiteurs).

 

Source La Provence

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Daudet - le moulin

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Qui était Gardner? - Mélissa Blais

 

 «Qui est Richard Gardner, inventeur du concept d'Aliénation parentale ?» Mélissa Blais, Université du Québec à Montréal et membre du RéQEF Conférence présenté dans le cadre du «Forum sur l'Aliénation Parental: une menace pour les femmes et les féministes» le 26 avril 2018 à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Présenté par le Collectif de recherche FemAnVi, le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et l'Institut de recherches et d'études féministes de l'UQAM le forum à rassemblé différentes conférences qui ont fait le point sur le concept d’aliénation parentale et ses manifestations en Europe et au Québec, tout en établissant des liens avec l’antiféminisme. Ce forum a réuni des chercheur-es de la France, de la Belgique et du Québec, ainsi que des intervenantes en maison d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 Le concept d'aliénation parentale s'immisce dans les pratiques des intervenants socio-judiciaires.

 

Le syndrome d'aliénation parentale est le produit de Junkscience (science de pacotille?).

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Sud info: problème d'intox sur les théories masculinistes 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jean-Baptiste Botul

La vie sexuelle d’Emmanuel Kant

Editions Mille et une nuits – 2 000

Première parution : après 1946.

 

Botul a connu une brève liaison avec la princesse Marie Bonaparte en 1920 et  a probablement rencontré Stephan Zweig en 1934.

 

P 38 :

Les femmes.

Dans ses livres Observations sur le sentiment du beau et du sublime (p 122, 127) et Anthropologie (p 81, 112, 148), on lit ceci.

 « Une femme qui a la tête remplie de grec comme madame Dacier ou qui discute à fond le mécanisme comme la marquise du Châtelet pourrait aussi bien porter la barbe. » (NDLR : une femme doit parler de tout sauf de culture, de grec, de sciences et de mécanisme…)

« J’ai peine à croire que le beau sexe soit capable de principes. » (NDLR : elles semblent uniquement guidées par leurs émotions…)

« Bien des femmes abusent de l’autorisation qui leur est donnée d’être ignorantes. » (NDLR : Il reconnaît que les hommes maintiennent les femmes dans l’ignorance, tout en les accusant de s’y complaire…Heureusement que les femmes se sont battues pour toutes aller à l’école.)

« Il est facile d’analyser l’homme ; la femme ; elle, ne trahit pas ses secrets tout en gardant fort mal celui des autres (à cause de son bavardage). (NDLR : selon Kant, l’homme est droit et loyal. La femme ne mérite pas la confiance de son entourage. Elle ne maîtrise ni son langage ni la fidélité.)

« Le rire est viril, les pleurs féminins. » (NDLR : un garçon ne doit pas pleurer…Une femme ne doit pas rire.)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Chimamanda Ngozi Adichie 
Nous sommes tous des féministes
Editions Folio - 2009

Certains hommes ont peur des féministes.

"L'idée du féminisme est une menace pour certains hommes. Ils se sentent amoindris si ils ne sont pas aux commandes. "

--------------------------------------------------------------------------------------------------

« Les pères masculinistes ne sont pas si nombreux mais sont très actifs, fonctionnent en réseau, font du lobbying, fichent les associations, ce sont des hommes dangereux et pas des gentils papounets. Ils se st lésés dans leurs privilèges indus »
Lu sur Twitter
Assemblée de femmes.

10 19

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  SOS Papa est une association d'hommes masculinistes.

-------------------------------------

tag 

Le Havre

Le monde fait mâle 


----------------------------

Au Canada, une première inculpation pour terrorisme «incel».

La police de Toronto a qualifié le meurtre d'une femme dans un salon de massage érotique d'acte terroriste inspiré par l'idéologie misogyne des incels.

(…) En 2018, Alek Minassian, qui s'est dit inspiré par l'idéologie incel, a tué dix personnes à Toronto en fonçant sur la foule dans une camionnette. En 2019 dans une ville de l'Ontario, un autre homme qui se revendiquait incel a grièvement blessé une femme qui se promenait avec son bébé dans un centre commercial. Il a déclaré à la police: «Personne ne voulait coucher avec moi, donc j'ai voulu tuer».

(…) Aux États-Unis, plusieurs meurtres ont été commis par des incels ces dernières années, le plus récent étant une fusillade dans un studio de yoga en Floride en 2019. Le département de sécurité intérieure (Homeland Security) a donc commencé à financer des recherches sur cette mouvance.

Liste de masculinistes qui sont passés à l'acte:

Fabrice Devaux

Bruno Barthet

Xavier Fortin

Bruno Walter

Stéphane Iltis

Jean Le Bail

Thierry Berger

Source Stéphanie Lamy

 

--------

"Les opposants à la transparence ne se rangent que dans trois catégories peu recommandables :

celle des malfaiteurs, qui cherchent à se dérober au regard d’un juge ;

celle des despotes, désireux d’étouffer une opinion publique dont ils redoutent la force,

celle des incapables enfin, qui ne cessent de justifier leur inaction par la prétendue irrésolution du public"

Jeremy Bentham

 

Jeremy Bentham ou Jeremy Chaulveron Bentham, né le 15 février 1748 à Londres et mort dans cette même ville le 6 juin 1832, est un philosophe, jurisconsulte et réformateur britannique. Théoricien majeur de la philosophie du droit, radicaliste dont les idées ont grandement influencé le développement du conséquentialisme, il est surtout reconnu comme étant le père de l'utilitarisme avec John Stuart Mill.

---------------

Cinéma.

"Incroyable mais vrai". 

Pulsions, névroses, couple, ennui au travail, virilité, transhumanisme, amour...

"L'Humanité"

06 22

 --------


 
Misogynie en politique.
 
Le Foll vs Sandrine Rousseau.
Il insinue que les femmes ont les nerfs trop fragiles pour faire de la politique. 
06 22
------ 
 

Publié dans mes poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article