Le 25 novembre, manifestation contre les violences faites aux femmes - Avignon - Egalité

Publié le par bmasson-blogpolitique

Consultation ouverte du 25 novembre 2017 au 8 mars 2018:

Les internautes sont appelés à répondre le plus concrètement possible à la question (volontairement très ouverte)

« Comment lutter contre les violences faites aux femmes ? »

 

Emmanuel Macron:  0, 007 % du budget de l'état alloué aux droits des femmes! Une peau de chagrin....

Die in
"Dying" dans la rue de la République, à Avignon.
En hommage aux femmes mortes sous les coups.

Stop sexisme
Stop violences
Oui aux hommes féministes!

Camille - 19 ans - Brillante étudiante, a été étranglée par son ami quand elle a voulu le quitter.
Aurélie, 27 ans, a succombé à une chute dans l'escalier, après avoir effectué une fausse couche en raison de coups portés dans le ventre.
Marianne, 44 ans, tuée d'un coup de fusil par son mari alors qu'elle protégeait son fils de coups.
Nathalie, 34 ans, tuée de coups de fusil par son ex-ami qu'elle avait quitté après une scène de ménage.
Estelle, 32 ans, défenestrée du 8e étage par son compagnon rentré saoul.

Quelques femmes mortes sous les coups de leur conjoint.

Tous les hommes naissent libres et égaux, même les femmes!

40% des agresseurs de femmes sont connus.

Dans le monde, 30% des femmes victimes de violences.

En Europe, 6 femmes meurent tous les jours.

En 2016, 338 victimes ont été accompagnées par Réseau.

Violence: brutalité physique ou mentale entre deux personnes pour imposer sa volonté à l'autre.

Cycle de la domination: humiliation, dévalorisation, harcèlement, capitulation, soumission.
Non respect, déshumanisation.

 

 

Ca commence par "Sale p...!" et ça finit par un coup de poing.

Le féminisme n'a jamais tué personne. Le machisme tue tous les jours.

Femmes Solidaires.
Inégalité dans le monde du travail.
Islamisme radical et ses ravages.
La pornographie engendre la violence.
Chemin long pour le respect mutuel entre les deux sexes.
Affaire Weinstein aux USA

Briser l'"omerta" sur les violences sexuelles.

Domination masculine basée sur une volonté de toute puissance et les femmes en position de faiblesse et d'infériorité.

Les femmes doivent oser prendre en main leur vie.

Les pouvoirs publics doivent intervenir.

 

Musique!

Derrière la banderole, il y a le monument "A nos morts". On pourrait écrire aussi: "A nos mortes"...

La Jeunesse Communiste est là.

Appel aux hommes: "Pratiquer le féminisme, c'est encore mieux!".
Ils doivent prendre une part réelle dans le travail domestique et parental, refuser les blagues sexistes et le harcèlement,  se désolidariser des caricatures des femmes, et valoriser la parole féminine.
Les "couples égalitaires" représentent 25% des couples en 2010.

85% des dirigeants d'entreprises sont des hommes.

Les femmes réalisent plus des deux-tiers des tâches ménagères et du travail parental.

Elles gagnent 25% de moins que les hommes.

Les droits des femmes sont fragiles. Restons vigilants notre vie durant.

Ca fait aujourd'hui 25 jours que les femmes travaillent gratuitement.

Les ballons porteurs de messages féministes

Lâcher de ballons portant des messages féministes. On peut lâcher les balais aussi!

MARDI 28 NOVEMBRE 2017 QUESTION D’ACTUALITÉ AU GOUVERNEMENT
 
Mme Laurence Cohen, Sénatrice du Val-de-Marne  à Mme Marlène SCHIAPPA, Secrétaire d’Etat à  l’égalité femmes-hommes  
 
Madame la Ministre,

 
Depuis des semaines, les femmes, toutes générations et toutes origines confondues, dénoncent en France, comme partout dans le monde, les violences dont elles sont victimes. 
Devant ce mouvement d’ampleur sans précédent et face à l’interpellation d’associations féministes, le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron a annoncé le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, un plan
d'action contre celles-ci.  
Je me réjouis, avec l’ensemble de mon groupe, qu’au plus haut niveau de l’Etat, il y ait une prise de conscience de la gravité de ce fléau. 
 
Mais la question que je souhaite vous poser, Madame la Ministre, est de savoir quels moyens nouveaux vont être dégagés pour la mise en œuvre d’un tel plan contre les violences faites aux femmes. 


RÉPLIQUE


Merci Madame la Ministre pour ces éléments mais permettez moi d’avoir quelques doutes et inquiétudes : 
Doute et vigilance : Comme bon nombre de militantes féministes, nous déplorons le fait que les 420 millions annoncés pour 2018 sur les politiques transversales ne représentent pas un euro supplémentaire sur le budget alloué à l’égalité F/H en 2017. 
En réalité, ce sont un peu moins de 65 millions qui sont consacrés aux violences alors que d’après le HCE le coût, des seules violences conjugales, est évalué à 2,5 milliards d’euros. 
Doute et vigilance, quand au sénat, nous avons pu constater,  sur votre budget propre, une baisse de 1,8 millions d’euros  sur la prévention et la lutte contre la prostitution, violence extrême à l’encontre des femmes.
Doute et vigilance, quand l’essentiel repose sur les associations qui luttent contre ces violences et qui n’ont pas les subventions indispensables. 
Doute et vigilance, quant à la création d’unités hospitalières pour la prise en charge psycho-traumatique des victimes dès l’année prochaine alors que le budget de la sécurité sociale et celui des hôpitaux sont en berne. 
Doute et vigilance : quand le grand absent de ce plan est le monde du travail
 Rien pour lutter contre les inégalités salariales  en faisant  tout simplement appliquer la loi ;
 Suppression des CHST par les ordonnances Macron après le démantèlement de la plupart des outils permettant de mesurer les inégalités professionnelles. Faut-il rappeler que 40 % des femmes qui dénoncent harcèlement ou agressions sexuelles perdent leur emploi d’après le Défenseur des droits ?
 
Alors, OUI, MADAME LA MINISTRE, LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES SONT UNE GRANDE CAUSE  NATIONALE  QUI EXIGE DE DEVENIR  UNE GRANDE CAUSE BUDGÉTAIRE, CE QUI EST LOIN D’ETRE LE CAS !

01/12/2017:

Message des féministes:

 

"Bonjour, Lorsque l'on se trompe, il faut savoir le reconnaître. Et là, c'est le cas. Nous sommes plusieurs féministes à avoir annoncé que le budget des droits des femmes n'augmentait pas en 2018. Après quelques recherches, force est de constater que nous nous sommes trompées. Le budget va passer de 29 772 326 € en 2017 à 29 779 727 € en 2018. Il va donc bien augmenter. De 7401€. Soit 0,0002..."

Un collectif de 100 personnalités demande au président d’augmenter le budget alloué à la lutte contre les violences faites aux femmes.
Elles demandent de débloquer 1 milliard sur 5 ans contre les violences sexuelles et sexistes.

 

 

En Espagne, 1 milliard contre les violences imposées aux femmes:

 

Produisons des hébergements d'urgences dédiés aux femmes victimes de violences:

Géraldine Woessler est journaliste à Europe 1

Derrière toute femme qui réussit

il y a un homme qui réussira à dire

qu'elle n'y est pour rien.

Genève

 

12/2017:

Egalité.

Les femmes doivent, elles aussi, pouvoir avoir accès aux grands écoles et à des études pour les métiers d'avenir.

Elles ne doivent pas être cantonnées dans les métiers de santé, du social et du paramédical.

Voici les stéréotypes de sexe dans le métro : les garçons ont le droit d'embrasser de belles carrières commercial, ingénieur. Pas les femmes.

 

Seulement 11% des étudiants des écoles d'informatique sont des femmes.

Les métiers du numérique c'est pour les garçons et les filles.

Changeons les codes!

 

13/12/2017

 

Portugal : controverse au sujet d’un rendu d'un tribunal qui estime qu’une femme “moderne” ne peut pas être victime de violences conjugales.

 

Le tribunal de Viseu a récemment acquitté un homme accusé de maltraitance. Les juges ont estimé qu’une femme “autonome, non soumise et indépendante de son mari” ne peut pas être victime de violences domestiques. Ce jugement chargé de stéréotypes suscite de nombreuses critiques au Portugal.

 

 

"Féminisme", mot de l'année 2017 aux Etats-Unis.

Fin janvier, plusieurs centaines de milliers de personnes avaient défilé dans le pays après l'investiture de Donald Trump. Nombre d'entre elles portaient des bonnets roses à oreilles de chat ("pussy hats"), devenus le symbole de l'opposition au nouveau président.

Aujourd'hui, le mot féminisme signifie "la théorie de l'égalité des sexes en matière politique, économique et sociale" et "l'activité organisée au nom du droit des femmes et de leurs intérêts".

 

Définition du Petit  Robert : "le féminisme est l’attitude des personnes qui souhaitent que les droits des femmes soient les mêmes que ceux des hommes".

La députée Valérie Boyer (13) condamnée aux prud'hommes.  Elle a fait appel.

 

En novembre dernier, le tribunal des prud'hommes a condamné la parlementaire et maire LR des 11e et 12e arrondissements à verser 37 000 euros à une ex assistante parlementaire.

 
La délégation des droits des femmes du 65 a conclu en "deal" avec les boulangers pour introduire dans les foyers la défense des femmes contre les violences.

Les députés s'interrogent aussi sur le faible taux d'élucidation des plaintes (environ 10% des cas). "Il peut y avoir des retraits de plainte, ou parfois l'enquête n'arrive pas à démonter les faits ou à retrouver l'auteur", commente le patron de la police nationale Éric Morvan, qui estime qu'il faudrait "sans doute approfondir cette question".

De son côté, le général Lizurey préconise de rappeler aux officiers de police et de gendarmerie que ce n'est pas parce qu'une plainte est retirée que la justice ne peut faire son travail : le procureur peut toujours décider de poursuivre l'enquête.

Emmanuel Macron: l'image d'un Président des riches, loin du peuple et arrogant s'impose.

 

CGT - Stop sexisme et violences

Cette nuit, une jeune femme est morte sous les coups de son compagnon.
J'adresse au nom de tous les Montreuillois, mes condoléances les plus sincères à sa famille et à ses proches.

Patrice Bessac, maire de Montreuil.

 

NDLR:  elle a été balancée par la fenêtre après avoir été rouée de coups.

 

La version "soft" de BFM TV:

 

 

Le ministère de la Justice et celui des Armées devront débourser plusieurs dizaines de milliers d'euros pour ne pas avoir nommé suffisamment de femmes.

La députée Valérie Boyer condamnée pour licenciement sans cause et harcèlement moral.

Elle est condamnée à verser 17 000€ à son ancienne attachée parlementaire.

 

http://www.leparisien.fr/politique/la-deputee-lr-valerie-boyer-condamnee-pour-licenciement-sans-cause-et-harcelement-moral-08-01-2018-7489521.php#xtor=AD-1481423553

Rôles préfédinis et genrés dans les manuels scolaires: la question de Laurence Cohen au ministre  J.M.Blanquer.

31,8% des personnages représentés sont des femmes contre 68,2% d’hommes.

 

Xavier Legrand secoue le cinéma avec les violences conjugales.

"J'ai fait une longue enquête", expliquait le cinéaste qui a rencontré des victimes de violences conjugales, une juge aux affaires conjugales, des psychologues, des policiers et assisté à des groupes de parole pour hommes violents. (…)

Pour autant, "Jusqu'à la garde" "n'est pas qu'un film social. C'est un thriller", rappelait son réalisateur et scénariste. "Je voulais raconter cet homme (le père, ndlr) mais pas de son point de vue", plutôt "du point de vue de ses ennemis".

 

Qu’avez-vous pensé du film Jusqu’à la garde ?

Gwénola Sueur : Jusqu’à la garde documente de manière didactique le mécanisme de la violence post-séparation, terrorisme intime mal identifié par le système socio-judiciaire. Antoine (Denis Ménochet) n’accepte pas la séparation conjugale et instrumentalise systématiquement l’exercice conjoint de l’autorité parentale pour maintenir un contrôle coercitif sur son ex-femme Myriam (Léa Drucker). Leur enfant Julien (Thomas Gioria), comme dans un conflit armé, va servir de bouclier humain pour protéger sa mère jusqu’à ce qu’elle ait la force d’affronter l’agresseur.

Ce remarquable film devrait être montré aux travailleurs sociaux-judiciaires qui blâment les mères quand elles essayent de résister au contrôle coercitif et de se préserver ou de mettre en sécurité leur enfant.

Le mécanisme et les moyens employés par les agresseurs pour maintenir leur domination après la séparation étant mal analysés, ce film pourrait éventuellement les aider à mieux appréhender ces situations et mettre à l’abri les mères et les enfants.

 

Pour Edouard Durand, membre de la commission violences du Haut conseil à l’égalité, les cyberviolences « s’inscrivent dans le continuum des violences faites aux femmes ». (…)

Ce ne sont pas des violences virtuelles, mais réelles. La stratégie de l’agresseur en ligne et hors ligne, sa quête de pouvoir et d’emprise, sont identiques. (…)

Stress, isolement, retrait volontaire des réseaux sociaux : il y a violence et atteinte à la liberté. (…)

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/violences-en-ligne-faites-aux-femmes-ce-ne-sont-pas-des-violences-virtuelles-07-02-2018-7545603.php#xtor=AD-1481423553

 

Le 24 janvier 2018, la députée Marie-George Buffet et plusieurs de ses collègues ont déposé une proposition de loi visant à lutter contre la précarité professionnelle des femmes.

L’article 1 propose de dissuader les employeurs de recourir de manière excessive au temps partiel en réduisant les allègements généraux de charges sociales sur les bas salaires auxquels ils peuvent prétendre.

L’article 2 rend pleinement effective la durée hebdomadaire minimale de 24 heures pour les contrats à temps partiels.

L’article 3 prévoit que la majoration des heures complémentaires soit de 25 % dès la première heure.

L’article 4 augmente la prime de précarité pour les contrats à durée déterminée à temps partiels, en la fixant à 20 % de la rémunération totale brute de la personne salariée.

Tag à Rouen
"A travail égal
Salaire égal"

Le groupe TF1 est en dessous de la moyenne mondiale avec  9 hommes et 1 femme dans les dirigeants. Chez les 2 autres géants français Vivendi et Lagardère ce sont uniquement des hommes aux commandes.

INVITÉE RTL - Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole d'Osez le féminisme, réagit à l'annonce de Marlène Schiappa sur le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles.

"Pour véritablement mettre en sécurité les femmes, il va falloir beaucoup plus qu'une innovation législative", explique-t-elle, il faut surtout que le gouvernement se donne les moyens - financiers, matériels et humains - d'y parvenir.

Italie: Lucia Annibali, le visage des femmes victimes de violences.

Ce dernier, qui ne supportait pas qu'elle ait mis un terme à leur relation, avait acheté les services de deux Albanais pour qu'ils lui jettent de l'acide au visage.

"Mon visage cuisait. Je hurlais tellement. Il y avait des petites bulles qui bougeaient sur mes joues et je me souviens d'avoir enlevé mon petit blouson en cuir pour ne pas l'abîmer, comme si cela avait de l'importance...", a raconté Lucia Annibali par la suite.

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article