Oui aux CHSCT - Pétition - Egalité Hommes/Femmes - Harcèlement - Suicide

Publié le par bmasson-blogpolitique

Mes aquarelles.

Jeune femme au téléphone

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 Dans le cadre de l'enquête suite au décès du fils de Michel Bianco, l’enquête du CHSCT et Le Procès Verbal de l'inspecteur du travail ont permis un excellent travail reconnu par le procureur dans sa plaidoirie et cela a suffi pour faire condamner les patrons.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Pétition CGT FSU Solidaires et des chercheur-es à signer:

Ordonnances: la santé des travailleuses et travailleurs menacée
Ils sont plusieurs, membres de Solidaires, de la CGT et de la FSU ainsi que chercheurs et chercheuses, à dénoncer la disparition des CHSCT. Car pour eux : « Dans une période où les questions de santé sont les plus prégnantes, où l’actualité nous rappelle sans cesse la "crise du travail" et ses conséquences sur les travailleurs (accidents du travail, maladies professionnelles, amiante, pesticides, mal-être, burn-out, suicides…), le CHSCT est le seul lieu dans l’entreprise où la réalité du travail peut être approchée. »
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Egalité hommes/femmes:

 

 Autre illustration, la disparition des CHSCT, qui permettent de prévenir les violences sexuelles au travail: 20 % des femmes déclarent avoir subi du harcèlement sexuel sur leur lieu de travail. Ce champ de vigilance sort du cadre d’intervention d’instances représentatives des salariés. Lors de la première réunion du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes de l’année, les syndicats, à l’exception de la CFTC, ont voté contre ces ordonnances.

 

Lire l'article page 31 de la revue Progressiste N°17:

13/12/2017


 

Mobilisation pour les CHSCT

 

Les participants ont listé les moyens restés à leur disposition.

Réclamer la fiche d’entreprise devenue obligatoire avant toute mise en inaptitude d’un salarié. Informer les salariés sur le droit de retrait.

Recourir à l’Inspection du travail, au médecin du travail, à la caisse d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat) et à des avocats pénalistes.

Faire respecter l’obligation de sécurité de résultats et exiger la déclaration de tous les accidents du travail.

Diligenter des expertises.

Négocier une commission santé, même en dessous de 300 salariés comme chez Solvay.

Lire l'article:

L’AVFT, association spécialisée dans l’accompagnement des victimes de harcèlement sexuel au travail, a annoncé le 31 janvier qu’elle fermait son standard. Elle n’accompagnera plus de nouvelles femmes victimes. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a plus de moyens. Ce n’est pas acceptable. Interpellez le Président de la République !

"Toute personne a le droit que l'on respecte son corps...et que l'on ne tente pas de lui imposer par la force ou la contrainte hiérarchique ou psychologique des contacts physiques pouvant lui apparaître comme de nature sexuelle et surtout qu'elle ne désire pas. "

Cour d'appel de Paris.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lettre de Fabien Roussel à Marlène Schiappa sur la situation de l'association AVFT:

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment le gouvernement peut-il prétendre « faire de l’égalité F/H une grande cause nationale » en laissant la seule association de lutte contre les violences au travail fermer son standard faute de moyen ?

La situation de l’AVFT illustre parfaitement la politique du gouvernement en direction des femmes : des annonces sans aucun moyen humain et financier pour les concrétiser, un angle mort sur le travail, pour surtout n’imposer aucune « contrainte » au patronat.

La CGT exige le déblocage immédiat des moyens financiers nécessaires pour permettre à l’AVFT de poursuivre ses missions et de répondre à toutes les sollicitations.

L’égalité hommes/femmes est, parait-il, une grande cause nationale du quinquennat. Mais, décidée par le gouvernement, la suppression des CHSCT, rappelle Michelle Greaume au Sénat, précarise encore plus les femmes confrontées à des violences sexistes ou sexuelles au travail.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Daniel Auverlot, recteur de Créteil, a livré un témoignage touchant lors de la remise des prix. « Mes deux enfants ont été victimes de harcèlement, lâche-t-il. Ma fille, en école primaire, parce qu’elle portait des jupes, et mon fils, au collège, parce qu’il avait les traits très fins. Et croyez-moi, j’ai beau être un professionnel de l’Education nationale, j’ai mis du temps à le comprendre. »

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Des entreprises portent plainte contre les médecins qui relient les pathologies des salariés à leur travail.

(…)"On demande aux médecins de se dédire".

(…)"Les salariés affabulateurs ne sont pas légion".

Violences contre les femmes : leurs terribles conséquences sur la santé toujours insuffisamment prises en compte.

(…) « La santé physique étant liée à la santé psychologique, on observe chez les victimes de violences une aggravation de la fréquence des cancers et des maladies cardio-vasculaires », relève Lætitia, médecin généraliste.

(… ) Absence de réseau professionnel digne de ce nom pour accompagner les victimes

Le dépistage des violences est un levier d’action. L’accompagnement des victimes en est un autre.

Incroyable mais vrai: l'ordre des médecins (composé à 90% d'hommes) vient de condamner à 6 mois d'interdiction d'exercice une médecin du travail pour avoir protégé des salariées victimes de harcèlement sexuel.

Par une décision en date du 4 mai 2018, la médecin du travail Karine Djemil vient d’être condamnée par l’ordre des médecins à 6 mois d’interdiction d’exercice dont trois fermes, pour avoir donné des soins médicaux à plusieurs femmes harcelées sexuellement dans le cadre de leur travail.(…) Alors que le gouvernement annonce un plan de lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail en mettant en avant le rôle de la médecine du travail, la condamnation de Karine Djemil, une des seules médecins du travail à avoir mis à jour des cas de harcèlement sexuel est inacceptable.


 

TRIBUNAL : 2 ans de prison et 5 ans d'interdiction d'exercer, pour un médecin de Montcenis, jugé pour «agressions sexuelles».

Le Procureur a parlé de «prédation» : ...«Tu es douce, tu es belle», main qui touche le sexe, la poitrine, qui va dans le pantalon, étreintes, baiser volé...

(…) C’est un homme né en 1954, d’une génération qui compte ou a compté encore pas mal de « paternalistes ».

(…) Le tribunal suit les réquisitions : 4 ans de prison dont 2 ans assortis d’un sursis mis à l’épreuve, 5 ans d’interdiction professionnelle, et inscription (de plein droit, c’est une peine automatique vu la prévention) au FIJAIS. Les 2 ans de prison ferme sont aménageables.

 

http://www.creusot-infos.com/news/faits-divers/autour-du-creusot/tribunal-2-ans-de-prison-et-5-ans-d-interdiction-d-exercer-pour-un-medecin-de-montcenis-juge-pour-agressions-sexuelles.html

 

 

Lu dans la Marseillaise

52 000 accidents du travail en PACA

--------------------------------------------------------------------------------------------

Le burn out n'est pas reconnu par la CPAM.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Risques chimiques et cancers

----------------------------------------------------------------------------------------

 

Emmanuel Macron proche du "burn out" aurait-il besoin d'un signalement au CHSCT?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

En France, 10 000 personnes par an mettent fin à leurs jours. il est incontestable que la souffrance au travail est un facteur de risque dans le passage à l’acte, dont les entreprises doivent répondre du fait de leurs obligations de sécurité.

Source « L’Humanité »

09 19

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vague de suicides dans les prisons françaises.

------------------------------------------------------------------------------------------------

NDLR : l’Education Nationale touchée par une vague de suicides. Après Fos-sur-Mer, voici Pantin :

 

Pantin : 400 personnes ont rendu hommage à la directrice d’école qui a mis fin à ses jours.

Des enseignants, des parents des enfants sont venus rendre en masse un hommage émouvant à Christine Renon, directrice de l’école Méhul qui s’est suicidée ce week-end.

(…) Emotion et colère.

Avant de commettre ce geste fatal, la directrice avait expédié une trentaine de courriers à tous les chefs des établissements scolaires de Pantin.

(…) « Ce qu'elle disait dans cette lettre, c'était juste insupportable. C'était une journée de travail type. Tout le monde s'est reconnu. »

(…) «C'est révélateur d'une souffrance au travail ».

Le suicide de Christine Renon est évoqué par Marie Barbier.

------------------------------------------------------------------------------------------

Emmanuel Macron

Commentaire du PCF:

Encore un qui croit qu'une "pointeuse" sert à donner l'heure!

 

------------------------------------------------------------------------------------------

 

Emmanuel Macron est aussi pénible que le travail.

Commentaire de "Solidaires"

-----------------------------------------------------------------------------------------

 

Emmanuel Macron 

Son bla bla est pénible.

 

------------------------------------------------------------------------------------------

Emmanuel Macron est pénible.

Il est à balayer.

 

----------------------------------------------------------------------------------------

Suicide dans l'enseignement 

Après celui de Christine Renon:

"plus jamais ça!"

Intersyndicale

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Laurence de Cock décrypte le langage de Blanquer :
« Ne dites plus « suicide ». Dites « tragiquement décédée »
Ne dites plus « souffrances au travail », dites « menus tracas » ».
Les économistes atterrés :
3 octobre 2019.
Moins de deux semaines après le suicide de Christine Renon, "directrice épuisée", le président de la République déclare : "Je n'adore pas le mot pénibilité, car ça donne le sentiment que le travail serait pénible".

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le lourd bilan des morts au travail cette semaine :

 

1 chauffeur routier

 

2 agriculteurs

 

1 ouvrier intérimaire

 

1 enseignant (suicide)

 

11 marins (4 morts et 7 disparus)

 

4 fonctionnaires de police.

 

Source CGT

 

 10 2019

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les suicides dans l'Education nationale :

3 en un mois et 1 tentative 

----------------------------------------------------------------------------------------

2 enquêtes administratives ont été ouvertes après le suicide d’un professeur de lycée Chamalières. Laurent Gatier, 52 ans, enseignant en section pro depuis 27ans, s’est pendu à son domicile, laissant une lettre évoquant des faits de harcèlement.
Source « L’Humanité »

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si les suicides des policiers et des enseignants expriment l’immense malaise des personnels de ces 2 piliers de la république . Sa proportion dans le 93 est une preuve supplémentaire d’un département qui subit doublement la dégradation des services publics .

Stéphane Peu

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Blanquer ne cite pas le nom de Christine Renon.

Elle n'est qu'une fonction.

C'est pour ça qu'elle est morte.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Suicide de Christine Renon :

On enseigne se transforme en "on en saigne"

"Vous ignorez

Ils/Elles en meurent."

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

« En ce moment, au théâtre de Fos sur Mer, un débat organisé par le syndicat CGT d’ArcelorMittal sur comment produire en respectant l’environnement. Des propositions sont portées par le syndicat CGT pour transformer les modes de production; des propositions techniques qui sont déjà expérimentées mais aussi, le renforcement du droit de regard et d’intervention des citoyens et salariés sur les choix de l’entreprise (notamment les investissements et la mise en place des processus) avec la création d’un comité de suivi, le retour des CHSCT avec toutes leurs prérogatives, la création d’une commission d’enquête parlementaire sur la pollution sur notre territoire. Ils peuvent compter sur ma mobilisation pour porter leurs propositions et les faire avancer. »

Pierre Dharréville

 

23 11 19

----------------------------

La santé doit être une priorité des travailleurs, des habitants. Il faut accélérer et remettre en cause le pouvoir des actionnaires. Or, les actions du gouvernement ne font que les renforcer tandis qu’elles réduisent celui des travailleurs et des citoyens.
J’ai rédigé une proposition de loi pour remettre en place les CHSCT car c’est un outil au service des travailleurs.
Les aides publiques versées aux entreprises servent à grossir les dividendes. Il faut travailler à d’autres leviers pour agir. La commission d’enquête sur les maladies professionnelles dont je suis rapporteur a fait des propositions à partir desquelles je continue de travailler. Le développement du transport ferroviaire public en est un autre.
Je prendrai toute ma part pour porter les propositions de la CGT.

Pierre Dharréville

23 11 19

-----------------------------------------------------

PSA va devoir verser plus de 110 000 euros à cet ancien ouvrier dans la sidérurgie chez Peugeot à Sochaux.

L’homme, aujourd’hui âgé de 75 ans, a déclaré un cancer bronchopulmonaire suite à l’exposition à divers agents pathogènes : amiante mais aussi azote, poussière de fer, fumée de soudure...

L’Association des victimes de l’amiante et des maladies professionnelles de Franche-Comté a salué ce jugement, « qui sera un point d’appui pour les dossiers à venir. »

02 20

----------------

 

Travail : une femme sacrée meilleur ouvrier de France en soudure pour la première fois.

Les femmes ne représentent que 2% des ouvriers du bâtiment. Heureusement, certaines font bouger les lignes. Au dernier concours des meilleurs ouvriers de France, une femme a remporté le titre en soudure, pour la toute première fois.

 

Myriam Boubram est la première femme meilleur ouvrier de France en soudure, un diplôme dont elle est fière. 

08 20

 

NDLR: la première meilleure ouvrière de France en soudure...

Drame familial en Suisse : la piste du suicide collectif privilégiée.
(…) "Depuis le début de la pandémie, la famille était très intéressée par les thèses complotistes et survivalistes. Elle avait constitué un stock impressionnant de vivres en tout genre, très bien organisé, devant lui permettre de faire face à une crise majeure. La famille vivait en quasi-autarcie, retirée de la société", indique-t-il également.

(…) Un drame qui s'est déroulé en moins de cinq minutes.

Selon les premières conclusions de l'enquête, "les cinq personnes sont tombées d’une hauteur de plus de vingt mètres, les unes après les autres, peu avant 7h, dans un intervalle de cinq minutes".

 

 

 

Suicide familial en Suisse.

"La Marseillaise"

La puissance de la contagion !

 ---------

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article