Honoré de Balzac, quelques personnages de ses romans

Publié le par bmasson-blogpolitique

Balzac

La maison de Passy

Honoré de Balzac, quelques personnages de ses romans

Personnages

Pierre Ripert

L’abbé Birotteau

Honoré de Balzac, quelques personnages de ses romans

Pierre Ripert

Valérie Marneffe

Ginevra di Piombo dans La Vendetta

Ginevra di Piombo dans La Vendetta

Ginevra di Piombo dans La Vendetta, dessin de Louis Français pour l’édition Furne

Ginevra di Piombo dans La Vendetta, dessin de Louis Français pour l’édition Furne

Les masques du bal de l’Opéra dans Splendeurs et misères des courtisanes

Les masques du bal de l’Opéra dans Splendeurs et misères des courtisanes

Madame Cibot dans Le cousin Pons, don du docteur Mario Bensasson

Madame Cibot dans Le cousin Pons, don du docteur Mario Bensasson

Mademoiselle de Watteville dans Albert Savarus

Mademoiselle de Watteville dans Albert Savarus

Rose Cormon dans la Vieille Fille

Rose Cormon dans la Vieille Fille

Charles Huard

Madame de Mortsauf.

Pierre Gusman, graveur.

Moulage en cuivre d'après les bois gravés originaux.

Pour les oeuvres de Balzac éditées par Louis Conard, Paris, 1927.

Musée Honoré de Balzac

Château de Saché 

Madame de Mortsauf, comtesse Blanche-Henriette de Mortsauf, née de Lenoncourt, au château de Givry, est un personnage de La Comédie humaine d'Honoré de Balzac. Héroïne tragique à la vie brève (1785-1820) et émouvante, elle cumule les qualités de droiture et de dévouement qui font défaut à son contraire symétrique : Lady Dudley. On l'a comparée aux héroïnes de La Princesse de Clèves ou à La Nouvelle Héloïse.

-------------

 

 

 

Pierre Ripert

Eugénie Grandet

Plâtre.

1933 - 1935

Honoré de Balzac

Château de Saché 

----------

Pierre Ripert

Henriette de Mortsauf. Lady Brandon.

Plâtre pâtiné vers 1935.

Honoré de Balzac

Château de Saché 

----------

 

Païva Arjuna

L'hôtel de la Païva est un hôtel particulier parisien construit entre 1856 et 1865 au 25, avenue des Champs-Élysées par la Païva, née Esther Lachman, aventurière russe d'origine polonaise très modeste, devenue marquise portugaise, puis comtesse prussienne. Elle y donnait des fêtes restées célèbres.

Elle est une célèbre courtisane et demi-mondaine du XIX e siècle.  La marquise de la Païva (1819-1884) fut probablement la plus célèbre courtisane à Paris sous le Second Empire.

La marquise de Païva a utilisé ses charmes et de toute son intelligente pour s'élever le plus rapidement.

 

 

Publié dans histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article