Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac

Publié le par bmasson-blogpolitique

Balzac

La maison de Passy

Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac

Caricatures

J.J. Grandville

Le rentier et sa femme, 1840

Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac

J.J. Grandville

Breuvages de l’homme, Paris, Neuhaus, 1835

Le cidre*

Le cidre est particulièrement apprécié par les franges les plus basses de la population, comme les concierges (qui venaient souvent de l’ouest de la France). Les petits-bourgeois partent le dimanche à la campagne et y boivent du lait, tandis que les étudiants de la rue des Arts, traditionnellement démunis, doivent se contenter d’eau fraîche.

*

Brassage du cidre

Eco Musée de la pomme et du cidre

Bretteville du Grand Caux          

Le musée est situé dans une ferme entourée de pommiers dans les vergers. Un vieux colombier datant de 1785 trône au centre. Une mare traditionnelle se situe devant un bâtiment de la ferme.

Avec les pommes récoltées manuellement, ils produisent du cidre. Elles sont lavées, broyées et transformées en « marc ». Il sera pressé pour en extraire le « jus de pomme » qui sera stocké dans des cuves. Les levures vont transformer le sucre du mout en alcool. Le cidre (entre 3 et 5,5°) est mis en bouteille. Les levures vont donner le pétillant et les bulles du cidre.

 

Pommier John Downie

Famille des  rosacées 

-

Arbre seul dans un chemin 

Veules les roses 

Pays de Caux

 

-------------------------------

Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac

J.J. Grandville

Grande course au clocher académique

Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac

Théodore Van Eisen

Illustration pour Honoré de Balzac Le Père Goriot.

Paris Edition de 1960

Rastignac se confiant à sa cousine et protectrice, la vicomtesse de Beauséant qui le met en garde contre les pièges du monde, ses dangers et son ingratitude.

Honoré de Balzac

Le père Goriot

La Marseillaise

Honoré de Balzac 

1799 - 1850

Paris

------------

Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac
Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac

Emile Marcelin

Emile Planat, dit, 1825 – 1887

Et Dumont

Graveur

George Sand et cie

Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac
Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac

F. Roze

Balzac et Lamartine

Lamartine

Lamartine

Lamartine

Lamartine

Alphonse de Lamartine.

Pourquoi mon âme est-elle triste ?

Pourquoi gémis-tu sans cesse.

O mon âme ? réponds-moi !

D’où vient ce poids de tristesse

Qui pèse aujourd’hui sur toi ?

Christian Ferré

"L'oeil croit au jour" de Lamartine

Maison des Arts

Evreux

12 19

----------------------------

Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac
Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac
Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac
George Sand

George Sand

Benjamin Roubaud

1811 - 1847

Grand chemin de postérité

Dumas - Sue

Hugo - Gautier

Alexandre Dumas

Alexandre Dumas

Alexandre Dumas fils.

Pauvre fille ! On m’a dit qu’à votre heure dernière

Un seul homme était là pour vous fermer les yeux,

Et que, sur le chemin qui mène au cimetière,

Vos amis d’autrefois étaient réduits à deux !

Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac
Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac

Benjamin Roubaud

1811 - 1847

Vous êtes jeunes et forts

Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac
Honoré de Balzac, caricatures - Laure Balzac

Nadar

Félix Tournachon, dit, 1820 – 1910

Panthéon Nadar, 1858

George Sand - Hugo

Laure Balzac, soeur d'Honoré de Balzac.
Elle a co-écrit certains textes de son frère dans la Comédie humaine, notamment "Le Danger des mystifications".
.
Autrices invisibilisées.
 

Laure Balzac.

 

Née à Tours, le 29 septembre 1800, Laure Balzac fut la confidente de son frère. Elle épouse en 1820 un ingénieur des ponts et chaussées, Eugène Surville.

Sœur préférée de l'écrivain Honoré de Balzac, elle a publié une biographie de ce dernier après sa mort, Balzac, sa vie et ses œuvres d’après sa correspondance. Elle a aussi écrit des textes qui ont servi de base à certains romans de Balzac « écrits à quatre mains ». C'est le cas du Voyage en coucou, que Balzac transforme en : Un début dans la vie, paru en feuilleton dans la revue La Législature sous le titre Le Danger des mystifications en 1842, puis en 1845 dans la deuxième édition Charles Furne de La Comédie humaine, classé dans les Scènes de la vie privée.

-----------------

Auguste Rodin

1840 - 1917

Buste de Balzac

1892 - Fonte de Alexis Rudier.

Fontevraud

Abbaye royale

Entre la période des recherches et celle de la réalisation, il s'écoule plusieurs années.

Il élabore plusieurs statues de Balzac: un nu, un bras croisés, un bedonnant, un pied en avant, un cheveux courts. 

Ce portrait se veut ressemblant.

------

Martine Martine

Née en 1932

Petit Balzac

Entre 2009 et 2016.

Fontevraud

Abbaye royale

---------

Brugiotti d'après David D'Angers

Honoré de Balzac

Plâtre, 1929 (1844).

Château de Saché

Dès 1835, David D'Angers propose à Balzac de fabriquer un médaillon à son effigie.

Il moule deux médaillons en 1842 et en 1843.

Il sculpte le buste de l'écrivain en 1844.

"Vous serez stupéfaite en voyant la tête olympienne que David a su tirer de ma grosse face de bouledogue".

Balzac à madame Hanska, le 3 décembre 1843.

-----------------

Georges-Louis Guérard

D'après Jean-Pierre Dantan (1835, plâtre teinté).

Honoré de Balzac

Plâtre teinté, vers 1930.

Château de Saché

Aucun portrait public ne circule depuis le début de la carrière du romancier.

Dantan le représente en pied, tenant d'une main un chapeau et de l'autre une énorme canne. 

Les esprits sont marqués durablement.

Le romancier est associé au dandy parisien. Il exhibait volontiers sa canne aux turquoises.

-----

 

Martine Martine

Née en 1932

Balzac 1

2006

Bronze

Musée Honoré de Balzac

Château de Saché

Martine Martine

Née en 1932

Balzac 8

2013

Pointe sèche. Epreuve 15/30.

Musée Honoré de Balzac

Château de Saché

-------------

Balzac et les femmes (Gisèle Halimi le trouve cynique) :

« La femme est une esclave qu’il faut savoir mettre sur un trône » (p 144).

 

Une farouche liberté.

Gisèle Halimi avec Annick Cojean.

Editions Grasset – et Fasquelle – 2020

--------------

Cinéma 

Balzac 

Illusions perdues.

Tout s'achète et tout se vend : littérature, presse, politique, sentiments, réputations, âmes.

"La Marseillaise"

----------

Publié dans histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article