Le musée des beaux-arts de Reims - Jacques Louis David - Rabelais

Publié le par bmasson-blogpolitique

Reims

Musée des Beaux-Arts

Ses origines

C'est pendant la Révolution française. En 1792, la municipalité constitue sa première collection avec les oeuvres saisies.

 

Le musée des beaux-arts de Reims - Jacques Louis David - Rabelais

Château de Versailles

François Rabelais

1483 – 1553

Ecrivain

Par E. Gatteaux

Salon de 1822

 

François Rabelais (1483 – 1553) : médecin et homme de lettres, il aurait assisté à la rencontre d’Aigues-Mortes entre François 1er et Charles Quint en 1538.

Rabelais

cour Napoléon

Paris

 

Anonyme

Portrait de Rabelais lisant.

17e s 

Ecole française. Fusain.

Maison natale "La Devinière".

Bésicles sur le nez, souriant.

Anonyme

Portrait de Rabelais.

17e s 

Huile sur toile

Maison natale "La Devinière".

Figure d'un moine rieur. Oeil moqueur. Lèvre lippue. Cette création eut un succès extraordinaire et traversa victorieusement les XVIIIe et XIXe siècles.

 

 

 

Delpech François Séraphin

1778 - 1825

Portrait de Rabelais

Gravure.

Maison natale "La Devinière".

Rieur cynique, air sérieux dans sa malice, Dans le style Sarrabat.

-------------

Hubert Louis-Noël

1839 - 1925

Maquette pour un monument à Rabelais

1878

Plâtre.

Maison natale "La Devinière".

Costume de docteur en médecine avec le bonnet carré doctoral du début du XVIe siècle. Air sérieux. 

--------

« La Devinière », maison natale de François Rabelais.

Les caves troglodytiques et sa chambre à l’étage.

François Rabelais serait né en 1483 ou 1494 à La Devinière, “maison des champs” située à Seuilly, à 7 kilomètres de Chinon. Lorsqu’il écrit Gargantua, l’écrivain fait de sa maison natale et du paysage alentour l’épicentre des guerres picrocholines.

La Devinière est une maison des champs située à Seuilly en Touraine. Elle abrite le musée Rabelais, membre de la Fédération des maisons d'écrivain, labellisée « Maisons des Illustres » et « Musée de France ». François Rabelais y est probablement né et y a passé son enfance.

La Devinière se compose de plusieurs maisons regroupées autour d’une cour carrée : un logis du 15ème siècle accueillant notamment la chambre de Rabelais.

 Le logis de Rabelais, construit au 15ème siècle, est une bâtisse composée de deux étages en pierre de tuffeau. Cette maison de maître est flanquée d’un pigeonnier-grange du 17ème siècle, édifice emblématique du lieu.

La Devinière est le seul musée consacré à François Rabelais.

--------------

Tag 

Cake  (celui qui l'a dessiné est un gourmand gourmet…)

Marseille

Musée Calvet

Avignon

Entrée gratuite

 

Pierre-Henri Révoil

Lyon, 1776 – Paris, 1842

Charles-Quint à l’abbaye de Saint-Just

1836

Huile sur toile

 

Le musée des beaux-arts de Reims - Jacques Louis David - Rabelais

Lié-Louis Périn-Salbreux

1753 – 1817

La Duthée couchée

1778

Huile sur toile

Rouen

Jacques-Louis David (attribué à)

Paris 1748 - 1825  Bruxelles

Portrait présumé de son geôlier

Jacques-Louis David

Paris, 1748 – Bruxelles, 1825

La mort de Bara

1794

Huile sur toile

La toile a été peinte à la suite d’une décision de la Convention du 28 décembre 1793 et restée inachevée après la chute de Robespierre le 9 Thermidor An II. L’œuvre conservée dans l’atelier de David a été vendue aux enchères et acquise d’abord par le comte de Pourtalès, puis par Horace Vernet, petit-fils de Joseph.

 

Jacques Louis David

Paris, 1748 – Bruxelles, 1825

Saint Roch intercédant la Vierge pour la guérison des pestiférés

1780

Huile sur toile

Musée des Beaux-Arts

Marseille

 

 

 

 

Jacques-Louis David

Paris, 1748 – Bruxelles,  1825

Huile sur toile

1779

Le philosophe

Cette toile a été réalisée à Rome, pendant son séjour entre 1775 et 1780 à l’Académie de France à Rome. Davif se débarrasse de l’influence du style François Boucher. Ce philosophe aux traits caravagesques est ainsi une figure inspirée d’une tête d’apôtre de La Cène de Valentin de Boulogne (1591 – 1632)

Musée d’art et d’histoire de Bayeux

 

                       Jacques-Louis David sur le fronton de la Mairie de Paris 

Jacques Louis David

Paris 1748 - 1825  Bruxelles

Le combat de Minerve contre Mars

Esquisse

Huile sur toile

Lille

Musée des Beaux Arts

 

Jacques Louis David

Paris 1748 - 1825  Bruxelles

Napoléon en habits impériaux

1805

Huile sur bois

Lille

Musée des beaux Arts

Ce portrait devait orner la salle d'audiences de la Cour de Gênes. Napoléon rejeta cette représentation qu'il jugeait mauvaise.

------------------

Léon Matthieu Cochereau

1793 – 1817

Intérieur de l’atelier de David

Vers 1815

C’est un remarquable témoignage sur l’organisation d’une école de peinture.

La version présentée au Salon de 1814 est aujourd’hui au musée du Louvre.

Fécamp

Musée les Pêcheries

Jacques Louis David
Paris 1748 - 1825  Bruxelles
Portrait de Juliette Blait de Villeneuve 
Lens Louvre 
1824
Huile sur toile
 
Juliette Blay de Villeneuve est la nièce de Julie Clary, épouse de Joseph Bonaparte, frère de l'empereur Napoléon 1er et ancien roi d'Espagne, qui tient à Bruxelles un salon fréquenté par le milieu napoléonien exilé après la chute de l'Empire en 1815.
---------------

Publié dans art pictural

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article