Théâtre 'Pas folles les guêpes'

Publié le par bmasson-blogpolitique

Théâtre « Pas folles les guêpes ! »
 
Une pièce de Bruno Druart
Avec Sonia Dubois, Danièle Evenou, Olivier Bernard, Brigitte Charamande, Véronique Demonge, Michèle Kern.
Mis en scène par Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé.
 
 
C’était une soirée d’affluence avec la foule des grands soirs. L’affiche et les têtes d’affiche plaisent. Le quatrième balcon est rempli.

 

Pas folles, ces sœurs, mais déjantées, et pour notre plus grand plaisir.
Elles sont cinq sœurs, avec leurs rivalités, leurs jalousies et leurs solidarités. Un capitaine (un marin ?!) de police va venir jouer dans cette ruche. Il sera adulé, manipulé, ensorcelé, trituré, retourné sur le grill.
Si Danièle Evenou ne veut pas passer pour une poire, elle a la pêche ! Elle a changé son nom Diane Martin en Diane Lovercraft car elle ne voulait pas être assimilée à ‘Anne Martin’…Narcissique, midinette, allumeuse, fleur bleue, un chouchou dans les cheveux, elle diffuse une folie douce et contagieuse.
Les propos venimeux fusent : ‘Tu t’es fait greffer un cerveau ? Elle avait une taille de guêpe, mais elle est devenue un bourdon. Elle a du tenir un magasin de loukoums. Je ne sais pas dire du mal de moi, etc.’
La pièce est en quatre actes. C’est la recherche des alibis, la description des parcours et des caractères des cinq sœurs, l’accusation injuste et la complicité des sœurs.
Il y a les scènes comiques et disjonctées, comme la danse du flamenco qui surgit en plein interrogatoire, ou bien la simulation d’un acte d’amour entre Danielle Evenoux et Olivier Bernard sur le canapé, et encore notre policier transformé en symbole sexuel viril donné en pâture aux cinq sœurs.
Et le policier ne va pas apporter la sérénité dans le groupe. Lui aussi, fou-dingue, a ses petites faiblesses et ses délires. Sa sonnerie ‘Starsky et Hutch’ va sonner souvent, lui rappelant qu’il a un amoureux inquiet et jaloux qui le surveille. Quand l’atmosphère sera crispée, voici le mot d’humour qui détendra: ‘L’ambiance n’est pas gay-gay !’
Quand il menace de faire visiter ses locaux repeints à neuf à Danièle Evenou, elle lui répondra : ‘J’attendrai la journée du patrimoine !’
Poète à ses heures, il déclamera sa production personnelle, tel un tragédien.
C’était un plaisir de retrouver les actrices Brigitte Charamande, Véronique Demonge, Michèle Kern.
------------

Avez-vous remarqué que les guêpes sont nombreuses et attirées vers votre nourriture, si vous mangez à l’extérieur, à la fin de cet été ?

Il semble que le réchauffement climatique leur permette de se développer en taille et en nombre.

Je mangeais ma pomme, quand une guêpe a tourné dangereusement autour de moi pendant que je démarrais ma dégustation. Je n’étais pas la seule à l’apprécier ! Mais, j’ai eu peur de me faire piquer.

J’ai donc posé la pomme sur le banc où j’étais assise.

A peine éloignée d’un mètre de moi, la guêpe s’est installée dessus et l’a mangée. Je l’observais, me disant que je devrais renoncer à mon plaisir. Mais elle fut repue et s’envola au loin.

Je repris ma pomme et la croquais à nouveau. Mais l’odeur en attira une seconde. Vite, je reposais celle-ci et je regardais ce qu’elles allaient faire.

« Miam, miam !  Et je me délecte ». Encore une fois, repues, elles s’en sont allées.

« Ah ! Je vais pouvoir la manger à mon tour. Est-ce que c’est dangereux de manger après elles ? Déposent-elles des pesticides sur mon fruit ? Tant pis. Elle est trop bonne. Je prends le risque. »

 Mais une troisième guêpe se joignit aux deux premières. Le manège recommença et une quatrième arriva. Si cela continue, je vais avoir droit à l’essaim dans sa totalité !

Je pus finir ma pomme quand même et je quittai ce banc en jetant le trognon dans les feuillages.

Pour pouvoir manger en relative sérénité, il ‘a fallu composer et partager avec ces guêpes, en attendant mon tour pour la savourer. Je n’aurais jamais imaginé cela !

 

Musique sur :

----------

Publié dans Théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article