Martigues, mes photos et dessins - Félix Ziem

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le village du festival, à la fraîche, sous les mûriers.

Les canaux et les bateaux

Couleurs d'automne

Les ponts

Enchevêtrement de ponts à Martigues

Mes dessins

Enchevêtrement de ponts à Martigues

Autres couleurs

Musée Ziem

A Constantinople

Venise fut la deuxième patrie de Félix Ziem. Il y trouva une principale source d'inspiration. Par la suite, il peindra l'Orient fantasmé. 

Félix Ziem

Beaune, 1821 – Paris, 1911

Pêcheurs dans une barque

Huile sur toile

Musée des Beaux-Arts

Marseille

 

Félix Ziem

Beaune, 1821 – Paris, 1911

Quai du port à Marseille

1858

Huile sur toile

Musée des Beaux-Arts

Marseille

 

Félix Ziem

Beaune, 1821 – Paris, 1911

Venise, le Bucentaure

Huile sur toile

Musée des Beaux-Arts

Marseille

 

Félix Ziem

Gravure

Une princesse druse et une dame du Liban coiffées du tantoura, une dame de Beyrouth en grande toilette

Les photographies correspondent au regard porté sur l’Orient par le voyageur.

Cité de l’architecture et du patrimoine

Paris

 

 

 

Félix Ziem

Beaune, 1821 – Paris, 1911

Vue de Constantinople

Vers 1856 – 1860

Huile sur bois

Musée Calvet

Avignon

Félix Ziem 

Egypte 

Damanhour 

1859 

huile sur bois 

Martigues 

 

Félix Ziem

Beaune, 1821 - Paris, 1911.

Le salut, coup de canon

1882 

Huile sur toile.

Rennes

Musée Beaux-Arts

-----------------

Félix Ziem

Beaune, 1821 - Paris, 1911.

Lever de soleil à Constantinople

Huile sur toile.

Rennes

Musée Beaux-Arts

-----------------

Félix Ziem

Beaune, 1821 - Paris, 1911.

Venise, la lagune

Huile sur bois.

Rennes

Musée Beaux-Arts

-----------------

Félix Ziem

Beaune, 1821 - Paris, 1911.

Venise, la Salute

Huile sur bois.

Rennes

Musée Beaux-Arts

-----------------

Félix Ziem

Beaune, 1821 - Paris, 1911.

Venise, le palais Cavalli.

Huile sur bois.

Rennes

Musée Beaux-Arts

-----------------

Nuit

 

La pêche

Ancres

Pêche

Flotteurs

Moules

                                                         Moules en décomposition.

Filets de pêche

 

Saïgon

Danang

Hanoï

La plage de la Couronne

 

Le camping Paradis

 

Cerf-volants

Pierre Dharréville

Écrivain, journaliste, Pierre Dharréville est né en 1975. Membre du Parti communiste, où il est en charge de la culture, il est député de la 13e circonscription des Bouches- du-Rhône. Membre de la commission des affaires sociales, il est également porte-parole de son groupe à l’Assemblée nationale.

 

Pierre Serna

Pierre Serna, né le 28 septembre 1963 à Castres, est un historien français et spécialiste de la Révolution française. Il est actuellement professeur des universités à Paris I - Panthéon-Sorbonne, et directeur de l'Institut d'histoire de la Révolution française.

Pierre Dharréville. La fresque de Martigues.

Il y a une fresque dans la chapelle de l’Annonciade qui a fait débat. Cette fresque représente deux personnages, un homme et une femme qui est une Sans-culotte. Et on se demande qui est cet homme. Dans un de ses derniers livres, Michel Vauvelle  en a parlé.

 

Pierre Serna – La fresque de Martigues. Louis XVI

 

L’histoire ne s’occupe de la vérité mais de la réalité.

Vous avez un document exceptionnel à Martigues. Une femme passe un sacré savon à l’homme. Il en est écrasé. Michel Vauvelle pensait que c’était du à l’émancipation féminine. Mais une conservatrice du patrimoine a regardé cette fresque et a dit que c’était Louis XVI qui portait le bonnet phrygien. Le 20 juin 1792, on l’a obligé à boire un coup de vin à la Nation. Michel Vauvelle se serait trompé.

--------------------------------------------------------

Pierre Serna – La fresque de Martigues. Louis XVI (2)

C’est la Révolution de l’égalité. Et une dame simple de Martigues, loin de Paris, pouvait métaphoriquement dire au roi ses quatre vérités.

------------------------------------------------------------------------------------------

 

Martigues 

Musée Ziem 

Extérieur

---------------------------

Martigues 

Musée Ziem 

Intérieur

D'après Alain Lambilliotte

"Entre les lignes"

Publié dans Le sud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article