La solidarité féminine

Publié le par bmasson-blogpolitique

La solidarité féminine.

Ca l’arrangerait bien si elle pouvait descendre de cet autocar juste en face de l’emplacement de son automobile, garée sur le bord de la route. Cela lui éviterait d’aller au terminus et de revenir à pied jusqu’à sa voiture. Cela fait un bon bout de chemin quand même.

Surtout qu’à deux heures du matin, une femme seule dans les rues, ça craint…

Elle se lève et va voir la femme-chauffeur.

« -Pourriez-vous me déposer au feu ? Ma voiture est juste à côté ? Cela m’évitera de revenir seule en pleine nuit. »

« - Non ! Je ne peux m’arrêter qu’au terminus, » répond-elle d’une voix douce.

« - Ah bon ? ».

« - Oui, vous savez que si je dis oui à quelqu’un, tout le monde va me demander, et je vais faire de la dépose-minute partout… »

Elle rebrousse chemin jusqu’à son siège. Cette femme a raison, hélas ! Tant pis, elle aura tenté.

Arrivée au terminus, elle s’apprête à descendre de l’autocar avec les autres passagers.

La femme-chauffeur l’arrête :

« - Ne descendez pas ! Je repasse avec le car devant votre voiture pour rentrer au garage. Je vais vous y déposer. Vous comprenez bien que je ne pouvais pas dire oui tout à l’heure… »

Elle reste dans l’autocar qui fait demi-tour, et contre toute attente, elle descend juste en face de sa voiture, en toute sécurité.

Elle n’est pas belle cette solidarité féminine ?

Publié dans mes poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article