Robert Charlebois, chanteur 'extraordinaire'

Publié le par bmasson-blogpolitique

Robert Charlebois, chanteur 'extraordinaire'

Charlebois est extraordinaire.

Il n’est pas un humain « ordinaire ».

Il a eu la « conception »

D’inventer un avion

Pour dépasser le mur du son.

Il a pensé à Cartier

Qui a beaucoup voyagé

Et aurait pu naviguer

Sur les flots de la mer Egée.

Il veut être énormément aimé.

En retour, il vous aimera à jamais.

S’il a un éternel idéal,

C’est de ne pas quitter Montréal.

Charlebois Robert ?

Je l’ai découvert

Sur France Inter

Un long soir d’hiver.

Sa chanson m’a émue

Mais son titre prophétique

Je ne l’ai jamais su

J’n’ai oui qu’la musique.

Trois disques j’ai acheté

Avant de le retrouver

‘Ordinaire’ c’était le mot

Que je quêtais plus tôt.

Robert Charlebois, chanteur 'extraordinaire'

Concepcion et ses amoureux

Robert Charlebois, chanteur 'extraordinaire'

Jacques Cartier en 1535

-----------------

Le docteur Fu Manchu, page 52 ;

 

En 1941, elle décide d'aller en Chine pour voir l'Orient. Elle veut voyager avec Ernest Hemingway qui n'a aucune envie de s'y rendre. « Il n'avait pas passé son enfance à rêvasser dans des tramways, ni à gaver son imagination de personnages comme Fu Manchu ou Somerset Maugham. »

 

 

Martha Gellhorn

Mes saisons en enfer

Cinq voyages cauchemardesques

Editions Gallimard

1978

 

 

-----------

Fu man chu (Chu d'dans)
Jacques Cartier.
Mont-Saint-Michel.
Plaque commémorative pour rappeler que c'est l'abbé du Mont-Saint-Michel qui a présenté Jacques Cartier à François 1er.
Le navigateur malouin est chargé de reconnaître les rives du Canada.
------------

à Saint-Malo en 1491, Jacques Cartier était fils de pêcheur et a probablement fait son apprentissage de mousse et de matelot. Néanmoins, nous ne connaissons que peu de choses à propos de sa vie entre sa naissance et son premier grand voyage de 1534.

Lors de sa première expédition, Jacques Cartier a pour mandat de rechercher un passage vers le Pacifique dans les environs de Terre-Neuve et d'y trouver possiblement des métaux précieux. Il quitte Saint-Malo le 20 avril 1534 avec deux navires et 61 hommes et atteint la côte de Terre-Neuve 20 jours plus tard.

Il aborde en 1534 le golfe du Saint-Laurent et explore le territoire alentour qu'il nomme Canada (de l'iroquoien kanata, village).

Le voyage du retour, rapide, ne dure que 21 jours. Le 5 septembre 1534, Jacques Cartier repose le pied à Saint-Malo et prépare aussitôt une deuxième expédition. C'est ainsi qu'il repart le 19 mai 1535 avec trois navires : la Petite Hermine, l' Émerillon et la Grande Hermine, et les deux fils du chef Iroquois : Taignoagny et Damagaya

 

 

"Ici repose le chef de Jacques cartier, natif de Saint-Malo de l'Isle, découvreur du Canada qui trépassa en l'an 1557. Sa sépulture fut retrouvée en cette cathédrale en l'an 1949. »

Pierre tombale de Jacques Cartier

Cathédrale de Saint-Malo

--------------------

Publié dans musique et poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article