Antraigues - Jean Ferrat-

Publié le par bmasson-blogpolitique

Antraigues - Jean Ferrat-

Jean Ferrat

Jean Ferrat (Jean Tenenbaum) (né le 26 décembre 1930 à Vaucresson - Hauts-de-Seine, décédé le 13 mars 2010 à Aubenas - Ardèche) était un parolier, musicien et chanteur français.

Son père est déporté par les nazis et meurt à Auschwitz.

Jean Ferrat a onze ans quand il perd son père, il est alors caché par des militants communistes.

Antraigues - Jean Ferrat-

La place du village d'Antraigues

Antraigues - Jean Ferrat-

En 1956, il met en musique Les yeux d'Elsa, poème de Louis Aragon dont il est un admirateur.

Son premier 33 tours sort en 1961 et reçoit le prix de la SACEM.

Antraigues - Jean Ferrat-
Antraigues - Jean Ferrat-

Jean Ferrat habitait dans la commune d'Antraigues-sur-Volane (près de Vals-les-Bains) en Ardèche, qui lui inspirera d'ailleurs la chanson La Montagne.

Antraigues - Jean Ferrat-
Antraigues - Jean Ferrat-

Paroles de la chanson "La montagne"

Antraigues - Jean Ferrat-

La maison de Jean Ferrat à Antraigues.

Elle a ouvert en mars 2013, trois ans après la disparition du chanteur, au centre de l’ancien bourg médiéval, sur la place d’Antraigues.

Cette place porte le nom de « Résistance », cela ne s’invente pas !

C’est Colette, sa veuve, qui a été à l’initiative de l’achat de cette maison, un ancien bar, qui va servir à commémorer le souvenir de Jean Ferrat, auteur, compositeur et interprète.

C’est dans ce village ardéchois de 600 habitants que Jean Ferrat avait acheté une maison en 1964, devenue sa résidence principale en 1973. Les touristes viennent aussi voir « La Montagne », cet hôtel-restaurant aux volets verts qui, jusqu’en 2004, lui appartenait et sa tombe, qu’il partage avec André Tenenbaum, son frère aîné.

Son père, d’origine juive, a été tué dans le camp de concentration d’Auschwitz en 1942.

Fidèle, sa vie durant, à ses idéaux communistes, il n'en a conservé pas moins sa liberté de penser et n'a pas hésité à se démarquer du parti communiste français, en raison des positions de ce dernier sur l'URSS.

Au rez-de-chaussée, les visiteurs découvrent l’exposition "Jean des Encres et Jean des Sources" qui était installée à l'office du tourisme depuis son décès. L'exposition se présente sous la forme de 13 panneaux sur lesquels on retrouve textes et photos, chacun d'eux faisant référence à une chanson. L'auteur de l'exposition, François Derquenne, s'est inspiré des chansons de Jean.

Au premier étage, à côté de son piano, des écrans et des casques permettent de revoir et d’entendre Jean Ferrat.

Au deuxième étage, Colette a reconstitué ce qui était son univers quotidien avec son bureau, sa bibliothèque et notamment l'intégrale de l'oeuvre poétique d'Aragon mais encore Hugo ou Eluard.

Paul Eluard

Paul Eluard

Antraigues - Jean Ferrat-

Paul Eluard.

J’ai eu longtemps un visage inutile,

Mais maintenant

J’ai un visage pour être aimé,

J’ai un visage pour être heureux.

Pauline joue 'En groupe, en ligne, en procession'

Panneau sur les femmes dans l'exposition sur la vie de Jean Ferrat à Antraigues

Hommage lors de son enterrement:

Arbres en fleurs en Ardèche

Arbres en fleurs en Ardèche

C215

Jean Ferrat

Vitry-sur-Seine 

Le Kilowatt

Graph réalisé pour "Les Amis de l'Huma"

La chanson noire de Pablo Neruda

De Jean Ferrat

 

 

« Complainte de Pablo Neruda  »

Je vais dire la légende
De celui qui s’est enfui
Et fait les oiseaux des Andes
Se taire au cœur de la nuit

Le ciel était de velours
Incompréhensiblement
Le soir tombe et les beaux jours
Meurent on ne sait comment

Comment croire comment croire
Au pas pesant des soldats
Quand j’entends la chanson noire
De Don Pablo Neruda

Lorsque la musique est belle
Tous les hommes sont égaux
Et l’injustice rebelle
Paris ou Santiago

 

Fête de l’Humanité 2020

Le Kilowatt

Vitry-sur-Seine

 

Les Grandes Bouches

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
merveilleux!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
B
C'est sa vie qui a été merveilleuse!