Keith Richards, guitariste des Rolling Stones. Marianne Faithfull

Publié le par bmasson-blogpolitique

Keith Richards.

Life

Editions Points.

2010

Keith Richards, guitariste des Rolling Stones. Marianne Faithfull

Page 296.

Le 29 juin 1967, Keith Richards passe une nuit en prison après un procès. La police fait irruption dans la maison de Keith à Redlands. On lui reproche, ainsi qu’à Mick Jagger, la détention de drogues. Keith Richards écopera d’un an de prison, Mick de deux ans. La peine est réduite à une nuit devant les protestations.

Keith Richards, guitariste des Rolling Stones. Marianne Faithfull

« Le revers de la médaille, c’est qu’on était devenus l’abcès de fixation d’un establishment nerveux. Les autorités ont deux manières de réagir face à ce qu’elles perçoivent comme une menace : absorber ou écraser. Ils étaient obligés de laisser les Beatles tranquilles car ils les avaient déjà décorés.

Keith Richards, guitariste des Rolling Stones. Marianne Faithfull

Nous, on a voulu nous écraser. (…) Je ne suis que le guitariste d’un groupe de rock, mais le gouvernement britannique et sa police me cherchent des poux dans la tête, laissant paraître l’étendue de leur peur ! (…)

« Nos enfants finiront comme ça si on n’arrête pas ça de suite ! » Il y avait beaucoup d’ignorance des deux côtés. On n’avait pas l’impression de faire quelque chose qui allait provoquer la ruine de l’empire britannique, et eux fouillaient nos sucriers sans savoir ce qu’ils cherchaient.

Ca ne les a pas empêchés de recommencer, encore et encore, dix-huit mois durant. »

Page 299

A la sortie de prison, une rencontre a lieu entre Keith, Mick et des représentants de l’establishment.

« Ils essayaient de faire la paix avec nous, comme Chamberlain avec son petit bout de papier, « la paix pour notre temps, la paix dans l’honneur »…(paroles prononcées par le premier ministre britannique Neville Chamberlain à son retour de la conférence de Munich en 1938)

Tout ce qui les intéressait, c’était de protéger leurs positions. (…) Seulement, tu sais que ces gars pèsent lourd, qu’ils peuvent t’occasionner des embêtements de première ; la curiosité amusée de façade masquait pas mal d’agressivité. »

Keith Richards, guitariste des Rolling Stones. Marianne Faithfull

Les Stones 40 ans de rock & roll

Jacques Barsamian

François Jouffa

Edition Ramsay 2003

Page 132 :

Keith Richard :

« C’était une année très pénible. 1967 a été une année de changement pour tout le monde. Il y a eu l’explosion de la drogue, c’est à ce moment-là que c’est devenu connu par la culture underground. (…)Moi qui me sens toujours mal à l’aise devant un uniforme, j’ai dû en croiser et en croiser, c’est incroyable. Ca nous a cassé le moral. Pendant dix-huit mois, on n’a eu que ça comme soucis. On a beaucoup supporté et subi parce qu’on était les représentants d’une génération. Ce n’est qu’à partir de notre album Beggars Banquet que l’affaire s’est fondue dans le passé. Bien qu’à l’époque ils aient continué à s’en prendre à Brian comme des fous. Certains aspects de cette affaire ont fait que j’ai perdu confiance dans la justice de mon pays ».

----------------

Mario Vargas Llosa

Tours et détours de la vilaine fille

Folio

Editions Gallimard 2006, pour la traduction française

 

A propos de la culture musicale des hippies récupérée par le système

Page 150 :

A cette époque, en 1972 ou 1973, le mouvement hippy connut une rapide désintégration pour devenir une mode bourgeoise.

L’establishment la récupéra et des anciens rebelles devinrent millionnaires. Ce fut le cas des Beatles et des Rolling Stones.

---------------

 

Marianne Faithfull par Sandrine Bonnaire :

« Trois jours après sa sortie, le disque est censuré. "Sister Morphine" dans la bouche d’une femme ne passe pas. En revanche, quand Mick Jagger interprète la même chanson deux ans plus tard, personne ne va vraiment broncher. »

Marianne Faithfull est "tombée dans cette vie-là par erreur"

 'Un énorme cadeau'-

"Je me dis toujours que je suis tombée dans cette vie-là par erreur à cause d'Andrew et de la fascination exercée par les Rolling Stones", admet-elle, "A présent, j'en suis contente et j'adore ma vie", ajoute la chanteuse de 71 ans.

"Elle a été blessée par la presse dans sa jeunesse et surtout, elle n'avait pas du tout envie de ce film", raconte pour sa part à l'AFP Sandrine Bonnaire. "Ce fut émouvant et éprouvant avec Marianne parce qu'elle ne se livre pas facilement", ajoute la réalisatrice, qui avait dressé il y a deux ans le portrait de Jacques Higelin.

"Elle craignait que je lui vole des choses. Elle disait tout le temps : +on peut arrêter maintenant ?+", ajoute la réalisatrice, qui a dû lui expliquer que ce film ne pourrait pas se faire sans sa collaboration.

 

 

Marianne Faithfull

1964

Avec sa chienne Sara Bingley

par John Pratt 

---

Marianne Faithfull, toujours affaiblie par le Covid, sort un nouvel album de poésie.

« Lady Marianne » rechantera-t-elle un jour ? Marianne Faithfull, qui se remet difficilement du Covid-19, l’ignore mais elle a pu mener à bien un album où elle lit de la poésie mise en musique.


 

(…) Une suite avec des poètes français ?

Mais c’est une survivante. Y compris face à une crise sanitaire qui bouscula aussi la façon de réaliser l’album. « Avec la pandémie, nous ne pouvions pas le faire comme avant en studio, tous ensemble. J’ai enregistré dans mon appartement (avec Head, producteur fréquenté par PJ Harvey, ndlr) et tout cela a été envoyé en France à Warren (qui vit en région parisienne, ndlr) ».

« Ces conditions n’ont pas été aussi difficiles que je l’imaginais ; le plus dur était de ne pas avoir l’avis de tout le monde tout de suite, comme quand on le fait en studio : rien qu’avec le langage corporel des gens, on sait si ça leur plaît ou non. »

Celle qui vécut longtemps à Paris, avant de rentrer à Londres pour se rapprocher de son fils et de ses petits-enfants, pourrait-elle donner une suite à cet album avec des poètes français ? « J’adore Baudelaire, Rimbaud, mais je ne parle pas assez bien français. Je ne sais pas, il faut que j’y songe. »


 

Keith Richards s'est excusé mercredi d'avoir suggéré que son compère des Rolling Stones, Mick Jagger, devait envisager une vasectomie. «Mick est un chaud lapin», avait déclaré Keith Richards au Wall street journal.

«C'est l'heure pour toi de la vasectomie, tu ne peux plus être père à ton âge, pense à ces pauvres enfants», avait-t-il dit. Mick Jagger est devenu père pour la huitième fois en décembre 2016, à l'âge de 73 ans.

Son fils, Deveraux est le fruit de son union avec la danseuse new-yorkaise Melanie Hamrick, sa cadette de 40 ans.

 «Je regrette sincèrement ces commentaires sur Mick faits auprès du WSJ qui étaient complètement hors-sujet», a tweeté mercredi Keith Richards, qui dans ses mémoires, vannait déjà la «petite bite» du chanteur. Les Rolling Stones reviennent sur scène à partir du 17 mai, à Dublin.

Keith Richards demande aux américains de se débarrasser de Donald Trump.

(…) Les faits remontent à 1989 alors que l’actuel président des États-Unis était le promoteur d’un concert des Rolling Stones à Atlantic City.

(…) Mais au moment de constater que ce dernier avait été un peu gourmand au niveau de sa rémunération, le sang du guitariste n’a fait qu’un tour.

Miguel Trillo

El Calderon

Concert des Rolling Stones

Madrid

1982

Tag

Le Havre

Keith Richards

Rolling Stones

Guitariste

---------------------

Page 48 : Les Rolling Stones et les filles et les femmes–

Philippe Manœuvre s’intéresse aux rapports des Rolling Stones avec les femmes.

« Under my Thumb » parle des filles dociles.

« Stupid girls » parle des  filles stupides.

« Paint it black » parle des filles à problèmes, celles qui font des crises de nerfs à répétition.

« Live with me » parle des filles avec qui on partage le thé de trois heures.

Dans « Lady Jane », « Ruby Tuesday », « Dandelion » ou « Factory girl », les Rolling Stones rencontrent des déesses ou des princesses moyenâgeuses. Philippe Manœuvre écrit que « leurs disques se font plus tendres ».

 

Philippe Manœuvre

Rock

Roman autobiographique.

Editions Harper Collins – 2018.

---------------

L'expo itinérante des Rolling Stones entre en jeu au Vélodrome.
Exit Van Halen, son des soirs de match: le Vélodrome vibrera cet été à Marseille au son des Rolling Stones, seule étape française de l'exposition immersive itinérante de l'auto-proclamé plus grand groupe de rock du monde.
(…) Des "créneaux de réservation" sont prévus pour limiter le nombre des visiteurs, "200 par séance" sur les 2.000 m2 dédiés, dans le respect des protocoles sanitaires, ont indiqué Martin d'Argenlieu et (…) Philippe Manœuvre, célèbre critique-rock.

Mick Jagger.

Le rock contre l'obscurantisme.

 

Avec la complicité de Dave Grohl, membre des Foo Fighters et ancien batteur de Nirvana, le chanteur des Rolling Stones se révèle en militant du vaccin. Même en distanciel, le rock reste un virus puissant !

(…) Le pape du rock and roll, dans un entretien accordé au magazine Rolling Stone, raconte avoir écrit « les paroles très rapidement » et éprouvé le besoin de revenir sur cette pandémie pour chanter « l’espoir de sortir de ce calvaire. Le refrain de la chanson, c’est comme la lumière au bout du tunnel », dit-il encore.

Eazy Sleazy

 

 

 

We took it on the chin

The numbers were so grim

Bossed around by pricks

 

Stiffen upper lips

Pacing in the yard

You're trying to take the Mick

You must think I'm really thick

 

Looking at the graphs with a magnifying glass

Cancel all the tours footballs fake applause

No more travel brochures

Virtual premieres

I've got nothing left to wear

 

Looking out from these prison walls

You got to rob Peter if you're paying Paul

But it's easy easy everything's gonna get really freaky

Alright on the night

Soon it ll be  a memory you're trying to remember to forget

 

That's a pretty mask

But never take a chance tik tok stupid dance

Took a samba class i landed on my ass

Trying to write a tune you better hook me up to zoom

 

See my poncey books teach myself to cook

Way too much tv it's lobotomising me

Think i've put on weight

I'll have another drink then ill clean the kitchen sink

 

We escaped from the prison walls

Open the windows and open the doors

But it's easy easy

Everything's gonna get really freaky

On l’a pris sur le menton.
Les chiffres étaient si sombres
Bossé par des piqûres

Raidir les lèvres supérieures
Rythme dans la cour
Vous essayez de prendre le Mick
Vous devez penser que je suis vraiment épais

En regardant les graphiques à la loupe
Annuler toutes les tournées de football faux applaudissements
Plus de brochures de voyage
Premières virtuelles
Je n’ai plus rien à porter.

 

En regardant hors de ces murs de prison
Tu dois voler Pierre si tu paies Paul.
Mais c’est facile tout va devenir vraiment bizarre
Très bien la nuit
Bientôt, ce sera un souvenir que vous essayerez d’oublier

C’est un joli masque.
Mais ne prenez jamais un risque sur Tik Tok avec cette danse stupide
J’ai pris un cours de samba que j’ai atterri sur mes fesses.
Essayer d’écrire un air pour mieux vous brancher et me zoomer

Voir mes livres poncey m’apprendre  à cuisiner
Beaucoup trop de télévision, elle me lobotomise
Je pense que j’ai pris du poids
Je vais prendre un autre verre, puis mal nettoyer l’évier de la cuisine

Nous nous sommes échappé.e.s des murs de la prison
Ouvrez les fenêtres et ouvrez les portes
Mais c’est facile
Tout va devenir vraiment bizarre

 

Donnez-moi du Pzifer!

 

Gimme Pfizer! Mick Jagger rocks the Lockdown Blues as he releases new song and video lamenting the Covid pandemic.

 

Gimme Pfizer! Mick Jagger berce le Lockdown Blues alors qu’il sort une nouvelle chanson et une nouvelle vidéo se lamentant sur la pandémie de Covid.

 

Sir Mick told Rolling Stone magazine: 'The beginning [of the Covid pandemic] was horrible and you couldn't believe people were dying. It was shocking.

 

Sir Mick a déclaré au magazine Rolling Stone: « Le début [de la pandémie de Covid] a été horrible et vous ne pouviez pas croire que des gens mouraient. C’était choquant.

 

(…) He refers to catching up with people on Zoom with the jibe 'see my poncey books' – an apparent dig at the shelves of important books many insist on showing off during virtual meetings.

 

Il se réfère à rattraper les gens sur Zoom avec le jibe « voir mes livres poncey » - une fouille apparente sur les étagères de livres importants car beaucoup insistent pour les montrer au cours de réunions virtuelles.

 

(…) Taking aim at anti-vaxxers, the father of eight – who has been vaccinated – jokes 'Bill Gates is in my bloodstream'.

 

S’en prenant aux anti-vaxxers*, ce père de huit enfants – qui a été vacciné – il plaisante : « Bill Gates est dans mon sang ».

 

*

anti-vaxxer : personne qui s’oppose à la vaccination ou aux lois pour la vaccination.

Under My Thumb – The Rolling Stones (1966)

 

(…) En pleine période de rebelle attitude, les Rolling Stones sortent Afternath, leur quatrième album. Dessus, on trouve le titre Under My Thumb, qui raconte la lutte de pouvoir au sein d’un couple. D’abord soumis, le protagoniste masculin réussit finalement à mettre sa bien-aimée sous sa coupe, alors qu’elle le dominait au début. Mick Jagger compare alors la femme à un animal de compagnie bien obéissant, et chante : « Avec moi, le changement est venu. Elle est sous ma coupe ». Attaquée à sa sortie, la chanson aura tout de même connu un succès retentissant. En 1995, le chanteur déclarera finalement au magazine Rolling Stone : « C’est une caricature écrite en réponse à une femme qui était très agressive ». Chrissie Shrimpton, sa girlfriend de l’époque qui lui inspira les paroles, appréciera l’hommage…

Rolling Stones

Charlie Watts.

Le batteur est décédé à l'âge de 80 ans.

08 21

-------------

Shirley et les Rolling Stones, les deux amours (difficiles) de Charlie Watts.

Le batteur des Rolling Stones était le membre le plus discret du groupe. Il était marié à la même femme depuis 56 ans et avait une fille et un petit-fils. Il détestait les tournées et n’a jamais réussi à concilier son désir d'une vie casanière avec le fait d’être une rock star.

(…) « Quatre mois après la mort de Stewart, Watts a l’air d’être toujours sous le choc », affirmait-il, en parlant de cet homme qui s’exprimait de manière confuse, n’avait envie de rien et marchait comme s’il était désorienté. Watts avait perdu son ami, mais ça n’était pas la seule chose qui se passait dans sa vie à ce moment-là. 

(…) « J’ai cette image de moi en train de jouer avec les Stones devant des filles de 16 ans qui nous regardent. Ma fille a cet âge, j’ai honte ».

(…) Cette même année, Shirley (sa femme, NDLR) entrait en cure de désintoxication pour abandonner l’alcool, incapable de faire aller de l’avant une famille inexistante, composée d’une fille en internat loin de chez elle et d'un mari toujours absent. 

(…) Quand Seraphina (sa fille, NDLR) a laissé tomber les drogues, elle s’est dirigée vers la peinture, s’est mariée et lui a donné un petit-fils. 

Humour noir :

« J'ai essayé de joindre plusieurs fois Mick Jagger ces derniers jours mais pas de réponse à mon avis il n'a plus de batterie. »

Peu importe.

-------------

Boulgakov s'est sevré de la morphine.

"L'Humanité"

10 21

Figures féminines.

Tel est le corps souffrant de Poliakov ruiné par la drogue, et qui interrompt brutalement sa vie par le suicide. La morphine avec l'ambivalence de toute drogue ou pharmakon, offre aussi la promesse du sommeil et du songe nocturne. La figure de Morphée (morphine) condense plusieurs voix féminines (1). En effet Poliakov rencontre la voix d'Amnéris l'amour idéalisé, puis la voix d'Anna, et vers la fin du récit la voix de la vieille femme présageant la mort, qui lui apparaît venant à lui sans toucher terre (figure de la Baba-yaga des contes populaires russes).

 

Poliakov évoque les violentes douleurs gastriques qui ont occasionné sa rencontre avec le toxique, dans le contexte d'un chagrin d'amour : il aurait été abandonné par une chanteuse d'opéra tenant le rôle d'Amnéris la jalouse, dans Aïda de Verdi. La morphine est alors un philtre distillé par son infirmière Anna (elle lui fait la première injection) et qui devient sa maîtresse pour tenter d'oublier Amnéris (la morphine est aussi comme le lotos de l'Odyssée d'Ulysse : ce qui donne l'oubli).

 

Les Rolling Stones à Honfleur.

----

La langue des Rolling Stones–Tongue and Lips-comme disent les Anglais, est l’emblème absolu du rock’n roll. Cette langue et ces lèvres rouges sur fond blanc sont le symbole du rock plus encore que celui des Rolling Stones comme le signe Peace and Love appartient à la Paix plus encore qu’aux hippies et personne ne l’oubliera jamais.

 

La langue et les lèvres rouges sont le symbole du groupe. C’est John Pasche, simple étudiant au Royal College des Arts de Londres qui l’a dessiné en 1970. Le manager du groupe avait en effet demandé à cette école de sélectionner un étudiant pour proposer des logos à Mick Jagger. Et c’est cet étudiant qui remporta le concours en s’inspirant pour son logo des lèvres du chanteur.

---------

La femme qui a inspiré la chanson Brown Sugar des Rolling Stones espère qu'ils la joueront à nouveau.

(…) Keith Richards a abordé cette omission notable dans une interview récente avec le Los Angeles Times : “Vous l’avez remarqué, hein ? Je ne sais pas. J’essaie de comprendre où est le problème. N’ont-elles pas compris que c’était une chanson sur les horreurs de l’esclavage ? Elles essaient de la censurer. Pour le moment, je ne veux pas entrer en conflit et m’impliquer dans toute cette merde.”

 
(…) Spin, Lennear – qui était choriste et sortait avec Jagger à l’époque où Brown Sugar a été écrit – a déclaré que le public passait “à côté d’une grande partie de l’histoire du Rock ‘N’ Roll” via son absence.

 

Gold Coast slave ship bound for cotton fields
Sold in the market down in New Orleans
Skydog slaver know he's doin' all right
Hear him whip the women, just around midnight

Brown Sugar, how come you taste so good?
Brown Sugar, just like a young girl should, oh no

Drums beatin' cold, English blood runs hot
Lady of the house wonderin' when it's gonna stop
House boy knows that he's doin' all right
You should have heard him, just around midnight

 

Navire négrier de la Gold Coast à destination des champs de coton
Vendu sur le marché à la Nouvelle-Orléans
L’esclvagiste Skydog sait qu'il va bien
Écoutez-le fouetter les femmes, vers minuit

 
Brown Sugar, comment se fait-il que vous ayez si bon goût ?
Brown Sugar, tout comme une jeune fille le devrait, oh non

 
Les tambours battent le froid, le sang anglais devient chaud
La dame de la maison se demandant quand ça va s'arrêter
Le garçon de la maison sait qu'il va bien
Tu aurais dû l'entendre, vers minuit
Traduction du début de la chanson "Brown Sugar".

 
--- 
Marianne Faithfull by Torbjörn Calvero.
---------------------------------

Marianne Faithfull.

She was born on 29th December of 1946.

Elle est née le 29 décembre 1946.

-----------------

 

 


 

Grande-Bretagne. 

Timbres 

Les Rolling Stones à Hyde Park en 1969 et 2013.

-----

 

“I’m black and blue”

From the Rolling Stones,

“And I love it”.

 

« Je suis noire et bleue » (= Je suis noire de bleus, NDLR)

Des Rolling Stones,

 « Et j'adore ça ».

 

 

Affiche  contestée par les féministes.

Une femme battue et violentée a fait la promotion des Rolling Stones.

 

Image extraite du film d’Arte sur « Gorge Profonde ».

 

Grande-Bretagne.

Timbres

Rolling Stones.

Charlie Watts.

Charles Robert Watts est un musicien britannique né le 2 juin 1941 à Wembley et mort le 24 août 2021 à Londres. Il a été le batteur des Rolling Stones de 1963 jusqu'à la fin de sa vie.

Il y a quelques semaines, il avait dû renoncer à la tournée américaine du groupe mythique. « Charlie a subi une intervention.

Le batteur des Rolling Stones, Charlie Watts, est mort à l'âge de 80 ans, mardi 24 août, à Londres, a annoncé dans un communiqué son agent, Bernard Doherty, déplorant sa disparition.

Charlie Watts est l'un des membres du groupe de rock mythique The Rolling Stones. Il voit le jour le 2 juin 1941 sous le nom de Charles Robert Watts dans la vil le de Wembley, en Angleterre. Ce batteur a intégré la formation en 1963. Depuis, il est devenu une figure emblématique et indissociable du groupe.

---------------

 

Grande-Bretagne.

Timbres

Rolling Stones

Mick Jaegger.

Keith Richard.

------------

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article