Le centre Pompidou de Metz

Publié le par bmasson-blogpolitique

Le centre Pompidou de Metz

 

Le Centre Pompidou-Metz est une première décentralisation d’un établissement public culturel national. Le Centre Pompidou, est réalisé en partenariat avec une collectivité territoriale, la Communauté d’Agglomération de Metz Métropole.

Le centre Pompidou de Metz

 

Depuis son ouverture en 2010, le Centre Pompidou-Metz est chaque année le musée français le plus visité hors de Paris du fait notamment de sa proximité avec l'Allemagne, le Luxembourg et la Belgique.

Le centre Pompidou de Metz

Les architectes sont Shigeru Ban et Jean de Gastines.

Le centre Pompidou de Metz

 

De nombreux artistes y sont exposés.

Allen Ginsberg, né le 3 juin 1926 à Newark et mort le 5 avril 1997à New-York , est un poète américain , membre fondateur de la Beat Generation .

Allen Ginsberg et William Burroughs.

Notes prises à partir de la préface de Gérard Georges Lemaire au livre « Festin nu » de Burroughs.

Ils sont amis et ont été anciens amants. Ils se rencontrent en 1945 à New York, avec Jack Kerouac. Burroughs leur fait découvrir Dostoïevski* et Kafka mais il n’épousera pas leurs idéaux.

Ginsberg adhère à la vision transcendantale issue de William Blake, du bouddhisme et de l’hindouisme, et à la notion de voyage à la fois frénétiquement moderne et profondément ancrée dans les religions de l’extrême Orient de Kerouac.

La Beat Generation voit le jour avec « Go » de John Clellon Holmes en 1952, « Howl » de Ginsberg en 1955 et « Sur la route » de Kerouac en 1957.

Le grand-père de Burroughs est l’inventeur de la machine à calculer du même nom.

Il se fait le défenseur du libre-arbitre et de l’infrangibilité (résistance, dureté) de l’être humain. Il en vient à professer un anarchisme contradictoire à la puissance de la constitution des USA. Il étudie les systèmes qui prennent possession de l’individu par des modes pernicieux et intimes _le désir, par exemple. Il préfère les aléas de l’errance et vit souvent dans les bas-fonds de New-York, Mexico, Tanger, Londres, Paris. Pour survivre, il exerce tous les métiers possibles.

------

*

Dostoïevski 
"Gifles et châtiments" à la place de "Crime et Châtiments".
C'est la suite de la gifle reçue par Emmanuel Macron.
06 21
---------------
Le centre Pompidou de Metz

Franz Kafka.

On a tort de sourire du héros qui gît en scène, blessé à mort, et qui chante un air, au théâtre. Nous passons des années à chanter en gisant.

 

Lorsque Burroughs vit à Tanger, Ginsberg est son agent et dactylographie les notes éparses, les plus déchiffrables et mélangées du « Festin nu ». En 1958, il déploie des efforts pour convaincre un éditeur de l’intérêt de ce travail. Il porte témoignage de l’extrême sujétion que suppose l’usage des drogues. Il raconte l’infernale spirale descendante. Le lecteur est propulsé dans un univers où l’espace et le temps sont distordus et extensibles en tous sens.

Il sera publié en 1959 à Paris et le procès pour « obscénité » qui accompagne sa publication quatre ans plus tard aux Etats-Unis contribuera paradoxalement à parfaire la notoriété de Burroughs.

Burroughs est le père spirituel de David Bowie.

Mario Vargas Llosa

Tours et détours de la vilaine fille

Folio

Editions Gallimard 2006, pour la traduction française

A propos d’Allen Ginsberg

Page 121 :

Mais tout cela était anarchique, spontané, sans direction, (…), même s’ils disaient s’identifier à la poésie des Beatniks _Allen Ginsberg donna un récital de ses poèmes, chanta et dansa des danses indiennes à Trafalgar Square devant des milliers de jeunes_, ne lisaient assurément que très peu, voire jamais.

Allen Ginsberg

-----------

 

Bernard Rancillac

Paris, 1931

Allen Ginsberg

1968  

Sérigraphie sur plaques d'altuglas

Dunkerque

LAAC

 

Le centre Pompidou de Metz

 

Le Centre Pompidou de Metz se consacre à la diffusion d’oeuvres essentiellement tirées du Musée National d’Art Moderne. Les oeuvres présentées regrouperont toutes les disciplines artistiques et toutes les périodes historiques de la collection.

Le centre Pompidou de Metz

 

Le centre du bâtiment fait penser à la forme d'une fleur, un chapeau Chinois ou encore à des vagues.

Le centre Pompidou de Metz

La commune de Metz dispose d’un avantage géographique extraordinaire, c’est un carrefour situé à la croisée des accès routiers des quatre points cardinaux de l’Europe économique.

Metz

Centre Pompidou-Metz

2003 – 2010

Shigeru Ban (1957), Jean de Gastines (1957), architectes

Le centre s’inscrit dans une politique de décentralisation des grandes institutions culturelles. Le centre parisien est à la recherche d’une plus large diffusion de ses riches collections. Son toit confère à l’édifice une étonnante dimension sculpturale. Il est constitué d’une membrane en fibre de verre, blanche à la lumière du jour et translucide la nuit. L’éclairage nocturne laisse apparaître la charpente de bois tressée, inspirée d’un chapeau chinois. Au dessous, trois galeries tubulaires offrent des points de vue cadrés sur la ville et sa cathédrale. Le centre s’impose comme un symbole du renouveau urbain.

Cité de l’architecture et du patrimoine

Paris

 

 

Publié dans art pictural

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article