Lénine et Inessa Armand

Publié le par bmasson-blogpolitique

Inessa Armand.

née 8 mai 1874 à Paris et morte le 24 septembre 1920 à Naltchik ( Caucase ).

Armand est née à Paris. Sa mère, Nathalie Wild, était une comédienne qui était pour moitié de descendance française et pour moitié anglaise, et son père , Théodore Pécheux d' Herbenville , était un chanteur d'opéra français. Son père meurt quand elle avait cinq ans et elle a été élevée par sa tante et sa grand-mère vivant à Moscou.

~~À l'âge de dix-neuf ans, elle a épousé Alexandre Armand, fils d'un fabricant de textile russe riche. Le mariage a produit 4 enfants. Inessa et son mari ont ouvert une école pour les enfants des paysans en dehors de Moscou. Elle a également rejoint un groupe de bienfaisance voué à aider les femmes démunies de la ville.

En 1903, elle a rejoint le Parti travailliste social-démocrate illégal. Armand a distribué la propagande illégale et après avoir été arrêté en juin 1907, elle a été condamnée à l'exil interne de deux ans dans Mezen dans le nord de la Russie.

~~Armand est retournée en Russie en juillet 1912, pour aider à organiser la campagne bolchevique pour obtenir des partisans élus à la Douma. Deux mois plus tard, elle a été arrêtée et emprisonnée, pour être libérée contre caution en Mars 1913. Une fois de plus elle dut quitter illégalement la Russie et est allée vivre avec Vladimir Lénine et Kroupskaïa Nadezhda en Galice. Elle a également commencé à travailler à l’édition de Rabotnitsa.

Armand était en colère car de nombreux socialistes en Europe ont choisi de ne pas lutter contre l'effort de guerre pendant la Première Guerre mondiale. Elle a rejoint Lénine en aidant à distribuer la propagande qui a exhorté les troupes alliées à tourner leurs fusils contre leurs officiers et de commencer une révolution socialiste. En mars 1915, Armand est allée en Suisse où elle a organisé la Conférence internationale des femmes socialistes pour la Paix.

~~En avril 1917, elle revient avec Lénine en Russie.

Sa liaison secrète avec Lénine a été cachée pendant le reste de l'histoire de l'URSS pour ne pas froisser l'image de Lénine véhiculée par la propagande, celle d'un mari fidèle. Leur correspondance intime est conservée à l'Institut du marxisme-léninisme, à Moscou

Alors qu'elle était en vacances dans le Caucase, en 1920, elle a contracté le choléra et mourut à l'âge de quarante-six ans.

Elle est enterrée dans l’un des murs de la nécropole du Kremlin.

Alexandra Kollontaï écrit, à propos de Lénine : « Il n'était jamais parvenu à surmonter la mort d'Inès.»

Lénine et Inessa Armand

Par

L’histoire a retenu les noms de figures exceptionnelles telles que celles d’Alexandra Kollontaï ou d’Inès Armand mais elles sont loin d’être les seules à avoir été partie prenante des mouvements révolutionnaires russes.

 

Naissance du vin en Caucase – Page 30 :

Pour les historiens, la région caucasienne « reste le lieu de prédilection de la naissance de cette boisson divine où des recherches archéologiques attestent de l’existence de grains de raisin « fossiles » ».

Page 18, l’auteur nous explique que la vigne existait en Egypte antique, probablement 4 000 ans avant notre ère. Mais les historiens et historiennes pensent que « son lieu d’apparition serait plutôt le Caucase, et serait ensuite arrivée en Egypte. »

Page 20, il nous dit que « dès la fin du IVe millénaire avant notre ère, bien avant que la vigne ne soit cultivée en Egypte, le vin était importé de Palestine.

 

La vigne et le vin, sacrés symboles.

Jean-François Blondel.

Editions OXUS – 2020

------------

Publié dans Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article