Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Shéda.

De et sur le texte de Dieudonné Niangouna.

Il vient du Congo. Si les auteurs créateurs de nouveauté prennent un risque, nous, spectateurs en prenons un aussi. Mais notre déception n’est rien à côté de la leur… Cette fois-ci, j’ai adoré me plonger dans cet univers ironique, cruel, poétique.

Ses acteurs se ruent sur scène avec de la facétie, du dynamisme, des revendications et parfois de l’outrage.

C’est un spectacle fleuve de 4h50 qui parle de toutes les préoccupations de l’auteur. C’est rythmé par la musique, la danse, les poésies. Et l’eau, et la boue, et les bombes à eau…

C’est une suite de textes sur tous les sujets. L’Afrique est revisitée par Dieudonné Niangouna, mais pas seulement. Il épingle toutes nos obsessions de consommateurs européens aussi. Il nous parle de sexe, de femmes, de religion, d’argent (50€ par mois versés par chacun de nous retirerait un enfant africain de la malnutrition), de pouvoir, de héros (Castro….le Che…), de pays émergeants, sous-développés, de Mandela (pourquoi a-t-on mis si longtemps à le libérer ?).

Shéda. IN d'Avignon.


« Soyez réalistes, demandez l’impossible. »
Che Guevarra

 

Telles les traditions africaines, il use des contes, des rires, des bagarres pour nous raconter sa vision du monde. Sa piscine de spectacle est un lieu incontournable et inénarrable… Les acteurs africains donnent une note d’exotisme (est-ce le bon mot ? dépaysement, peut-être ?) avec leurs intonations, leur gestuelle.

C’est de l’Afrique moderne sous nos yeux. C’est un mélange de civilisations. Tout-à-coup ! Une musique de dessins animés d’enfants : » Force Rouge te défendra ! » Je ne sais pas quel âge a l’auteur, mais je lui donnerais un peu plus de trente ans.

Voici quelques phrases retenues et dites pendant le spectacle :

« J’aime mes ennemis et j’aime que mon amour pour eux puisse les adoucir. »

« La tragédie explique comment se comporte le monde. »

« Pourquoi l’homme meurt-il ? »

« Trop souffrir fait ch… »

« Vous croyez que le pardon est innocent ? »

« J’aime l’incompréhension du monde. »

« Les peurs sont créées par la défiance. »

« Vous n’avez aucune connaissance de la vie si vous ne connaissez pas la mort. »

« Je vais à l’imprimerie et j’incite les livres à envahir le monde. »

« Depuis que ma mère est morte, je suis devenue ma mère. »

« Je donne la sentence. »

Si vous le pouvez, allez-y. Ca foisonne de vie !

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Théâtre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :