Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Angelo tyran de Padoue, pièce de Victor Hugo.
Angelo tyran de Padoue, pièce de Victor Hugo.

Angelo, tyran de Padoue.

De Victor Hugo.

En prose.

Mise en scène et avec Gaële Boghossian.

Angelo tyran de Padoue, pièce de Victor Hugo.

L’action se situe en Italie en 1549. Venise exerce une surveillance étroite sur la ville de Padoue. Le « conseil des dix » punit les délits, entretient la délation, use d’espions qui surveillent, épient, retranscrivent les conversations, interceptent les messages, et peuvent décider de tuer quiconque représente une menace ou un danger.

Les hommes aussi peuvent tuer…les femmes.

Pour survivre dans ce monde hostile, les femmes usent de duplicité. Les hommes veulent être admirés et aimés ? Soit ! Elles mimeront et singeront l’amour.

Angelo tyran de Padoue, pièce de Victor Hugo.

Les mots « Je t’aime » seront servis sans sentiments. Qui aime qui ? On ne sait plus, à part Rodolfo et Catarina Bragadini qui éprouvent l’un pour l’autre une véritable et sincère attirance.

Les femmes aussi veulent être aimées, pour ne pas avoir la sensation de tomber dans la boue, la fange, l’asservissement, la prostitution. Elles entretiennent la beauté qui est leur arme fatale pour attirer à elles ces hommes autoritaires et sans scrupules

théâtre Angelo tyran de Padoue 01 14

 

 

.

Les femmes mentent. Quand leur vie est en danger permanent, que faire d’autre ? Elles transforment les identités de leurs amants pour pouvoir les avoir auprès d’elles et à l’insu de leur maître qui les entretient. Elles rencontrent en catimini celui qu’elles aiment. Elles reçoivent des lettres d’amour par des biais non officiels.

Les femmes s’entraident et dès le plus jeune âge face à la brutalité des hommes. Cette petite fille qui implore le pardon pour cette femme menée jusqu’à l’échafaud pour adultère sera sauvée par la fille de celle-ci.

 

Angelo tyran de Padoue, pièce de Victor Hugo.

Les femmes décident de leur destin. La vie sans amour ne vaut plus rien et elle usera de la sauvagerie de cet homme qui veut la tuer pour parvenir à ses fins. Elle ne dissipera pas les mensonges et l’amènera à avoir le geste fatal envers elle.

Les femmes plient mais ne cèdent pas. « Oui, maître, tu as raison ! » disent-elles en façade, mais agissent autrement en échangeant le poison destiné à tuer la malheureuse par un narcotique…

Angelo tyran de Padoue, pièce de Victor Hugo.
Angelo tyran de Padoue, pièce de Victor Hugo.

Alors, les hommes ?

Ils agissent ou plutôt, ils réagissent et réfléchissent ensuite. C’est l’impulsion de départ. Ils sont brutaux, tranchants, aiment la flatterie, surveillent, veulent séduire et affirmer leur autorité, jalousent les attributs qu’ils n’ont pas (la beauté ou l’amour), s’accommodent de mariages arrangés pour leurs intérêts, représentent la loi et la force, punissent de mort la femme qui les trompe. En bref, ils dominent le monde et ne veulent pas que cela change !

D’où la création de ce « conseil des dix » qui peut même les surveiller à leur insu…

Cela se passe en 1549, dites-vous ? Et pas en 2014 ?

La mise en scène de la pièce est excellente !

Angelo tyran de Padoue, pièce de Victor Hugo.

Victor Hugo, mon amour.

Acteurs : Anthéa Sogno & Sacha Petronijevic

Rencontre, désir, amour, jalousie, exil, c’est l’histoire de ce couple mythique et mémorable qu’ont formé Juliette Drouet et Victor Hugo.

Les lettres que Victor et Juliette se sont écrites sont si belles, qu’une simple lecture aurait suffi à nous enchanter.

FEMINA : « Un hommage drôle et émouvant, un beau portrait de femme engagée, amoureuse et fidèle, très justement interprété. »

Tag(s) : #Théâtre

Partager cet article

Repost 0