Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Madame, Monsieur, Cher.e ami.e,
 
Alors que se déroulait la manifestation de la fonction publique, hier, lors de la séance des questions au gouvernement, hier, mardi 10 octobre, Pierre Dharréville a interrogé le ministre sur les services publics.
 
Voici  la question dont vous trouverez le texte ci-dessous.
 
 
Cordialement
 
 

 

Marie-France Nunez
Attachée parlementaire
du député Pierre Dharréville
0658251420
mfnunez.pflg@gmail.com

 

Pierre Dharréville

Député des Bouches du Rhône

 

 

 

Question au gouvernement du 10 octobre 2017

 

 

 

 

Monsieur le ministre de l’action et des comptes publics.

 

Il y a ces pompiers avec leur dévouement quotidien que j’ai encore vus à l’œuvre ce week-end face à un feu de forêt, ces policiers de la BAC, engagés contre les trafics, ces hospitaliers, qui ne supportent pas de voir leur hôpital traiter de plus en plus mal ses patients quand sa mission est de les soigner, ces enseignants, qui ont conscience d’exercer une mission essentielle auprès des enfants et qui ont le sentiment d’être empêchés, ces douaniers qui ne comprennent pas pourquoi on organise leur inefficacité face aux fraudes.

 

Chacune, chacun, à leur façon, ces oeuvriers du bien commun sont indispensables.

Ils devraient être la fierté de la République.

 

Pourtant, ce sont eux qui manifestent aujourd’hui, partout en France. Ils demandent des comptes. Ils posent des questions précises. Ils veulent le déploiement du service public. 

Ils demandent quand va cesser cet acharnement à les priver de moyens d’agir. Ils demandent quand leur travail sera respecté, quand les usagers seront respectés, quand les droits des citoyens de ce pays seront respectés. 

 

Et vous leur répondez : quand nous aurons fini de faire des restrictions et vous ne cessez jamais. Et vous refusez d’aller chercher l’argent là où il est. Par exemple les quelque 300 milliards planqués par des citoyens français dans les paradis fiscaux.

 

Gardons l’argent du CICE, de l’ISF, des taxes sur les dividendes et les milliards que vous dilapidez pour vos amis les riches de la finance.

 

Ces héros du quotidien, payez-les correctement, recrutez-les !

 

Vous n’en finissez pas de priver la République de sa force ! Monsieur le ministre, quelle ambition avez-vous pour les services publics ? Quand allez-vous prendre la mesure de la colère sociale qui monte dans le pays ?

 

Octobre 2017:

 

Les Français ont une bonne image (63%) des agents du secteur public, alors que ces derniers s’imaginent au contraire mal-aimés de leurs concitoyens (65%).

Source: sondage Odoxa pour l’Obs

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :