Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André Chassaigne remet à leur place les nouveaux députés LREM qui se croient tout permis au nom du "renouveau"

"On a des actionnaires qui en veulent toujours plus, c'est un jeu de massacre !"
André Chassaigne

 

Après le vote en commission des Affaires sociales, quasiment sans changement, du projet de loi habilitant le gouvernement à légiférer par ordonnances pour le "renforcement du dialogue social", M. Dharréville a jugé que le "caractère résolument libéral de ce texte" était confirmé par le "soutien" du groupe LR à la majorité REM, dans un communiqué.

Pour ce nouveau député des Bouches-du-Rhône (13ème circonscription), les ordonnances sont porteuses d'"une réforme qui ravit la droite et le Medef et sur laquelle les organisations de salariés ont émis de grandes réserves".

Pierre Dharreville

"Ce que vous donnerez à l'employeur, vous le prendrez aux salariés."

"Le code du travail a été conquis. Ce n'est pas n'importe quel code."

"Chaque entreprise pourra établir ses propres règles au rabais."

"Quelle force restera-t-il à la loi?"

"Le CHSCT  va disparaître."

"Nouveau concept: le CDI précaire."

 

 

"Cela traduit un manque d’assurance du gouvernement, qui n’a pas de majorité dans le pays pour cette entreprise de démolition sociale. L’exécutif n’assume pas le choix politique qui est le sien. À chaque objection ou inquiétude que nous émettons, le gouvernement refuse le débat de fond en répondant qu’il faut faire confiance au dialogue social. "

 

12 juillet, loi travail:

Réforme du code du travail: Jean-Paul Lecoq dénonce "le dédain du gouvernement pour les salariés."

André Chassaigne dénonce l’article 3 "qui fait du salarié une variable d’ajustement.

Sébastien Jumel (PCF) : "Vous en rajoutez une couche en réduisant les délais de recours contentieux"

Plafonnement des indemnités prud'hommales : Elsa Faucillon évoque "la boite à rêves du Medef"

Les député-e-s Front de Gauche :

Avec ce Gouvernement, on en apprend davantage dans la presse que lors de nos débats.

Sébastien Jumel aux députés d'En Marche: "Vous vivez au pays des start-up et de Oui-Oui !"

Barème des dommages et intérêts : "Ce point constitue pour nous un véritable casus belli" rappelle Sébastien Jumel.

André Chassaigne s'attaque au dogmatisme du gouvernement et à l'arsenal législatif de "fluidification du travail."

Fabien Roussel défend le renforcement de la participation des salariés à la gestion de leur entreprise.

"Vos mesures rappellent étrangement" celles du programme présidentiel de François Fillon, dénonce Alain Bruneel

"Ce sont les grands financiers qu'il faut prélever à la source! 45 milliards de dividende "

Elsa Faucillon : CDI "de chantier": attention, danger !

“Prud'hommes : Pierre Dharreville (PCF) craint un "permis de licencier abusivement".

"Nous allons avoir une dégradation massive du code du travail, c'est un changement de philosophie radical", assure Pierre Dharreville

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

13 juillet:

A l'Assemblée Nationale : "Oui, l'humiliation de classe réveille chez nous des reflexes de classe " et Jumel de demander au détour d'un amendement sur la réforme du code du travail le SMIC à 1800 € !

“"J'ai le sentiment ici qu'il y a les ambassadeurs de la société des héritiers..." dit Sebastien Jumel, qui veut un SMIC à 1800€.

"Vous prospérez sur la misère, vous prospérez sur le besoin de manger des gens !" Message fort d'Hubert Wulfranc,  Deputes Front de Gauche

   Code du Travail - Le groupe PCF votera contre le texte sur les ordonnances, dit Pierre Dharreville

Le passage aux 32heures, proposé par les communistes, rejeté par les députés LREM/LR.

Le député communiste du Nord, Alain Bruneel, propose la passage à la semaine des 32 heures d'ici 2021.

Elsa Faucillon, députée PCF :

"Depuis quelques jours, à l'Assemblée, on est dans la boîte à rêve du MEDEF!"

Travail intérimaire: Stéphane Peu demande un meilleur encadrement du recours au travail intérimaire et rappelle qu' "on recense deux fois plus d'accidents du travail chez les intérimaires que chez les autres salariés."

Fabien Roussel: Il est important d'associer les salariés aux choix de gestion des entreprises notamment dans les grands groupes. Cela aurait peut être permis d'éviter des naufrages chez Samsonite ou à Arjo Wiggins. Les syndicats sont aussi à l'initiative pour sauver des entreprises à l'image de Sevelnord en 2011.

Alors que 87% des nouvelles embauches se font aujourd'hui en CDD,  Elsa Faucillon propose d'encadrer strictement le recours à ces contrats.

Députés du Front de Gauche:  La bataille ne fait que commencer. Ce passage en force n'est qu'un acte de faiblesse. Rendez-Vous dans la rue le 12 septembre.

Jean-Paul Lecoq: " Absolument rien dans ce que prépare le gouvernement avec sa loi travail n'est en mesure de protéger les salariés contre les atteintes à leur emploi, à leur rémunération, à leurs droits. En revanche tout y est pour précariser davantage le travail et permettre à ceux qui tirent des profits considérables sur le dos des salariés d'accroître plus encore leur richesse. La République en Marche c'est une illusion, elle symbolise le recul social le plus important depuis la Libération."

Réforme du code du travail:  André Chassaigne s'attaque au dogmatisme du gouvernement et à l'arsenal législatif de "fluidification du travail."

Fabien Roussel:

E.Macron demande aux communes un nouvel effort de 13 milliards d'euros après les 11 milliards de F.Hollande, il faut que les maires s'élèvent contre cette nouvelle cure d'austérité !

Pierre Dharreville:

"Routes, hopitaux, sécu, écoles,etc...Le service public est, à l'évidence, un axe majeur de l'attractivité économique de notre pays! Défendons le! "

 "La mobilisation continue sur la Loi Travaill XXL. Tout l'été, nous allons alerter nos concitoyens sur ses effets désastreux."

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

19 juillet

Elsa Faucillon:

"À celles et ceux qui pensent que l’austérité budgétaire ne met pas nos hôpitaux en danger, je leur souhaite de ne jamais être malade !" Ordonnances Santé

Retweeted l'Humanité.fr (@humanite_fr):

Députés LFI et communistes vont déposer un recours devant le conseil constitutionnel contre la réforme du Code du Travail

Fabien Roussel :

"Derrière le monde de la finance, il y a une élite qui capte une part de plus en plus importante de la richesse nationale."

Fabien Roussel fustige le projet de baisse de l'ISF et rappelle qu'en 20 ans, "la fortune des 500 familles les plus riches est passée de 80 milliards d'euros à 570 milliards d'euros... plus que le budget de l'Etat !"

21 juillet:

"Budget alloué aux droits de femmes : une baisse insupportable !" Pierre Dharréville

L’égalité femmes-hommes est un enjeu majeur et un moteur puissant pour le progrès social.

L'austérité appliquée aux droits des femmes, c'est la double peine. Révoltant !

Sébastien Jumel :

"Droits des femmes : de la grande cause nationale à la petite pingrerie budgétaire..."

Elsa Faucillon :

"S'attaquer aux APL, avec plus de 3,8 millions de personnes déjà mal logées en France?
Une honte. Ne pas laisser faire!"

 

 Elsa Faucillon: "60% de celles et ceux qui seront touchés par la baisse des APL sont déjà sous le seuil de pauvreté. Jusqu'où ira Macron?"

Popularité d'Emmanuel Macron: pour Pierre Dharréville, "on constate un début de Hollandisation de Macron" due à "sa politique antisociale"

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

24 juillet:

 La proposition de Pierre Dharréville d'élargir au président de la République l'obligation de remplir sa déclaration d'intérêts est rejetée par 147 voix contre 58.

Elsa Faucillon‏

Le gouvernement parle de son "courage" à propos de la baisse des APL. Prendre aux plus pauvres, quel "courage".

Sébastien Jumel:

"Réunis en hommage au père Hamel. Avec les différences qui nous composent, nous sommes unis dans la volonté de vivre ensemble et en paix."

Les député-e-s Front de Gauche :

"Mme Pénicaud aurait bénéficié d'1 plus-value de 1,13 Ms €. Moralisation vie politique: fermeté pour tous." #Moralisation de la vie publique

Alain Bruneel :

"Nommer 1 actionnaire de Danone qui s'enrichit sur les plans sociaux comme Ministre du travail contribue-t-il à "moraliser la vie publique" ?"

Alain Bruneel:

"La ministre du Travail est disqualifiée pour parler organisation du travail et emploi" #Pénicaud 

Affaire"#Danone :

En séance, Eliane Assassi exige des explications de Muriel Pénicaud qui répond qu'il n'y a rien à répondre.

Confiance dans la vie publique / affaire Pénicaud: la colère de Sébastien Jumel.
"La ministre du travail est disqualifiée (...) et vous n'avez pas voulu traiter la question de la connivence entre la classe politique, que vous représentez, et la finance."

 André Chassaigne a dénoncé ce matin, sur LCI, la réforme des CDD et le "pipeau" de la concertation sociale.

26 juillet:

Feu Carro.

Pierre Dharreville : "On paie cher l'austérité budgétaire"

Confiance dans la vie publique Pierre Dharreville s'attaque au détournement des aides publiques par les entreprises au profit des actionnaires.

Confiance dans la vie publique: Jean-Paul Lecoq accuse gouvernement et majorité de "prendre les choses par le petit bout de la lorgnette" en oubliant "les grands débats, les grandes questions et les mensonges d’État."

Confiance dans la vie publique: "Nous proposons, nous, d'aller chercher l'argent là où il est... dans les paradis fiscaux !" - Sébastien Jumel

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Août 2017:

Audition de la ministre du travail par la commission des affaires sociales :
Pierre Dharréville  interroge Muriel Pénicaud sur ses stock options, la présidente de la séance tente de l'interrompre !

Légifération à marche forcée de la part du gouvernement:

Pierre Dharréville a jugé "symptomatique" de cette "volonté d'avancer à marche forcée" l'organisation d'une ultime séance de débats sur l'un des textes de moralisation politique mercredi prochain, affirmant que le gouvernement veut "tout faire rentrer dans le cadre au chausse-pied".

"Ce gouvernement plafonne les indemnités aux prud'hommes quand il devrait plafonner les rémunérations #penicaudgate."

Les député-e-s Front de Gauche :

"À l'évidence, il y a une volonté de museler le Parlement."

Les député-e-s Front de Gauche:

"Cette majorité applique la théorie de "la marche au pas". Le Parlement est piétiné depuis un mois."

Pierre Dharreville:

"Réforme du code du travail: "Nous espérons une grande "Commission mixte", populaire, à la rentrée."

Jean-Paul Lecoq:

"Ni vu ni connu... Et hop 138 millions d'euros en moins pour les communes et les associations ! Sous couvert de vouloir moraliser la vie publique, en supprimant la réserve parlementaire la majorité vient encore d'affaiblir la vie sociale et communale. "

Réforme du code du travail: "Nous avons formulé des propositions, pour augmenter le SMIC, pour lutter contre les contrats précaires, pour éviter les turpitudes dont vous êtes désormais l'incarnation et qui consistent à s'enrichir en licenciant." - Sébastien Jumel

Jean-Paul Lecoq: "Au cours d'un débat sur la piraterie, j'en ai profité pour parler des actes militants en mer, de la flottille pour Gaza, de Greenpeace, et de la restriction des libertés qui pourraient découler du droit international."

Pierre Dharréville fustige cette #Loi Travail  labellisée "MEDEF satisfait" et hashtag "de droite"

Nouvelle lecture du projet de loi sur la confiance dans la vie politique: "Votre opération blanche colombe a du plomb dans l'aile." - Pierre Dharréville

Jean-Paul Lecoq:

"Je suis intervenu ce matin en critiquant la loi pour la confiance dans la vie publique qui ne s'attaque à aucun des sujets qui fâchent et qui prend pour prétexte la moralité pour faire passer des économies budgétaires..."

Pierre Dharreville révolté par "la proximité du gouvernement avec le monde de la finance".

Jean-Paul Lecoq: "Nous engageons un recours devant le Conseil constitutionnel contre la loi d’habilitation visant à réformer par ordonnances le code du travail."

"La montage accouche d'une souris. Rien sur la finance, les conflits d'intérêts, les pantouflages, le verrou de Bercy ! " Pierre Dharréville - PCF

"Le problème de ce texte, ce n'est pas ce qu'il contient. C'est ce qu'il ne contient pas ! " Sébastien Jumel - PCF #Loi Confiance

Jean-Paul Lecoq (députés Front De Gauche) : "La légitimité des dirigeants politiques reviendra quand ils comprendront que gouverner c'est servir"

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Septembre 2018: Fabien Roussel:
Le gouvernement prévoit 12,8 milliards de cadeaux fiscaux ( dont la fin de l’ISF, la fin des taxes sur les dividendes, la baisse des taxes sur le capital... ) et 16 milliards de baisse de la dépense publique dont la hausse de la CSG pour une partie des retraités, 5 milliards de baisse dans la Santé et nos hôpitaux, 3 milliards de baisse de dotations pour les collectivités, baisse des APL.
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Octobre 2017:
Projet de loi de finance, réforme de l’ISF : du miel pour la tartine des riches du pain sec pour les classes populaires.
 

« La suppression de l’ISF, c’est nous qui la payons "

La commission des Finances de l’Assemblée nationale a démarré hier l’examen du projet de loi de finances pour 2018. Le député PCF Fabien Roussel dénonce un allègement sans précédent de la fiscalité sur le capital. 

Après avoir dénoncé un allègement sans précédent de la fiscalité sur le capital, le député Fabien Roussel (Gauche démocrate et républicaine) annonce que son groupe va proposer un contre-budget, avec une hausse de l’ISF, un impôt sur le revenu plus progressif avec plus de tranches et des moyens contre la fraude fiscale, qui coûte chaque année l’équivalent de notre déficit.
 
Un pays sans industrie est un pays sans avenir...". Fabien Roussel demande à l’État de prendre part au capital d'Alstom - Siemens 
 
Défense du service public  contre un discours de division décomplexé qui veut opposer salariés du public et du privé.
 
Fonctionnaires : "Ces héros du quotidien, payez-les correctement !", s'exclame Pierre Dharreville (PCF).
 
Les cadeaux qui sont faits aux plus riches c'est 12,8 milliards d'euros !", dénonce André Chassaigne
 
André Chassaigne: "Ce qui est mis œuvre par Emmanuel Macron c'est un ultra-libéralisme ! Il sert la soupe au monde des affaires"
 
Sébastien Jumel: Après les fainéants...Macron sert à la presse allemande son dernier concept : la jalousie française.  Changez le peuple!
 
Pierre Dharreville: Ce que vous appelez jalousie, M. le Président, c'est ce que nous appelons l'aspiration à la justice.
 
Pierre Dharreville: Pour lutter contre les inégalités, il faut arrêter de faire des chèques aux très riches et aux actionnaires. Pas en ajouter.
 
Pierre Dharreville: En fait, si je comprends bien, le Président de la République a de la considération pour celles et ceux qu'il méprise.
 
Pierre Dharreville: Le Président se croit élu sur la base de son projet de casse du code du Travail par ordonnances. Pourtant, pas de majorité populaire.
 
Pierre Dharreville: Les HLM ont de l'argent (?), donc on les taxe. Les très riches ont de l'argent (!), donc on les détaxe.
 
Nous présenterons notre alter-budget mardi prochain, le 24 octobre. "Face aux humiliations de territoire/classe de Macron nous présenterons notre Alterbudget"
 
Pierre Dharreville:
Il y a les "premiers de cordée". Il y a aussi les "premiers de corvée"!!
 
Elsa Faucillon: Il faut mettre les moyens pour libérer la parole des femmes -# Balancetonporc#
 

«Bénéficier des allocations chômage pour partir 2 ans en vacances»... Encore une Pensée complexe de l’ère Macron signée Castaner.

 

Même le FMI vient de le dire : en réduisant l'impôt des riches, les gouvernements risquent de saper la croissance

 

La honte pour nous, ce n'est pas le déficit ! C'est que des millions de Français vivent dans la pauvreté !

 

Supprimer l'ISF quand il y a neuf millions de pauvres chez nous, c'est de l'indécence !

 

Nous proposons une stratégie sur 5 ans de lutte contre la fraude et l'évasion fiscales

Sébastien Jumel: Un budget de soumission à Bercy, à Bruxelles et au MEDEF

Ci-gît l'ISF. La droite l'avait rêvé. La droite le fait !

Cadeaux fiscaux: Le mot "solidarité" disparaît ainsi de notre code des impôts

Elsa Faucillon: 9 millions de pauvres en France et 9 milliards d'euros d'allègement pour les plus riches. Oui la suppression de l'ISF est choquante.

Stéphane Peu: Satisfait d'avoir proposé et fait voter dans la loi de finance un amendement pour une TVA réduite pour les auto-test du VIH.

Les députés communistes entendent montrer leur opposition. Ils vont déposer demain, un contre-budget.

Sur la chaine parlementaire (LCP), Fabien Roussel, député du nord, démontre qu’un autre budget est possible qui met l’argent au service du développement humain et de la planète.

Ce contre projet va être diffusé à un million d’exemplaires et s’inscrit d’en un projet de société.

Pour le groupe "il faut mobiliser directement la rue pour lutter contre les mesures du gouvernement d’E. Macron".

Jean-Paul Lecoq demande la nationalisation du groupe Lafarge.

En effet, des éléments accablants mettent en lumière les liens entre le groupe industriel Lafarge et l’organisation terroriste DAESH. Une information judiciaire pour "financement d’entreprise terroriste" et "mise en danger de la vie d’autrui" a été ouverte et trois juges d’instruction désignés.

Conscient du poids économique de ce groupe, en particulier en terme d’emplois dans notre pays, et ce malgré l’application d’un plan social récent qui visiblement n’était pas motivé par des difficultés financières ou industrielles comme il l’a souvent dénoncé et démontré, Jean-Paul Lecoq, Député de Seine-Maritime est inquiet quant à l’avenir de Lafarge.

Car, en application de la loi, le groupe risque notamment, dans le cadre d’éventuelles poursuites qui semblent aujourd’hui probables, la dissolution de la personne morale (article 13-39 du code pénal). En tout état de cause, son image est désormais entachée.

Jean-Paul Lecoq vient par conséquent d’écrire au 1er Ministre pour lui demander la nationalisation du groupe afin de préserver l’outil industriel et ses emplois en France, ce qui ne dispenserait en rien les responsables de ces délits de répondre pénalement de leurs actes.

 

"Ils continuent de faire des chèques aux plus fortunés et aux forces de la finance...", dénonce Pierre Dharreville.

Fabien Roussel: "Un budget au bonheur des riches, fait par et pour les riches. La suppression de l’ISF, c’est nous qui la payons »

 

 

24 juillet:

Sénat. - "Faciliter les licenciements, c'est forcément plus de chômage "

- Sénateurscommunistes (@crcsenat):

"La  #Loi Travail XXL n'est pas seulement nocive pour les salariés, elle est aussi anticonstitutionnelle". Eliane Assassi

- Sénateurs communistes:

"Si être archaïque, c'est défendre les droits des salariés, alors nous sommes archaïques !"

#LoiXXL  #toutpourleMEDEF - Laurence Cohen

- "Madame Pénicaud, vous voulez réduire les droits des salariés sous couvert de modernité" @LaurenceCohen94

- " La flexi-sécurité à la danoise, un modèle à ne surtout pas suivre". @LaurenceCohen94

- "Qui est moderne ? Qui est archaïque ? Votre nouveau monde est en vérité bien vieux." Laurence Cohen #Loi Travail XXL

- Sénateurs communistes:

Michel Le Scouarnec : "Avec la baisse de l' #APL et la réforme de l'#ISF, ce gouvernement fait les poches aux pauvres et cajole les riches".

- Article1#LoiTravailXXL :" derrière la novlangue, une main de fer libérale."

@WatrinDominique  @ElianeAssassi  @anniedavid38  @LaurenceCohen94

Au Sénat, amendement des Sénateurs Communistes qui demandent que les élus condamnés pour abus de biens sociaux soient inéligibles.

 Sénateurs communistes: Révélation de l'@humanite_fr : "Muriel Penicaud, la ministre qui défend la #Loi Travail XXL, s'est enrichie grâce à un plan social boursier."

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

28 juillet

#Loi Travail XXL:

"La majorité sénatoriale vote et adoube les ordonnances de régression sociale."

Août 2017:

Sénateurs communistes:

Traduction : droite sénatoriale et majorité présidentielle sont d'accord sur l'essentiel pour enterrer le #Code du Travail

Christian Favier :

Je remets une lettre à la Ministre de la santé @agnesbuzyn pour demander la solidarité de l'État avec les réfugiés.

 

Laurence Cohen a posé une question à Gérard Collomb  cette après-midi sur l'amélioration des conditions d'accueil des réfugié-e-s, une exigence de solidarité.

Accueil des réfugiés : le sénateur Christian Favier interpelle la ministre de la Santé à Ivry.

Sénateurs communistes:

"Nous ne procéderons pas par baisse brutale des dotations, promettait Emmanuel Macron…C’est pourtant exactement ce que fait son gouvernement."

"Pour les salariés et leurs familles, pas de stock-options ni d’opérations juteuses, contrairement à vous madame Pénicaud !" Watrin Dominique

"L’indécente plus-value de Muriel Penicaud chez #Danone  fait douter de la légitimité du gouvernement à restaurer la confiance." Eliane Assassi

"Demain c'est (la dernière ?) journée en séance au Sénat sur la loi dite de "confiance dans la vie publique". Dans mon intervention dans l'après-midi je piquerai une citation à Hacène Mazouz : "Quand la confiance est absente, la méfiance danse". Je conclurai pour dire ma crainte qu'elle danse encore longtemps ..." Eliane Assassi

 

 

12 juillet, questions au gouvernement:

  Huguette Bello interroge le ministre de l'Agriculture sur l'avenir de la filière canne-sucre à La Réunion face à la libéralisation du marché européen.

Les députés communistes mettent en garde sur les conséquences pour les Français des annonces gouvernementales d’économies budgétaires

26 juillet:

Elsa Faucillon: "Garantir l'égalité pour tous et toutes à l'Ecole, ce n'est pas déshabiller l'un pour habiller l'autre" ! Question au ministre de l'Education cet après-midi. #Education.

 

 

Juillet 2017:

Francois Ruffin provoque encore les députés de la majorité, "une assemblée de godillots".

ENCADREMENT DES SALAIRES : "Beaucoup d'entre-vous, dans les couloirs, m'ont dit : 'Votre film est vraiment formidable !" Je me demande ce qu'ils en ont compris ...

"Qu'on vienne regarder mes notes de frais parlementaires, ça ne me gêne pas. Qu'on vienne regarder ce que font mes assistants, pourquoi pas. Pendant ce temps-là, on a aussi 60 à 80 milliards d'euros qui partent dans les paradis fiscaux."

François Ruffin (@Francois_Ruffin):

"Je voudrais vous remercier. Vos 115 jours de lutte nous permettent de libérer la parole sur la maltraitance institutionnelle." #Opalines

 

François Ruffin (@Francois_Ruffin):

Sur le parking de l'EHPAD en grève de Foucherans, une commission d'enquête parlementaire improvisée.

 

 

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :