Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interview

Nicolas Truong

Avec Nicolas Bouchaud et Judith Henry

Avignon IN

07 2016

Spectacle conçu à partir de :

Chronique d’un été, film d’Edgar Morin et Jean Rouch (Argos Films, 1961)

Années 1960, Edgar Morin demande :

« Etes-vous heureux ? »

Mais dans notre 21e siècle, quand l’individualisme règne, peut-on poser la même question, et pourquoi pas celle-la :

« Que partageons-nous avec les autres humains ? »

Entretiens avec Yves Bonnefoy, dans Le beau danger, Michel Foucault ‘Editions de l’EHESS, 2011)

Journal 1966-1971 de Max Frisch, Suhrkamp Verlag Frankfurt am Main (1973, Editions Gallimard, 1976, pour la traduction française)

Max Frisch (15 mai 1911 à Zurich - 4 avril 1991 à Zurich) est un écrivain et architecte suisse alémanique.

Membre du Groupe Olten, il est considéré comme faisant partie des écrivains les plus importants de la littérature de langue allemande de l'après-guerre. Dans son œuvre, Frisch a particulièrement prêté attention aux problématiques d'identité personnelle, de morale et d'engagement politique. L’ironie est une caractéristique significative de ses publications d'après guerre.

Frisch, dont l'oeuvre est en grande partie autobiographique, a publié à deux reprises un Journal de son cru concernant les années 1946-1949 puis 1967-1972 (tous deux traduits chez Gallimard). (Le Monde, 2013)

Ecrit en 1957, on considère qu'il fait aujourd'hui partie des œuvres en prose les plus connues de Max Frisch. Traduit en plusieurs langues, il a été adapté au cinéma en 1991 par Volker Schlöndorff sous le titre Homo Faber . Une nouvelle adaptation cinématographique a été faite en 2014 par le réalisateur suisse Richard Dindo sous le titre Homo Faber (Trois Femmes)

Le philosophe masqué, entretien avec Christian Delacampagne (Le Monde, février 1980) dans Dits et écrits de Michel Foucault (Editions Gallimard)

Christian Delacampagne (né le 23/12/1949 à Dakar et mort le 20/05/2007 à Paris) est un philosophe et écrivain français

Historien des idées, il fut un auteur prolifique et inclassable. Il assigne à la philosophie la tâche de mettre en évidence les mécanismes de domination et d'oppression à travers l'Histoire. Ses recherches ont porté en particulier sur le racisme qu'il tente de distinguer de la xénophobie, sur le « choc des civilisations» contre lequel il s'incrivait en faux et sur l'Art, notamment la peinture et l'art brut, auquel il s'est très tôt intéressé.

Les effets du bon et du mauvais gouvernement, fresque d’Ambrogio Lorenzetti (Palazzo Pubblico, Sienne, 1338, Scala Archive, Paris 2016 et Leemage, Paris)

Cette distinction en trois registres sur chaque mur permet une continuité de la lecture de l’un à l’autre tout en donnant une place de choix à la figure de la Paix, qui occupe le centre du mur Nord et peut ainsi organiser l’ensemble de la composition. Le mur Ouest présente la ville sous le gouvernement injuste de la Tyrannie. Le mur Est présente quant à lui un monde dominé par le sentiment de la sécurité

L’abécédaire de Gilles Deleuze (Lettre Q) film de Michel Pamart (1988)

Composé de huit heures d'entretien avec le philosophe français Gilles Deleuze, l'Abécédaire est le seul film consacré à ce penseur qui a toujours refusé d'apparaître à la télévision. Il accepta pour cette unique fois une entrevue avec une équipe de télévision, à condition que ce film prenne la forme de conversations entre lui et son ancienne élève et amie Claire Parnet et qu'il soit diffusé après sa mort.

L’Ultima intervista di Pasolini de Furio Colombo et Gian Carlo Ferretti (Avagliano Editore, Rome et Editions Allia, 2010, pour la traduction française)

Cet entretien s’est déroulé samedi 1er novembre 1975, entre quatre et six heures de l’après-midi, quelques heures à peine avant l’assassinat de Pasolini.

Tag(s) : #Théâtre

Partager cet article

Repost 0