Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Inconnu déporté au travail

« Ici repose un inconnu déporté du travail victime de la trahison et de la barbarie nazie. «

1942 – 1945

600 000 Français déportés pour le travail forcé en Allemagne

60 000 morts

15 000 fusillés, pendus ou décapités pour actes de résistance

1945 – 1970

50 000 disparus des suites de cette déportation

Monument Oranienburg Sachsenhausen

Aux 100 000 morts du camp de concentration nazi

Buna-Monowitz Auschwitz III et ses kommandos

De 1941 à 1945

Auschwitz III

Comptait 39 camps nazis, tous exploités par le trust de la chimie I. G. – FARBENINDUSTRIE :

Buna-Monowitz, Blechhammer, Gleiwitz I, II, III, IV, Rajko, Fürstengrube, Günthergrube, Jawischowitz, Jaworzno, Feudenstadt…

30 000 déportés dont 3 500 arrêtés en France, Juifs pour la plupart, y moururent de faim, de froid, sous les coups et d’épuisement, ou désignés par les S.S. lors des sélections, ils furent exterminés dans les chambres à gaz d’Auschwitz-Birkenau.

N’OUBLIONS JAMAIS !

Auschwitz

Plaque du souvenir et d'explication

Lager d'Auschwitz

KL Natzweiler – Struthof

1941 et ses 70 kommandos

1944 Nacht une nebel

Nuit et brouillard

Dachau et ses kommandos

« Toi qui passes,

Souviens-toi de ceux qui ont combattu pour leur patrie,

La liberté et la dignité de l’homme,

Des cendres de ceux qui sont morts dans ce camp

Sont déposées dans ce mémorial. »

Dachau

Est le lieu où fut construit en Allemagne, près de Munich, le 22 mars 1933, le premier des camps de concentration créés en Europe par le parti National Socialiste dès sa prise du pouvoir. Ce camp devait emprisonner d’abord des citoyens allemands opposés au régime hitlérien. Puis, plus tard, y furent déportés des résistants et des victimes de l’oppression nazie, arrêtés dans les pays annexés ou occupés par l’Allemagne. Plus de 200 000 détenus, dont plus de 12 000 arrêtés en France, y subirent les traitements les plus inhumains.

Dans ce camp, durant les douze années de son fonctionnement, plusieurs dizaines de milliers de prisonniers sont morts de faim, d’épuisement, de sévisses ou par exécution.

 

Nous les survivants, nous avons érigé ce monument dans sa sobriété pour témoigner de la Foi, du Courage, de l’Espérance qui n’ont cessé de nous animer et de nous soutenir tout au long de cette épreuve.

 

« Nous avons sondé des abîmes en nous-mêmes et chez les autres. »
Edmond Michelet

Fédération Nationale des Déportés et Internés résistants et patriotes

1939 – 1945

Frédéric-Henri Manhès

Colonel des Forces Françaises Combattantes

Déporté à Buchenwald

1889 – 1959

Marcel Paul

Commandant des Francs-Tireurs et Partisans Français

Déporté à Buchenwald

Ancien ministre

1900 – 1982

Lucie Manhès

1892 – 1982

André Leroy

Commandant des Francs-Tireurs et Partisans Français

Déporté à Buchenwald

1913 – 1982

Alain Joubert

Capitaine des Francs-Tireurs et Partisans Français

Déporté à Dachau

1923 – 1996

Charles Joineau

Résistant Déporté

A Natzweiler – Struthof

1919 – 1997

Claudine Leroy

Résistante Déportée

A Ravensbrück

1921 – 2010

« Du plus profond de leur enfer, ils n’ont jamais cessé de lutter pour leur vie et pour leur dignité, et ils rêvaient d’un monde de justice et de fraternité. »
Paul Eluard.

Monument Buchenwald – Dora

Monument Bergen Belsen

1943 - 1945

 

Auschwitz

Buchenwald

Dachau

Drancy

Mauthausen

Neuengamme

Ravensbrück

« On brisa leurs corps
Jamais leurs esprits. »

« Ils ont souffert et espéré.
Toi combats pour ta liberté. »

Roses de Ravensbrück

Dédiée à la déportation

Et à la résistance

« Je suis « RESURRECTION »
Et tout au long des ans
Tout au long des saisons
Je resterai le témoin de la vie
Qui protègera de la barbarie
Tous les enfants du monde
Même lorsque je serai devenue églantine
Illuminant tous les chemins. »
Marcelle Dudach Roset

Résurrection

La rose de Ravensbrück

A mon frère Georges Dudach

Journaliste

Fusillé par les nazis au Mont Valérien

Le 2 mai 1942

Ici reposent :

Arthur Dalidet

Jacques Salomon

Félix Cadras

Georges Politzer

Henri Lozeray

Maurice Lurot

Aux héros et martyrs de la Résistance fusillés par les nazis

Gloire à notre France éternelle

Gloire à ceux qui sont morts pour elle…

Châteaubriant

22 octobre 1941

Pierre Timbaud

Jules Vercruysse

Claude Lalet

Victor Renelle

Guy Moquet

Huynh-Khuong-An

Et le 15 décembre 1941

Maurice Pillet

Lucien Sampaix

René Lenoir

Maurice Lacazette

Pierre Lacan

Serge Moquet

René Lepape

Monument Auschwitz – Birkenau

1941 – 1945

Camp nazi d’extermination

Victimes des persécutions antisémites de l’occupant allemand et du gouvernement collaborateur de Vichy, 76 000 juifs de France, hommes, femmes et enfants furent déportés à Auschwitz. La plupart périrent dans les chambres à gaz.

Victimes de la répression policière, 3 000 résistants et patriotes connurent à Auschwitz la souffrance et la mort.

Un peu de terre et de cendres d’Auschwitz perpétuent, ici, le souvenir de leur martyre.

« Lorsqu’on ne tuera plus, ils seront bien vengés.
Le seul voeu de justice a pour écho la vie"
Paul Eluard

Monument hommage aux femmes communistes

En hommage aux Femmes Communistes qui ont donné leur vie pour la Victoire de la Liberté contre le Nazisme.

8 Mai 1975

30e anniversaire de la Victoire sur l’Hitlérisme

Année Internationale de la Femme

8 Mai 1975

30e anniversaire de la Victoire sur l’Hitlérisme

Année Internationale de la Femme

« Ici reposent des cendres de femmes déportées martyres de la barbarie nazie »

1939 - 1945

Le PCF en hommage aux Immigrés

Résistance F.T.P – M.O.I

L’Affiche Rouge

Strophes pour se souvenir

« Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants.
L’affiche qui semblait une tâche de sang
Parce qu’à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

 

 

Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l’heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrits sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE. »
                                                                                              Louis Aragon

 

Monument Ravensbrück

Monument Mauthausen

Camp d’extermination hitlérien

12 500 Français y furent déportés

10 000 y furent exterminés

Les 186 marches de l’escalier de la carrière furent le calvaire de ceux qui devaient sous les coups des S.S les gravir en portant de lourdes pierres.

Ce monument perpétue leur mémoire et leur combat pour l’indépendance française.

 

SOUVENEZ-VOUS

Le camp d’extermination de Mauthausen est situé à 25 Km de Linz (Autriche)

Il a été libéré le 5 mai 1945

Le monument a été érigé par l’Amicale avec le granit extrait des carrières de Mauthausen

Mai 1958

 

« Les données statistiques gravées sur cette pierre en 1958 correspondent aux évaluations de l’époque. Elles ont été rectifiées par les travaux de la recherche historique.

Amicale de Mauthausen

Paris 2015 »

180 000 hommes et femmes y furent emprisonnés

154 000 sont morts torturés, gazés, fusillés, pendus

« Pour que leur sacrifice contribue à barrer à jamais la route à l’oppression et à ouvrir à l’humanité la voie d’un avenir meilleur dans l’amitié et dans la paix entre les peuples
SOUVENEZ-VOUS »

Monument Neuengamme

« Sous cette pierre

Repose

Un peu des cendres

Des sept mille

Martyrs français

Assassinés par les nazis

Au camp de

Neuengamme

Ils sont morts

Pour que

Nous vivions libres

Leurs familles

Et leurs camarades rescapés

Ont érigé ce monument

A leur mémoire

13 novembre 1949 »

Julien Zerman

Lieutenant F.F.I

Tombé au combat à 20 ans

Le 16 décembre 1943 à Grenoble

Mort pour la France

Sa mère

L. Zerman

Résistante

1902 – 1995

A la mémoire d’I. Bursztyn

Fusillé par les nazis au Mont-Valérien

Le 15 décembre 1941 à 45 ans

Mort Pour La France

Léon Bursztyn

Combattant de la Résistance

Déporté politique

Décédé le 13 juin 1945

A 19 ans

Jacques Grynberg

1920 – 2004

Ancien déporté à Auschwitz-Blechhammer

Militant antifasciste

A la mémoire de sa mère Jenta, de son frère Herz et de ses sœurs Maris et Zelda assassinés à Auschwitz et à Maïdanek.

Tag(s) : #histoire

Partager cet article

Repost 0