Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un kouros (pluriel kouroï) est la statue d'un jeune homme, datant de la période archaïque de la sculpture grecque (de- 650 à -500).

Le pendant féminin de ce type de sculpture est la coré.

Musée archéologique d’Athènes.

1 Terra cota d’un Kouros.

Figurine trouvée dans le sanctuaire d’Héra, à Perachora en Corinthe. Rare exemple de la plastique corporelle archaïque.

-600 – 550

Statue de Kouros.

Marbre de Naxian.

Trouvé à Théra. Produit typique d’un travail d’une île.

-590 – 570.

Tête de Kouros.

Trouvée dans le sanctuaire de Ptoan Apollo en Boétie.

Environ – 540

Aquarelle. "Kouros" et "Kore". Musée archéologique d'Athènes

6 Tête d’un jeune homme.

Marbre trouvé à Eleusis.

Probablement la tête d’une statue d’un cavalier.

Environ – 560

7 Statue d’un Kouros.

Marbre de Parian.

Trouvé à Anavyssos, Attique. Elle a été volée et emmenée en France et revit en Grèce en 1937. Le corps est parfait et articulé, avec une musculature soulignée. C’était une statue funéraire sur la tombe de Kroisos, ainsi que l’indique l’épigramme inscrit sur sa base : « Arrêté et en pleurs, sur la tombe de Kroisos, détruit par la rage d’Ares pendant qu’il combattait parmi les défenseurs. »

Stelle funéraire d’une tombe d’un Kouros.

Marbre de Pentelic.

Trouvé à Athènes, dans le Kerameikos, construit dans le mur de Themistokleian. Ce Kouros était sur la tombe d’un athlète. Les trois visages sont décorés en relief. C’est une scène dans un palestre*. Deux lutteurs sont en pleine action. A gauche, un jeune homme est prêt à intervenir. A droite, un athlète prépare le bâton. Le côté gauche dévoile six athlètes pratiquant des jeux athlétiques variés. A droite, il y a des chiens et des chats se battant.

Environ -510.

*Un palestre était l'ancienne école de lutte grecque qui ne nécessite pas beaucoup d'espace. Le mot gymnase vient du grec γυμνός / gumnos, « nu ». En effet, les athlètes s'entraînaient totalement nus depuis le VIIe siècle avant J-C . Cette innovation était présentée comme une invention spartiate. Avant les exercices, les athlètes se frictionnaient d'huile d'olive, ce qui leur permettait, par échauffement et assouplissement, d'éviter les accidents musculaires, mais également de se protéger en partie contre le froid, le soleil et les coups portés.

Un kouros (pluriel kouroï) est la statue d'un jeune homme, datant de la période archaïque de la sculpture grecque (de- 650 à -500).

Le pendant féminin de ce type de sculpture est la coré.

Musée archéologique d’Athènes

4 Statue d'un Kore
En marbre
- 550 -540
C’était une statue funéraire. Trouvé dans une fosse dans le cimetière de Myrrhinous (aujourd'hui Merenda en Attique). Conservé en excellent état.
Le kore porte en pleine longueur une tunique à manches longues et une couronne décorée de fleurs, tandis que dans sa main gauche, elle tient un bouton de lotus. La base de la statue a été construite dans une église, à une courte distance de l'endroit où a été trouvé le kore.

5 Tête de Kore.

Marbre de Pentelic.

Trouvé à Eleusis.

Travail en Attique à la fin du 6e siècle avant J-C.

Tag(s) : #mes peintures

Partager cet article

Repost 0