Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'art de la tauromachie -2

« L’art ne vient pas se coucher dans les lits qu’on a fait pour lui, il se sauve aussitôt que l’on prononce son nom. Ce qu’il aime, c’est l’incognito, ses meilleurs moments sont quand il oublie comment il s’appelle. »
Jean Dubuffet.

Nîmes 2015

Nîmes 2015

L'art de la tauromachie -2
L'art de la tauromachie -2
L'art de la tauromachie -2
L'art de la tauromachie -2

Tag à Nîmes - Toréador-

L'art de la tauromachie -2
Mas des Pernes

Mas des Pernes

L'art de la tauromachie -2
L'art de la tauromachie -2
L'art de la tauromachie -2
L'art de la tauromachie -2

Minotaure, copie de Myron.

La mythologie grecque.

Myron né à Eleuthères en Attique, dans la première moitié du Ve siècle avant J-C, est l'un des plus célèbres sculpteurs grecs. Il est l'auteur de nombreuses statues d'athlètes, la plus connue étant le Discobole.

Le minotaure : Né des amours de Pasiphaé et d'un taureau blanc envoyé par Poséidon, et descendant du Titan Hypérion, il fut enfermé par le roi Minos dans le labyrinthe, situé au centre de la Crète, qui fut construit spécialement par Dédale afin qu'il ne puisse s'en échapper et que nul ne découvre son existence.

Au niveau symbolique, il représente l'homme dominé par ses pulsions instinctives.

L'art de la tauromachie -2
Rython* en argent en forme de bovin avec des cornes en or et une rosette sur le front.
 
Le museau, qui a un trou de coulée, est platiné en or, comme l’étaient à l’origine le bord des yeux et l’intérieur des oreilles.
Tombe IV.

Mycènes

Mycènes est une cité antique préhellénique située sur une colline au nord-est de la plaine d'Argos, dans le Péloponnèse, et entourée de murs cyclopéens.

 
*Un rhytonrython ou rhython (ρυτό, du grec rhein, couler) est un vase en terre cuite   ou en métal  mesurant environ 25 centimètres de hauteur qui se représente sous la forme d'une corne, à une anse, comportant une ouverture de fond par laquelle le liquide (presque toujours du vin) s'écoule et dont l'extrémité se termine par une tête animale ou humaine.
L'art de la tauromachie -2

Statuette du taureau sacré Apis

Basse époque VII e IV e siècle avant Jésus-Christ

Bronze

L'art de la tauromachie -2

Buste de taureau sacré.

Egypte

Empire romain. 1er – 3 e siècle après J-C.

Terre cuite.

Le buste de Sarapis est peut-être représenté sur le disque solaire entre les cornes.

L'art de la tauromachie -2

Musée de Saint Germain en Laye

Epoque gauloise

9 Statuette taureau

Es Taufort, Bianot (Saône et Loire)

L'art de la tauromachie -2

Arles

Toreros Opus

Série graphique

150 €

L'art de la tauromachie -2
L'art de la tauromachie -2

Saint Martin de Crau

Costume de lumière

Costume de lumière

L'art de la tauromachie -2

Le taureau Apis et le Sérapéum de Saqqara

Connu depuis la première dynastie (environ 3100 – 2900 avant Jésus-Christ), le taureau Apis ne bénéficie d'une tombe qu'à partir du règne d'Amenhotep III (vers 1388 – 1350 avant Jésus-Christ).

Il est inhumé au Sérapéum, terme désignant le temple funéraire et la nécropole des taureaux sacrés à Memphis. Il n'y a qu'un seul taureau sacré à la fois. Après la mort d'un taureau, on se met à la recherche de son successeur, reconnu grâce à des marques blanches sur son pelage noir.

Le veau est conduit à Memphis puis intronisé dans le temple de Ptah.

L'Apis vivant ne quitte sans doute son étable que pour participer à des processions. Il a un rôle d'intermédiaire et transmet les prières à Ptah afin que celui-ci les exauce. Suite à la mort naturelle d l'animal, le corps est emporté dans le « château de l'or » situé alors dans la nécropole où il est momifié. Comme pour un humain, on procède au rite de l'ouverture de la bouche permettant au défunt de retrouver ses capacités dans l'au-delà.

L'art de la tauromachie -2

Stèle du Sérapéum au nom de Khonsou

Calcaire

Saqqara, Sérapéum. Tombe isolée des Apis II et III de la XIXe dynastie

Nouvel Empire, XIXe dynastie

Règne de Ramsès II

Musée du Louvre

 

Khonsou offre de l'encens au taureau Apis. Derrière lui est représentée son épouse Nedjmet.

L'art de la tauromachie -2

Stèle déposée en l'honneur d'un taureau Apis pour le prêtre Pioy

Calcaire

Saqqara. Sérapéum.

Saqqara, Sérapéum. Tombe isolée des Apis II et III de la XIXe dynastie

Nouvel Empire, XIXe dynastie

Règne de Ramsès II

Musée du Louvre

 

Dans le cintre sont représentés Apis, le taureau sacré de la ville de Memphis et Mnévis, le taureau sacré de la ville d'Héliopolis. Le texte décrit le décès et le processus de momification de l'Apis.

Mentor Blasco
‘Corrida’

 

1957

Georges Joris vient d’Istres. Sur des panneaux de bois, du médium (un panneau de fibres à densité moyenne ou MDF -pour Medium Density Fiberboard , appellation anglophone- est un panneau de particule composite de fibres de bois), il joue avec des coniques, des branches hyperboles, des ellipses.

Attique – Figure noire – Poterie amphore

600 avant J-C

Thésée combat le Minotaure en présence d'une femme drapée (peut-être Ariane). Le héros tient une épée et le Minotaure se défend seul avec une pierre.

Paris

Notre-Dame

Vitrail "du sacrifice du taureau"

Vers 1230

Paris

Notre-Dame

Taureau

René Herpe

Narbonne

Tauromachie

Les Arlésiennes dansent sur le taureau

Tag(s) : #tauromachie

Partager cet article

Repost 0