Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

~~Afrique du Sud : quelques repères historiques.

Conférence à l’Université d’été du PCF aux Karellys.

Raphaël Porteilla, professeur de l’université de Bourgogne.

A partir de 1652, c’est le début de 300 ans de colonisation. En premier arrivent quelques Hollandais et quelques Français protestants. Ils se nomment les Afrikaners. Dès 1815, les Britanniques mettent en difficulté les Afrikaners. Pour les Anglais, l’expression « Les Boers » signifie les péquenots. La communauté blanche est divisée. Comme au Canada, les colonisateurs sont restés dans le pays.

~~ La conquête des Blancs est liée à l’apartheid.

Un slogan de l’Apartheid est « Shut to kill » qui signifie : « Tirer pour tuer ».

Les Noirs représentent 75% de la population. La population noire est réprimée. La minorité blanche qui représente 10% de la population a le pouvoir. Elle a inventé des mécanismes légaux pour asseoir ce pouvoir.

Ce qui est inscrit dans la loi sud-africaine : (c’est différent des autres pays qui le font de « fait »)

~~- Ségrégationnisme

- Hiérarchie (les Blancs dirigent)

- Discrimination.

Les capitalistes d’Afrique du Sud possèdent tout sauf le pétrole.

Ils ont l’or, le diamant, le manganèse, le platine, le vanadium (1), etc….et les armes. Les Blancs sont propriétaires des espaces fonciers, des mines, des ressources. Ils possèdent aussi les filiales étrangères.

~~La guerre des Boers. En 1912, (après la première unification de l’Afrique du Sud), débute la guerre des Boers (3).

Lors de cette guerre impérialiste, les Noirs sont tués, se trouvant entre les deux camps de Blancs.

C’est la première expérimentation des camps de concentration de Anglais contre les Boers : ils y tuent les femmes et les enfants pour étouffer la contestation.

Le propre de la colonisation est de diviser pour mieux régner. Cela permet de contrôler et de gérer le développement de l’économie pour les Blancs.

La population est séparée entre les Noirs (les Kois qui sont originaires d’Afrique du Sud et les Bantous (2) qui viennent d’Afrique centrale et se sont installés en Afrique du Sud), les métis et les Indiens.

~~ L’ANC.

L’ANC (5) a coordonné une foison d’organisations. Elle est créée en 1912.

Elle a été un parti, puis un mouvement pour redevenir un parti dominant depuis 1994.

La non-violence fut longtemps utilisée par l’ANC. En 1955, à Soweto (6) (à Kliptown), la Charte de la Liberté (11) va unifier tous les mouvements.

Un courant africaniste défend l’idée : « L’Afrique aux Africains ».

~~ En 1948, c’est la création de l’Apartheid.

Les Afrikanerophobes prennent le pouvoir après les Anglais. C’est le régime de la répression, des arrestations, de la torture et de la prison.

Ils organisent la ségrégation (séparation) pour la vie quotidienne entre les Blancs et les autres. A Durban qui est la ville où la communauté indienne issue de l’empire anglais domine et où les Noirs ont connu l’esclavagisme, Gandhi (4) y développe le concept de la lutte pacifique comme moyen de désobéissance civile.

Face aux manifestations, le pouvoir affiche de l’arrogance, de la férocité et de la violence.

 

~~Le Parti Communiste est illégal depuis 1950.

Le système des « Pass » est instauré. Il empêche aux populations de voyager dans les zones interdites. Sans ce « Pass », personne ne peut rien faire. Les membres de l’ANC vont les brûler. Ils veulent pouvoir aller où ils veulent.

Le 21 mars 1960, c’est le massacre de Sharpeville (7).

La police va tuer en tirant dans leur dos 69 personnes. C’est la première fois que l’Apartheid montre son vrai visage.

Nelson Mandela (8) :

il sera emprisonné à Robben Island après avoir été arrêté en 1962 car il a quitté le territoire et il est accusé d’avoir fomenté des grèves (« Stay at home »).

Le 11/07/1963, à Johannesburg, la police arrête tous les leaders de la branche armée de l’ANC. C’est le début du procès de Rivonia (9) à Pretoria.

Le passage de l’ANC à la lutte armée est un passage difficile. En 1964 et en 1965, l’ANC organise des attentats, des explosions et des sabotages en évitant de toucher aux civils. Ils attaquent les bâtiments officiels et ceux de l’armée.

~~Entre 1964 et 1973/76, il y a peu de mobilisation des militants.

Ce sont les années fastes et l’âge d’or de l’Apartheid. L’Afrique du Sud commerce avec tous les pays. C’est le « standard du développement des Blancs ».

Mais la dégradation de la vie des peuples exploités va amener aux révoltes de 1973. Personne ne les a vues venir.

C’est le réveil de la conscience des ouvriers qui organisent le boycott des magasins blancs. La répression sera à la hauteur. La jeunesse va réfléchir à sa situation.

Steve Biko (10) organise des convergences avec les grévistes.

Aimé Césaire (12) prône l’estime de soi.

C’est l’idéologie de la conscience noire.

Le 16 juin 1976, la langue afrikaans est imposée dans toutes les écoles. Le pouvoir a fait une énorme erreur. Il envoie le message : « Vous apprendrez la langue de vos maîtres pour pouvoir y obéir ».

C’est le massacre des jeunes de Soweto dont les images (13) font le tour du monde. L’ONU réagit en adoptant des résolutions un peu plus fermes que précédemment.

Historique de l'Afrique du Sud

Pieta africaine, Soweto, Durban, Afrique du Sud, 2002

Photographie, sérigraphie en situation.

 

La ville de Nice est jumelée avec Le Cap en Afrique du Sud. En 1980, le musée « Artistes du monde contre l'apartheid » a été créé. Ernest Pignon Ernest a rencontré Nelson Mandela après la fin de l'apartheid. Mais en 2001 et 2002, une pandémie grave de Sida se répand.

Ernest Pignon Ernest développe trois idées essentielles :

- les femmes ont un rôle fondamental

- la solidarité est importante pour les malades

- le Sida demande la même mobilisation d'urgence que celle qui a vaincu l'apartheid.

L'image est composée en référence à la photo emblématique d'Hector Peterson tué à Soweto en 1976.

 

~~En 1975, ce sont les guerres d’indépendance de l’Angola et du Mozambique vis-à-vis du Portugal.

L’Afrique du Sud est de plus en plus isolée. Elle conserve encore la Namibie (14) qui est sous domination illégale depuis 1966.

Dans les années 1980, les affaires sud-africaines sont en perte de vitesse. L’apartheid en est la cause.

Entre 1964 et 1980, 100 000 personnes sont arrêtées par an.

En 1988, la bataille est perdue en Angola. Les Cubains quittent le pays.

Puis l’Afrique du Sud quitte la Namibie.

L’église soutient la cause de l’ANC avec Desmond Tutu (15) et deux autres archevêques. En 1983, l’Afrique du Sud organise trois parlements indépendants : un pour les Blancs, un pour les Noirs et un pour les Indiens. C’est l’échec.

Depuis 1983, dans les syndicats, des espaces de discussion s’instaurent. La jeunesse se remobilise et les femmes manifestent.

Entre 1986 et 1988, la répression sera extrêmement forte. La Résistance connaît des doutes.

~~En 1989, c’est le règne de la libre entreprise qui soutient les valeurs du capitalisme et des valeurs occidentales.

C’est aussi la chute du mur de Berlin.

L’ANC est soutenue par les pays occidentaux qui boycottent les produits d’Afrique du Sud. Le Boycott demandé par l’ANC a imposé des sanctions internationales et des sanctions dans le sport. Peter Botha meurt d’une crise cardiaque.

Il est remplacé par De Clerck ancien ministre de l’éducation) qui sera amené à avoir une position modérée vis-à-vis de l’Apartheid.

~~ La majorité de la population peut voter. Mais l’Apartheid racial est transformé en Apartheid économique.

 

Né le 18 juillet 1918 dans une chefferie xhosa, Nelson Mandela suit une formation d'avocat et rejoint le Congrès National Africain (African National Congress, ANC) pour lutter contre l'apartheid et la domination blanche dans son pays. Emprisonné en 1962, il est libéré 27 ans plus tard par le président Frederik de Klerk, acculé à la négociation par la pression internationale. Élu à la présidence de la République le 10 mai 1994, il forme un gouvernement multiracial et réalise son rêve d’une Afrique du Sud «arc-en-ciel». Contredisant tous les mauvais augures, il mène son pays vers la démocratie et la paix. Frederik de Klerk et lui ont reçu le Prix Nobel de la Paix en 1993.

~~Notes : (1) : Le vanadium : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vanadium

(2): Les Bantous: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bantous

(3) : la guerre des Boers : http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Boers

(4) : Gandhi : http://www.lousonna.ch/dossier/hommes/igandhi.html

(5) : l’ANC : http://fr.wikipedia.org/wiki/Congrès_national_africain

(6) : Soweto : http://fr.wikipedia.org/wiki/Soweto

(7) : Sharpeville : http://www.linternaute.com/histoire/motcle/evenement/57/1/a/54648/massacre_de_sharpeville.shtml (8) Nelson Mandela: http://www.southafrica.info/mandela/918248.htm#.UqLHPsuYZD8

(9) Le procès de Rivonia : http://en.wikipedia.org/wiki/Rivonia_Trial

(10) Steve Biko : http://fr.wikipedia.org/wiki/Steve_Biko

(11) La Charte de la Liberté: http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_la_liberté

(12) Aimé Césaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aimé_Césaire

(13) Le massacre de Soweto : http://www.lavoixpeuhle.info/2012/06/16/16-juin-1976-le-jour-ou-du-sang-noir-a-coule-a-soweto/

(14) La Namibie : http://wikitravel.org/fr/Namibie

(15) Desmond Tutu: http://www.afrique-annuaire.com/personnalites/mpilo-tutu.html

Historique de l'Afrique du Sud
Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0