Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

~~Christianisme des origines : une histoire de femmes ?

Conférence d’Hélène Cillières, docteur en sciences religieuses (EPHE)

Août 2013, les Karollis.

Hyérogliphe égyptien

Hyérogliphe égyptien

~~I- Documents disponibles :

Les premiers siècles ont transmis beaucoup de textes, y compris des textes littéraires et des apports archéologiques.

Il y a : L’Ancien et le Nouveau Testament. Les apocryphes (1) chrétiens ne sont pas reconnus par l’église romaine aux environs du IVe siècle, mais sont disponibles dans la Pléïade.

L’étude du site de Hammadi en Egypte. (2)

Les inscriptions de tombeaux.

Les oeuvres juives.

Les écrits de Flavius Josèphe, auteur latin vivant dans la province de Judée. (3)

~~II- Pourquoi y a-t-il eu une hostilité de la recherche française envers l’histoire des femmes ?

Les travaux issus des milieux féministes dans les années 1970/1980 permettent le développement de la recherche.

C’est un sujet récent puisque les premiers travaux remontent à 1890. Ils permettent aux femmes de se réapproprier les textes et de réinterpréter les passages bibliques.

Les hommes ont écrit la Bible et cette écriture leur permet de dominer les femmes.

L’intérêt des Apocryphes réside dans les témoignages non pervertis par le patriarcat. La recherche féministe a dynamisé la recherche.

Dans les églises juives et protestantes, les femmes participent à un haut niveau théologique.

~~III- Les féministes veulent réhabiliter Marie de Magdala (4)

Elle suit Jésus jusqu’à Jérusalem. Il lui donne une place spéciale. Elle est le témoin privilégié de l’enseignement de Jésus. Elle est une disciple initiée.

Elle représente le chantre de la tradition libératrice. Elle est présente au pied de la croix et est le témoin de la résurrection.

Elle a été très utilisée entre le 2e et le 4e siècle par les communautés gnostiques (5) qui se sont retirées du monde et qui pensent que la fin est imminente.

Pierre II Mignard - Marie Madeleine  - Copie d’après Guido Reni -XVIIe siècle

Pierre II Mignard - Marie Madeleine - Copie d’après Guido Reni -XVIIe siècle

Marie- Madeleine d'après Jacques Meyer

Marie- Madeleine d'après Jacques Meyer

Domenico Fetti

Domenico Fetti

François Pierre-Peyron

François Pierre-Peyron

Calabrese

Calabrese

Bar le Duc - Sainte Marie-Madeleine Relief d'applique en bois polychrome du XVIe siècle.

Bar le Duc - Sainte Marie-Madeleine Relief d'applique en bois polychrome du XVIe siècle.

Dans l’Evangile selon Philippe, elle débat avec Pierre. Dans le dialogue du Sauveur, elle débat avec Thomas et Matthieu.

Dans l’Evangile de Marie, elle est en opposition à Pierre.

Dans l’Evangile selon Thomas, Pierre est opposé à la présence de Marie.

A partir du 6e ou 7e siècle, elle est confondue en femme pécheresse par les pères fondateurs de l’église majoritaire.

~~IV- Thècle (6)

Elle est proche de Jean. La vie de cette femme apôtre a été idéalisée.

Elle est issue de la haute aristocratie de Turquie. C’est une beauté et plusieurs hommes la convoitent.

Elle va se marier bientôt et rencontre Paul.

Elle part évangéliser avec lui. Elle arrive en Asie Mineure.

Par deux fois, elle est condamnée à mort et en réchappe à chaque fois. A la seconde condamnation, elle connaît le supplice des phoques dans une fosse. Elle se jette dans l’eau et reçoit le baptême de l’esprit saint. C’est une révélation.

Elle retrouve Paul à qui elle explique ce baptême. Il l’envoie évangéliser et la nomme apostolat (8).

Elle prône la chasteté et la fin du monde (eschatologie (7))

~~ Elle souhaite retourner chez sa mère, mais n’y parvient pas.

Elle est chassée et elle arrive dans une montagne où les femmes viennent la voir car elle pratique la guérison.

Elle provoque la colère des médecins qui veulent la violenter et pour les fuir, elle pénètre dans une faille de la montagne.

Elle est apôtre au 2e siècle. Elle est auto-baptisée et elle subit l’opposition virulente d’un père de l’église (Tertullien (9))

Son statut évolue dans l’église romaine. On passe d’une sainte miraculeuse à une femme guérisseuse dont la vie est affadie et sans multiplicité ni complexité (4e siècle). Le récit de sa vie a été passé à la moulinette.

~~V- L’importance des femmes dans les communautés religieuses dans le monde romain.

La diaspora juive en Judée a des coutumes. Elle se calque sur l’Empire Romain. Les apôtres sont entourés de beaucoup de femmes qui effectuent des actes importants : elles prêchent.

Elles organisent des groupes de prières, elles aident les plus pauvres.

Elles reçoivent plusieurs titres : En tant qu’aînées (anciennes), elles enseignent aux jeunes mariées le bien.

Elles peuvent être prophétesses (10), diacres (11), ou protectrices de la communauté. Elles connaissent divers statuts : soit mariées, soit veuves, soit vierges non mariées ou encore divorcées.

Selon les religions, la situation des femmes seules peut devenir extrêmement difficile. Pour échapper à la précarité, elles ont besoin d’assistance dans un monde hostile et ressentiront un intérêt plus important pour les chrétiens qui protègent les veuves et les orphelins en les prenant en charge par la communauté.

~~ VI- L’intérêt de la transversalité en histoire.

Les femmes sont un sujet d’étude à part entière. Il faut gagner cette exigence pour l’Europe car les chercheurs s’expatrient aux USA. Le dialogue avec l’histoire est nécessaire et permet d’irriguer notre analyse du temps présent.

La régression entre le 1er et le 3e siècle mérite un débat.

~~ VII- L’Ancien et le Nouveau Testament (12).

L’Ancien Testament a été écrit sur du papyrus qumrân (13) (entre 70 avant JC et 135 après JC).

Le Nouveau Testament est sous haute protection au Vatican depuis le 9e ou le 10e siècle. Il y a eu besoin d’écrire car les juifs européens ont eu peur de la perte de la transmission orale.

C’est à cette époque qu’apparaît le culte de Marie, mère de Jésus.

Quel est le rôle de l’eschatologie dans ces récits qui déroutent ?

Par besoin de s’émanciper du lien du patriarcat, il y a eu repli hors du siècle avec un choix de vivre autrement.

Avec le retour dans le siècle, c’est la reprise du patriarcat.

~~VIII- Conclusion.

Après 2 000 ans, y a-t-il une évolution ou pas dans les diverses églises ?

L’église catholique romaine est dominée jusqu’à la première moitié du XXe siècle par des hommes.

Faut-il trouver des preuves de supériorité ou d’infériorité des femmes ?

Il n’y a pas à démontrer que la femme est égale à l’homme.

~~Mais il est important de démontrer par quels mécanismes les femmes ont été exclues des responsabilités.

Dans toutes les églises, dès le 6e siècle, la place des femmes est déjà réglée.

Notes:

~~(1) : Apocryphe : « […] qui sont mis sous le nom des saints entendant par saints les personnages bibliques, et qui sont en dehors des « Écritures canoniques ». […] »

(2) Hammadi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nag_Hammadi

(3) Flavius Josèphe : http://www.universalis.fr/encyclopedie/flavius-josephe/

(4) Marie de Magdala : http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=2307064_marie_madeleine

(5) Communautés gnostiques : http://www.innovation-democratique.org/La-recherche-sur-la-gnose-et-les.html

(6) Thècle : http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A8cle_d'Iconium

(7) Eschatologie http://fr.wikipedia.org/wiki/Eschatologie

(8) Apostolat http://fr.wikipedia.org/wiki/Apostolat

(9) Tertullien: http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/ficheauteur.asp?n_aut=1602&id_theme=2&id_cat=361

(10) Prophétesse : http://www.bibliquest.org/Auteurs_divers/BerneyE-Prophetesses.htm (11) Diacre : http://fr.wikipedia.org/wiki/Diacre

(12) L’Ancien et le Nouveau Testament: http://www.croire.com/Definitions/Bible/Ancien-Testament

(13) Papyrus qumrân : http://fr.wikipedia.org/wiki/Manuscrits_de_la_mer_Morte

~~Christianisme des origines : une histoire de femmes ?

Pagina 405 – « Combien j'envie l'amour idéal de Marie-Madeleine et de Jésus : être le disciple ardent d'un maître adoré et qui en vaut la peine ; vivre et mourir pour son idole, croire en lui sans aucun doute possible. » Parole d'une psychasténique

Les obsessions et la psychasthénie / par Pierre Janet Pierre Janet, 1859-1947; Raymond Fulgence, 1844-1910

Publié en 1903

Pour Simone de Beauvoir, le souci de son propre salut se confond avec l’adoration de Dieu.

La Madonna della Misericordia:

Palazzo Marino:

Depuis 1861, siège de la Mairie de la ville, le Palazzo Marino a été fondée en 1558 par l’architecte Galeazzo Alessi. Elle doit son nom au client: Tommaso Marino, un riche marchand génois à Milan avait fait sa fortune et avait érigé une résidence de prestige. Le palais a été laissé inachevé suite à l’abandon d'Alessi en 1570 et n'a été achevé qu’à la fin des 1800 par l’architecte Luca Beltrami.


 

Piero Della Francesca:

Il est l'un des plus grands peintres italiens du XVe siècle. Sa peinture est géométrique, grande et répond aux idéaux artistiques de la Renaissance. Il est né deux générations après Léonard de Vinci.

Son père était marchand de moutons. Il vivra entre Florence et sa ville natale Sansepolcro. Le Louvre possède le portrait de Malatesta. Devenu aveugle, il meurt en 1492.


 

La Madonna della Misericordia:

Elle ouvre grand son manteau pour accueillir les fidèles et pour les protéger. Cette œuvre est une pierre angulaire de l'art de la Renaissance. C'est le compartiment central du polyptyque de vingt-trois pièces de la Misericordia, créé par Piero. L'église établit les couleurs à utiliser et le poids de l'or pour le fond. Son travail est emblématique de la recherche artistique et de nouvelles perspectives. La géométrie l'aide à atteindre la proportion divine. Son vêtement est une tunique aux plis admirables. Le manteau semble être un mur du Dôme. Les hommes et les femmes sont entrés de la rue avec leurs vêtements. Les différents ordres sociaux sont illustrés: la religieuse, le frère, la Dame et le Monsieur, le magistrat et le roturier. C'est une religiosité plébéienne non blasphématoire qui bouleverse l'attention et qui domine.

Autre temps, autre style de représentation de l'église

Peinture murale "de la vie de Saint Denis" d'après les dessins d'Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc, architecte

Cathédrale Notre-Dame à Paris

Tag(s) : #Femmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :